Interpellons nos députés UMP sur le financement des mosquées

Publié le 30 mars 2009 - par
Share

Dans le cadre de l’autodéfense contre l’islam conquérant et politiques, je vous avais invité à interpeller chaque fois que cela était possible les élus locaux sur leurs nombreuses atteintes à la laïcité (1) : en effet, partout en France, qu’ils soient de gauche ou de droite, ils multiplient les financements indirects et illégaux de projets de mosquées, donc du culte musulman, avec l’aide des deniers publics. Rien que pour une seule mosquée à Paris, la note est de 22 millions d’euros, plus 6 millions « prêtés » (2) ! Evidemment, toute cette gabegie n’a aucun rapport ni avec l’intérêt général, ni avec le service public, bien au contraire.

L’UMP nous donne une formidable occasion de nous faire entendre, puisqu’elle organise… « les Etats généraux de la dépense publique » (3). Il s’agit, dans le contexte économique actuel, de « dénicher » les économies d’argent public réalisables. Hé bien, aidons-les à ne plus jeter l’argent des Français et à réduire la dette publique !

Première action, très simple. Faites votre proposition très concrète, en citant le financement illégal de mosquées ou d’école coranique près de chez vous, sur le formulaire en ligne du site internet Ladepensepublique.fr (4).

Seconde action. Dans toutes les circonscriptions UMP, chaque député devra organiser une réunion ouverte à tous sur le thème de la dépense publique. Les propositions citoyennes seront remontées, paraît-il, à l’Assemblée Nationale, et pourraient faire l’objet de lois (encore !) ou d’amendement au budget 2010. C’est donc une occasion d’interpeller publiquement ces députés UMP, souvent maires ou élus municipaux par ailleurs, sur le financement illégal du culte musulman par eux-mêmes ou leurs collègues de droite ou de gauche.

Si l’atteinte à la laïcité vient d’élus de droite, accusez-les, et exigez l’annulation de leurs décisions et le remboursement des financements illégaux. Si ça vient d’élus de gauche, demandez à votre député UMP pourquoi son parti s’en fait complice au travers de ces élus, et pourquoi il ne fait rien pour dénoncer l’attitude de ses opposants.

Concrètement, appelez la permanence parlementaire de votre député, ou contactez-le par téléphone (c’est mieux que par courriel), pour connaître la date de la réunion publique de votre circonscription ou d’une circonscription voisine. Vous trouverez les coordonnées nécessaires à partir de la carte sur le site de l’Assemblée Nationale (5). On y trouve aussi l’adresse des blogs des députés, ce qui donne un moyen supplémentaire d’interpellation et de prise de contact.

Une fois que vous aurez le lieu, la date et l’heure de la réunion publique, faites-la connaître autour de vous, appelez vos amis pour y assister ensemble, et quand vous y serez, faites-vous entendre sur ces financements anti-laïques, et bien sûr sur tout autre sujet qui concerne la gabegie des élus et du gouvernement (Halde, subventions aux lobbies communautaristes et aux associations idéologiques, etc.)

Détail important : les élus UMP vont bien entendu filtrer les participants, pour éviter toute contestation frontale ou manifestations dommageables. La direction de l’UMP leur a donc préconisé de procéder à ce filtrage en envoyant aux citoyens qui désirent participer à ces réunions, une invitation personnelle qu’ils devront montrer à l’entrée. Il faut donc éviter d’annoncer la couleur lors de votre prise de contact, et également inviter vos amis à faire la même démarche que vous afin qu’ils aient aussi une invitation en bonne et due forme pour se rendre à la réunion publique.

Roger Heurtebise

(1) http://www.ripostelaique.com/Mariage-force-entre-Mahomet-et,2013.html

(2) http://www.ripostelaique.com/Mariage-force-entre-Mahomet-et,2013.html

(3) http://www.ladepensepublique.fr/

(4) http://www.ladepensepublique.fr/index.php/faites-vos-propositions.html

(5) http://www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions/

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.