L'Algérie interdit les prières musulmanes dans les lieux publics, mais pas la France !

Alors que, chaque vendredi, dans de nombreuses villes de France, des centaines voire des milliers de musulmans barrent des rues entières, les occupent après en avoir expulsé les non-musulmans, et y prient illégalement en public, (1) l’Algérie vient d’annoncer, par la voix de son ministre des Affaires religieuses, Bouabdallah Ghlamallah, que les prières dans les lieux publics, y compris à proximité des mosquées, sont formellement interdites. (2)
C’est le monde à l’envers : un pays musulman, dont les dirigeants soutiennent l’islam, interdit les prières musulmanes publiques, alors que les dirigeants de la France, pays laïque de tradition judéo-chrétienne, se refusent à les interdire !
Lisons l’article consacré par le quotidien algérien « Le Temps » à cette affaire :
« Il arrive, en effet, que pendant la prière hebdomadaire du vendredi, plusieurs dizaines de fidèles s’agglutinent à l’extérieur des mosquées pour accomplir leur devoir religieux à même les trottoirs jouxtant les maisons de Dieu. » (2)
En France, en plein centre de Paris, ce ne sont pas des dizaines de musulmans qui prient sur les trottoirs, mais des milliers de musulmans qui prient sur les trottoirs et sur les chaussées, comme le prouve notre vidéo suivante :
« >
Lisons la suite de l’article du « Temps » :
« Ce genre de constat est visible notamment dans les mégapoles du pays, à l’instar d’Alger où les mosquées ne désemplissent pas chaque vendredi. Seulement, ce n’est pas là une raison, insiste le ministre des Affaires religieuses, pour tolérer les rassemblements des fidèles au niveau des endroits environnants aux lieux de culte. (…) « Seul l’intérieur des mosquées est fait pour les prières et si celui-ci est rempli de pratiquants, les autres fidèles n’ont qu’à prier chez eux et non pas dehors ». Faut-il juste rappeler que le fait de prier en des lieux publics a toujours été une pratique interdite par la loi en vigueur. » (2)
Voilà, pour une fois, un discours venu d’un pays musulman que nous aimerions entendre chez nous !
Car, ici, en France, de nombreux maires se refusent à demander à la préfecture de police d’interdire aux musulmans de prier illégalement dans nos rues, comme le lamentable Daniel Vaillant, maire (PS) du 18e arrondissement, qui ne cesse de répéter qu’il n’y a pas d’autre solution que de laisser des milliers de musulmans prier dans les rues du quartier Barbès, (3) comme la lamentable Dominique Voynet, mairesse (Verts) de Montreuil, (4) et comme le lamentable Jean-Claude Gaudin, maire (UMP) de Marseille. (5)
Et, à Paris, la préfecture de police elle-même collabore aux prières musulmanes illégales, sous la direction du lamentable préfet de police Michel Gaudin, qui trahit les valeurs de la République française en prenant parti en faveur des musulmans bloqueurs de rues, et en refusant de faire appliquer la loi dans les rues de la capitale, comme le prouve notre vidéo suivante (6) :
« >
Quand donc nos maires, nos préfets, et nos dirigeants politiques, se mettront-ils enfin à faire appliquer la loi dans nos rues, et à interdire formellement toute prière dans les lieux publics, comme cela est le cas en Algérie ?
Les autorités algériennes, qui dirigent un pays qui a été mis à feu et à sang par les islamistes, savent que les prières publiques musulmanes sont des actes de provocation et des démonstrations de force des religieux musulmans. Faudra-t-il attendre qu’une sanglante guerre civile éclate en France, pour que s’ouvrent enfin les yeux de nos dirigeants accouardis ?
Notes :
1) Selon nos informateurs, de telles scènes ont lieu chaque semaine dans plus de 50 villes françaises, à l’heure actuelle, et la situation empire rapidement, à cause de l’inaction coupable des autorités, qui se refusent à faire appliquer la loi et à expulser les délinquants musulmans.
On consultera avec profit notre dossier consacré à ce scandale :
http://www.ripostelaique.com/Dossier-sur-les-prieres-musulmanes,4847.html
On peut aussi regarder nos vidéos, qui montrent des centaines de musulmans priant illégalement en public dans les rues de Paris (Barbès, 18e arrondissement), de Clichy, de Montreuil, de Marseille, de Toulouse, et des Ulis :
http://www.ripostelaique.com/Toutes-nos-videos-sur-les-prieres,4848.html
2) Algérie : Interdiction formelle de la prière dans les endroits publics
http://www.letempsdz.com/content/view/41852/1/
3) Sur Daniel Vaillant, voir nos trois articles suivants :
Daniel Vaillant justifie le coup de force des musulmans à Barbès
http://www.ripostelaique.com/Daniel-Vaillant-justifie-le-coup.html
Les mensonges de Daniel Vaillant pour cautionner les prières musulmanes illégales à Barbès
http://www.ripostelaique.com/Les-mensonges-de-Daniel-Vaillant.html
L’infâme collaboration des élus socialistes du 18e arrondissement avec les islamistes
http://www.ripostelaique.com/L-infame-collaboration-des-elus.html
4) Interview de Jean-Jacques Beaurepaire : l’islam à la conquête de Montreuil
http://www.ripostelaique.com/Interview-de-Jean-Jacques.html
La stratégie islamiste à l’œuvre à Montreuil
http://www.ripostelaique.com/La-strategie-islamiste-a-l-oeuvre.html
5) Prières musulmanes : après le Paris de Delanoë, le Marseille de Gaudin !
http://www.ripostelaique.com/Prieres-musulmanes-apres-le-Paris.html
6) La Préfecture interdit l’apéro géant, mais collabore aux prières musulmanes illégales à Barbès !
http://www.ripostelaique.com/La-Prefecture-interdit-l-apero.html
Le parti pris de la Préfecture de police en faveur de l’islamisation de Paris ! (Vidéo)
http://www.ripostelaique.com/Le-parti-pris-de-la-Prefecture-de.html
Maxime Lépante

image_pdf
0
0