Femmes voilées, entchadorées, niquabées, embourkées à quoi jouez-vous ?

Publié le 29 juin 2009 - par - 430 vues
Share

Je ne m’adresse pas à vous, jeunes-filles et femmes musulmanes qu’un père, frère ou mari obligent à porter une tenue religieuse, à vous je dis « Nous sommes toutes de votre côté et allons tout faire pour vous sortir du VII ème siècle et vous donner une vraie égalité républicaine ». Non, je m’adresse à vous, femmes musulmanes qui nous imposez dans l’espace public une visibilité religieuse avec des tenues de plus en plus intégristes. A quoi jouez-vous ? Que cherchez-vous ?A qui obéissez-vous ? Quel est votre but ?

Etes vous sincères quand vous répétez toutes à l’identique, comme des perroquets : « c’est ma liberté, c’est mon choix », discours uniforme bien appris ?

Vous nous parlez de pudeur mais, redoutez-vous à ce point le désir sexuel des hommes, pensez-vous que les hommes sont incapables de maîtriser leurs pulsions, et que la vue d’un cheveu qui dépasse va les transformer en prédateurs ? En les redoutant à ce point ne voyez-vous pas que vous leur donnez d’eux-mêmes une image très dégradée, animale ? Non les musulmans sont pour la plupart des hommes respectables. Donc ça n’est pas cela. C’est autre chose.

Faites-vous un concours, cherchez-vous à être distinguée comme la meilleure musulmane de France, celle qui en fait le plus, surtout dans l’accoutrement ?
Mais un proverbe français dit très justement : « l’habit ne fait pas le moine », car votre pudeur à bon dos, vous cherchez surtout à vous faire remarquer et c’est tout le contraire de la pudeur.

Alors avez-vous conscience qu’à vouloir trop en faire vous allez provoquer un rejet de votre religion car trop c’est trop, et vous en faites trop. Ce rejet va nuire à l’ensemble de la communauté musulmane.
Notre république vous permet de prier le Dieu de votre choix, vous ne serez jamais inquiétées pour votre religion, ce qui n’est pas le cas des Chrétiens en terre musulmane. Vous avez des droits à l’éducation, à un traitement d’égalité vous avez aussi droit au respect, même de la part des hommes.

Nombreuses sont les musulmanes non voilées qui sont de ferventes croyantes, sans doute plus que vous, elles ont compris que la vie dans notre république laïque est plus facile pour tout le monde si elles gardent leur foi dans leur intimité.

Avec elles, nous pouvons sourire, échanger, rire, avec vous, les regards se détournent, on n’a pas envie d’aller vous parler, quelquefois avec ce grillage on ne peut même pas vous voir. Certaines parmi vous sont d’une arrogance insupportable.

Pensez aussi qu’en terre d’Islam des milliers de femmes sont mortes assassinées en Algérie, car elles refusaient de porter les tenues que vous revendiquez. Sont-elles mortes pour rien ? Regardez ce qui se passe en Iran ou l’on tire et on tue des musulmanes comme vous. Réfléchissez, ne facilitez pas par une soumission excessive, plus aux imams barbus qu’à Dieu, de permettre l’instauration en France d’un Islam pur et dur, réactionnaire et totalitaire dont il sera difficile de se défaire et dont les voiles, tchadors, niqabs et bourkas sont les symboles L’Iran est en cela un bon exemple. Alors faites-nous plaisir, écoutez Chahdortt Djavann Iranienne exilée qui a fui les mollahs et les tenues que vous portez, lisez son livre où elle ordonne haut et fort « Bas les voiles »* !

Chantal Crabère

*Bas les voiles ! Chahdortt Djavann Edition Folio

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.