Il faut que les syndicalistes réagissent à l’islamisation du monde du travail

Publié le 10 janvier 2011 - par
Traduire la page en :

Billet d’humeur

Le syndicalisme c’est défendre les salariés, les protéger de toutes dérives et de tout abus, c’est être à l’écoute de leurs questions et leur apporter l’aide nécessaire face aux difficultés de la vie dans le monde du travail.

Je pense souvent à une discussion que j’ai eu avec un gardien de prison qui me racontait la célébrité d’un détenu dont le passe-temps préféré est de déféquer dans sa cellule et de barbouiller les murs de celle-ci avec ses excréments et quelques fois les surveillants, si c’était possible. Célébrité obtenue par un multiple changement de lieu d’incarcérations, plus d’une vingtaine ou d’une trentaine d’établissement différents !!!!

Aujourd’hui, ces surveillants expriment leurs craintes face au montés de l’intégrisme religieux parmi les détenus.
Et tout de suite mon analyse porte sur « QUI ? ».
Qui, parmi les organisations syndicales, dénoncent le fait religieux, en entreprise ou ailleurs ?
Toujours le même syndicat. A croire que les autres sont aveugles sourds et muets.

Pour mémoire je vous rappelle que « Là » c’était nos camarades FO d’une Compagnie Républicaine de Sécurité de Normandie qui avaient soulevé le problème des repas tout hallal.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100428.OBS3165/la-viande-halal-n-est-pas-du-gout-de-certains-crs.html

Maintenant « ici » se sont nos camarades FO, gardien de prison qui tirent la sonnette d’alarme.

http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2451119&rubId=4076

Sans oublier, que nos députés avaient en leur temps, reçu un syndicaliste FO pour leur demander de ne pas oublier les entreprises dans leur traitement du port du voile intégrale.
Si l’on constate qu’à la question « Quoi » se sont divers thèmes qui sont abordés, le hallal ; l’intégrisme ou le voile ; à la question « Qui » un seul mouvement de défense des salariés ose prendre ouvertement la parole.
C’est Force Ouvrière.

Alors pas de triomphalisme ou de starisation de nos représentants, juste l’idée qu’ils sont bien implantés dans la vie réelle et qu’ils ressentent les besoins et les envies des salariés.

Plutôt que de tirer à boulet rouge sur nos collègues des autres centrales ce qui n’amènerait que discorde et perte de temps, je leur lance aujourd’hui un appel à une prise de conscience de la question religieuse dans le monde du travail. Il en va de notre crédibilité à pouvoir traiter de toutes les questions des travailleurs sans tabous et sans haine. Laisser cette question aux politiques serait une erreur.
Les propositions doivent provenir du monde syndical.

Camarades de la CGT, de l’UNSA, de la CFDT, de SUD ou de la CGC ne restez pas spectateur des changements des relations sociales soumises à une religion ou à une autre…

La question est maintenant posée et par de plus en plus de citoyen, nous ne pouvons, vous ne pouvez pas la rayer d’un trait de plume.
Je prédis que cette question religieuse sera au cœur de la campagne 2012, il est donc nécessaire que notre voix unie sur le sujet soit écoutée par les médias.
J’ai écris à notre Secrétaire général de FO, pour prendre la parole lors du XXII° congrès confédéral de force ouvrière du 14 au 18 février 2011.

J’attends sa réponse.
Mais vous, n’attendez plus, libérez votre parole !!!

Carl Pincemin

les travailleurs ou les employés

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi