Horreur en Suède : Mahomet représenté tout nu, avec Aicha à ses côtés !

Publié le 26 avril 2010 - par - 1 020 vues
Share

Campagne électorale à haut risque en Suède. Mahomet tout nu sur les murs de Malmö la capital de ce pays (1). C’est l’un de mes lecteurs, Bruno Th qui m’alerte sur cette information Un parti d’extrême droite suédois le Skane Party lance une campagne d’affichage sur les murs de la capital de la Suède Malmö.

On remarquera qu’elle ne fait pas la une des journaux français.

Serait-ce la démonstration du courage de nos médias? De la peur suite au scandale des fameuses « caricatures de Mahomet » ? A décharge, il est vrai que le Skane Party est déclaré par les autorités suédoises comme un parti ultra minoritaire.

Le Skåne Party, un parti d’extrême-droite suédois, a lancé sa campagne d’affichage pour des élections de 2010 à Malmö. Leur cible : L’islam et Mahomet. L’affiche fait scandale.

Elle montre Mahomet tout nu, tenant par la main sa femme Aicha, dont le mariage fut consommé alors que la petite était âgée de 9 ans.

Collée dans différents points de la ville, l’affiche a déjà été vandalisée et une plainte a été déposée auprès de la police locale, pour « incitation à la haine ».

Le Skåne Party se défend de toute attaque contre les musulmans mais affirme que leur cible est l’islam. « Nous nous attaquons à l’islam pas aux croyants. Nous croyons que l’islam est une dangereuse maladie mentale contagieuse » explique le chef du Parti Scania, P Herslow Carl, qui voit les affiches comme moyen de défense de la liberté d’expression et liberté de la presse.

Inutile de préciser, que l’identité du dessinateur de cette affiche est tenue totalement secrète.

On notera que c’est la référence à l’âge de Mahomet 53 ans et celui de son « épouse » de 9 ans qui fait l’objet essentiel de l’affiche.

Quand je pense qu’en France, la gauche et le centre disent que Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux sont de dangereux extrémistes dans leur volonté d’appliquer les lois de la république face à la burqa et autres prisons pour femmes! Que les mêmes considèrent le Front National comme un parti « d’extrême droite » ! A côté du Skåne Party, le FN ressemble étrangement à un parti plus proche du centre droit. D’ailleurs, c’est l’ensemble du jeu politique français qui se retrouve décalé à gauche.

C’est curieux comment le débat des idées est perverti dans notre pays. Que ce soit l’Italie, l’Autriche, la Belgique, la Hollande, la paisible Suisse, la Pologne, le Danemark, etc, les débats sont bien plus clairs et tranchés, les choix et les inquiétudes, à tort ou à raison, sont bien mieux exprimés. La Suède, qui fait l’admiration de nos bien-pensants ainsi que de beaucoup de nos politiques est bien plus diverse que l’on veut bien nous le dire. Alors, est-ce la France qui aurait, finalement, un problème d’identité ? Une France qui a des politiques qui ont si peur de donner la parole au peuple. Une France dont les représentants craignent le « dérapage », le « mot de trop », les « associations de défense de l’opprimé »!, bref, la liberté d’expression. La France est mise sous la cocotte minute du politiquement correct. La soupape salvatrice est coincé!

Dans tous les cas, quelque chose monte dans les esprits des européens. Quelque chose qu’il serait urgent pour nos politiques d’analyser de prés et de prendre en compte avant qu’ils ne soient débordés par le fond des peuples.

Pour mémoire, c’est un philosophe du 17ème qui disait Malheur à ceux qui remuent le fond d’une Nation! Il s’appelait Rivarol et ce n’était pas un fasciste comme j’ai pu l’entendre dire par les incultes de la gauche profonde!

Gérard Brazon

http://puteaux-libre.over-blog.com

(1) http://www.nationspresse.info/?p=86032

Source : http://www.sydsvenskan.se/malmo/article793039/Skaps-affischer-provocerar.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.