« Harmonie vers un monde nouveau », de Georges Essubor

Publié le 23 février 2009 - par
Share

La grande guerre mondiale de 2014 a pris fin, dévastant la terre et tuant plus de trois milliard de personnes et la grande crise de 2029 a eu raison de l’hégémonisme d’une dynastie ayant englouti des sommes colossales dans « l’armement, la grande distribution et surtout dans la banque ».

Le premier des affameurs, César Georges Walter a réussi « à échapper à la vindicte du petit peuple, de toutes ces masses actives surexploitées, affamées, sans travail et sans ressources. Il s’était fourvoyé en emportant avec lui une fortune considérable laissant le monde dans un effroyable chaos, abandonné aux gueux sous le contrôle de mafieux et autres chefs religieux. »

Le livre raconte l’histoire du petit fils de ce « grand » de la finance qui, profitant des talents d’un ange venu du ciel- via une machine à remonter le temps- s’apprête à conquérir le monde par les armes en s’alliant au nouveau tsar Ivan le terrible.

Après une présentation du cadre, l’auteur nous entraîne très vite dans un voyage à travers les deux siècles précédents…C’est ainsi que le lecteur va rencontrer avec les voyageurs dont le futur dictateur quelques acteurs de premier plan de la guerre d’indépendance américaine.

Nous voici donc avec Thomas Jefferson et Benjamin Franklin puis à la cour du roi Louis XV pour que se contracte une nouvelle alliance contre les anglais…

L’érudition du pilote de l’engin et le rythme de l’histoire nous permet de vivre une histoire passionnante où la science fiction côtoie l’anticipation pour le plaisir du lecteur qui se demande où va bien l’entraîner cette histoire…

« L’escale » en 1984 nous permet de découvrir ce président « socialiste » français dont le nom est tu et que le peuple appelle Tonton …Face à la techno-science toute puissante, « les gens se replient dans la spiritualité, dans le retour aux croyances…. » La science qui devait libérer l’homme et le rendre plus ouvert peut les « enfermer dans l’obscurantisme, dans l’arbitraire aux grands ravissements des pontifes, des évêques, des mollahs et autres charlatans ou vendeurs de Bondieuseries. »
J’invite volontiers les curieux à prendre leur (s) billets pour ce voyage plein de péripéties et fort instructif.
Ils y re-découvriront une fraction de l’histoire du libéralisme, ce capitalisme qui, des origines à maintenant engendre une caste de privilégiés gaspillant la richesse du pays et transformant les forces vives des pays en chair à canon.

Jean-François Chalot

« Harmonie vers un monde nouveau »
de Georges Essubor
Les Editions Persée
161 pages
Premier trimestre 2009
14 €

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.