Halde-là ! 10. Le hijjab conseillé aux petites filles françaises

Publié le 1 octobre 2008 - par
Share

En novembre 2007, le journal « Mon Quotidien » destiné aux jeunes enfants publie un numéro spécial de huit pages, réalisé en collaboration avec la HALDE, qui nous explique (1) : « Cet outil pédagogique explique de manière concrète et illustrée les cas de discriminations et les moyens de recours, et présente des actions de prévention. Les abonnés du journal, tous les élèves de 6ème, ainsi que leurs professeurs d’histoire-géographie, ont reçu un exemplaire de ce numéro spécial de Mon Quotidien. Près de 680 000 exemplaires ont ainsi été distribués depuis le 23 novembre 2007. » Et on peut même télécharger cet « outil pédagogique » (sic !) sur le site de la HALDE (2). Plusieurs cas de « discriminations » sont expliqués aux enfants, avec de gentils dessins pour mieux convaincre ceux-ci. On remarquera au travers des textes et des dessins que les vilains « racistes » sont systématiquement blancs de peau, et que bien entendu AUCUN CAS de racisme anti-blanc ou anti-juif n’est évoqué malgré leurs fréquences sur notre territoire. (Nous consacrerons d’ailleurs un article à toutes les « discriminations » soigneusement ignorées – donc discriminées – par la HALDE). Dans ces huit pages, le seul cas de « discrimination liée à la religion » est évoqué par cette ahurissante image sur la page 2 : L’allusion à des affaires du genre « gîte des Vosges » est on ne peut plus claire. Mais le choix de la HALDE est loin d’être neutre. D’une part, la légende est mensongère, puisque les personnes arrivant dans ce camping fictif ne sont pas discriminées du tout à cause de leur religion. En effet, la personne à l’accueil ne dit pas quelque chose du genre « l’établissement est interdit aux musulmans » ou à tel ou tel type de personnes. Elle dit simplement que le port du foulard n’est pas autorisé ici « , afin sans doute de favoriser l’égalité entre les sexe et le respect dû aux femmes et aux fillettes. Ce n’est donc pas de la discrimination, c’est même exactement le contraire. D’autre part, non seulement la femme qui arrive avec son mari est voilée, mais sa petite fille aussi. Ainsi, la HALDE fait clairement passer le message qu’il est tout à fait normal d’imposer ce foulard sexiste à de jeunes enfants, le tout dans une publication justement destinée aux jeunes enfants, et envoyé à tous les élèves de 6ème de France ! En choisissant de se faire le relais de cette propagande pour l’imposition du voile islamique aux petites filles musulmanes, la HALDE sort totalement de son rôle de neutralité religieuse et politique, pour venir au secours des soldats et des soldates de l’islamisme qui accompagnent TOUJOURS leurs revendications obscurantistes et sectaires du prosélytisme pro-voile. Il est déjà paradoxal de voir si souvent une « Haute Autorité », française et d’Etat français qui plus est, qui prétend « lutter contre les discriminations » faire si souvent la promotion de cet étendard sexiste et donc discriminatoire (3). Mais quand la HALDE décide de faire entrer par un dessin naïf cette discrimination dans la tête de NOS enfants et de trouver normal de l’imposer aux fillettes de 6ème, il y a un pas qu’on ne croyait franchi que dans la « république islamique » de Mahmoud Ahmadinejad ou dans l’Arabie des Saoud.

Roger Heurtebise

– (1) http://www.halde.fr/actualite-18/agenda-haute-autorite-38/mon-quotidien-10989.html

– (2) http://www.halde.fr/IMG/pdf/Mon_quotidien_-_HALDE.pdf (3) voir le dossier de « Regards de Femmes » : http://w4-web75.nordnet.fr/rdf/Halde.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.