L’appel au secours des habitants du 18ème arrondissement de Paris à M. Sarkozy

Publié le 18 janvier 2010 - par - 270 vues
Share

Nous avons reçu un modèle de lettre d’un lecteur de RL, à envoyer au Président de la République, pour l’alerter sur la situation que vivent les habitants de Barbès, tous les vendredis.

Monsieur le Président,

Ceci est l’appel au secours des citoyens du 18ème arrondissement. Depuis des années tous les Vendredis certaines de nos rues sont occupées par des intégristes venus de toute la Région Parisienne pour pratiquer leurs activités cultuelles.

Les trottoirs sur des centaines de mètres sont réquisitionnés, mettant gravement en danger les piétons qui sont alors obligés de marcher sur la chaussée, dans la circulation pour contourner les « prieurs ».

Des rues entières sont barrées avec des voitures et des barrières de sécurité et interdites à
la circulation, empêchant les habitants du quartier de sortir ou de rentrer chez eux, les commerçants de travailler, les citoyens ordinaires de circuler librement. Toute protestation ou même simple tentative de pénétrer dans les zones occupées par ces intégristes entraîne pour toute personne qui s’y risquerait, insultes, menaces et agression et depuis longtemps plus personne n’ose protester tellement la peur est installée dans notre
quartier.

Ne sommes-nous plus dans une République laïque? L’occupation de la voie publique sans autorisation pour des activités cultuelles n’est il pas un trouble à l’ordre public? Empêcher la libre circulation des citoyens sur la voie publique par la menace ou tout autre moyen est-il normal dans notre ville? Pourquoi n’avons-nous plus le droit de rentrer ou sortir de chez
nous? Pourquoi devons-nous vivre dans un climat de peur?

M. Delanöe Maire de Paris connaît parfaitement notre situation, ainsi que M. Vaillant Maire du 18ème et M. Gaudin Préfet de Police, tous ont abandonné nos rues aux intégristes islamistes, ils ont abandonné les citoyens qui ne peuvent même plus marcher dans leur ville parce que certaines zones sont interdites aux non musulmans à l’heure de la prière.

Monsieur le Président, vous avez affirmé qu’en France il n’y avait pas de « zone de nondroit » alors comment appelez-vous des quartiers où les milices intégristes ferment les rues pour leur usage privé depuis des années sans que la Police n’intervienne pour rétablir l’Ordre
Public?

Monsieur le Président, ne nous abandonnez pas vous aussi, faites cesser l’occupation de nos rues par les intégristes. Les habitants du 18ème arrondissement de Paris. Nous ne pouvons signer ce document par peur pour nos vies et celle de nos familles.

Monsieur le Président, en tant que français soucieux du respect des lois de mon pays, je m’associe à cet appel de mes concitoyens et vous demande de faitre rétablir l’ordre public dans les rues de Paris mais aussi dans celles de toutes les autres villes où ces débordements inadmissibles ont lieux et cela dans l’intérêt de la paix civile.

Christian Roehrig

Si vous souhaitez vous joindre à cet appel au président de la République, imprimez ce document et placez-le dans une enveloppe non timbrée adressée à :

Monsieur le Président de la République, Palais de l’Elysée, 55, rue du Faubourg saint Honoré, 75008 Paris

Nous vous conseillons de signer ce document, c’est pour notre part ce que nous ferons. Ce n’est pas obligatoire mais il nous semble que demander à notre Président de faire appliquer la loi n’est en aucun cas un acte répréhensible ni honteux et ne peut décemment pas valoir d’ennuis à un citoyen.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.