Je suis hostile à un rapprochement de Riposte Laïque et de Marine Le Pen

Publié le 29 novembre 2010 - par
Share

REPONSE A SYLVIE BENGALA

http://www.ripostelaique.com/Ne-pensez-vous-pas-qu-il-est-temps.html

Madame,

Bien que n’étant pas membre de la Rédaction de Riposte Laïque – un simple lecteur assidu – je souhaiterais apporter mon point de vue sur ce sujet.

Vous l’avez sans doute deviné, je ne suis pas partisan d’un rapprochement officiel du Journal Riposte Laïque et du Front National, ou de quelqu’autre parti que ce soit. Non pas que je sois homme à m’effaroucher devant la réputation sulfureuse de ce parti – il serait d’ailleurs bien sot de notre part de nous permettre de nous offusquer des diabolisations dont nous sommes victimes sans remettre en question les a priori portant sur d’autres courants de pensée, mais parce que je considère que la mouvance Riposte Laïque présente l’immense avantage de constituer un lieu de rassemblement des opinions honnêtes.

Dans cette optique, se rapprocher ostensiblement d’un parti reviendrait à ce que Riposte Laïque perde de sa liberté de ton, devant évidemment, par esprit de cohérence, apporter son soutien à toutes les positions du dit parti, et à écarter celles qui leur sont contradictoires. Ne serait-ce pas alors lier Riposte Laïque à des combats qui ne sont pas les siens? Ou, au contraire, le contraindre à abandonner des thèses qui lui sont chères? Ne serait-ce pas alors lui faire perdre ce caractère d’ouverture qui lui permet de publier, côte à côte, les articles de personnes pourtant en apparence d’opinions divergentes mais qui se reconnaissent, par dessus tout, comme attachés à la forme républicaine de gouvernement, au Génie français de la conciliation qui seul lui permis d’allier le Volksgeist du romantisme allemand avec l’universalisme positif des Lumières, et à l’optimisme humaniste de l’occident?

S’il apparait clairement qu’un seul parti politique puisse se révéler le moins mauvais choix vis à vis des positions républicaines et laïques, alors les lecteurs de ce journal sauront le choisir dans les urnes. Nul besoin que Riposte Laïque leur impose une décision, et à cet égard s’abaisse au niveau des journaux officiels, Le Figaro moins la cravate , qui ne manqueront pas de vouer leurs lecteurs aux gémonies s’ils osent, à l’approches des échéances électorales, ne serait-ce que songer à favoriser le retour de la Bête immonde.

La politique impose de transiger avec les idéaux, pour parer à l’urgence. Faisons alors en sorte que dans des temps troublés, Riposte Laïque reste cet îlot philosophique détaché des impératifs du temps, la politique et la guerre, ouvert à toutes les bonnes volontés, fûssent-elles contraires en apparence avec nos idées propres.

Brenn César

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.