L’inconscient collectif islamique qui aboutit à Durban 2

Publié le 30 mars 2009 - par - 241 vues
Share

Certains semblent découvrir l’offensive de l’islam sur l’Europe-Amérique seulement depuis le 11 septembre, d’autres la remontent à la fatwa contre Rushdie, d’autres à la « révolution » khomeiniste. Bref on
essaie de trouver une date, des cause politiques, des faits mouvements « sociaux » derrière … à la manière des experts en sciences politiques …

En réalité , on a affaire à une réalité de « tous temps » , aussi éternelle que la parole « divine » : un affaiblissement (suite à colonisation) , la force disproportionnée de l’ennemi (comme se fut le cas de feu l’occident dans les années 60), induit de la part de l’islam un repli tactique (la fameuse Taqqiya : dissimulation, en attendant d’inverser le rapport des forces), hors de ces cas, l’attitude intrinsèque des tenants de l’islam est l’expansion et l’élargissement du Dar El islam (la maison de l’islam) aux dépends de Dar El Harb (la maison des infidèles appelée maison de la guerre).

Durban II et son « Concept » (le philosophe Jacques Derrida avait écrit sur le « Concept » du 11 septembre et dénoncé , peu avant sa mort les
« théocraties arabes et musulmanes) ne sont pas nouveaux, leur préparation remonte à loin, la fragilité de l’occident actuellement, bien saisie par les tenants de l’islam, permet de laisser de coté la Taqqiya , et d’agir en pleine lumière, même si c’est pour répandre une obscurité moyenâgeuse !

Revenons à quelques 30 ans en arrière, puis 10 ans, en terre d’islam, ses colloques, ses prêcheurs…

Dans les années 70, lors d’un séminaire sur « la pensée » islamique, le ministre des affaires religieuses (de l’Algérie socialiste, « leader »
du tiers monde!) dénonça la « vague d’impuissance », l’homosexualité, qui déferle sur les deux rives de l’atlantique ! Les bonnes âmes gauchistes de ces deux rives pleuraient les damnés de la terre et fustigeaient l’impérialisme et les multinationales !

Quand dans les années 1980, le prix Nobel irlandais Sean Mc Bride (fils de la féministe et nationaliste Maud Gonne) s’émeut du sort des femmes en Arabie saoudite, lors d’un colloque Europe-islam, « la partie » islam compara le voile à la jupe « Maxi » alors en vogue en occident !

A ce moment, nulle prétention à défigurer l’écologie urbaine de l’Europe par le symbole de l’infériorité morale bédouine qu’est le voile (qui considère la femme, de la tête aux pieds : «Awra » , mot intraduisible selon le psychanalyste Fethi Benslama, un « sexe » de la tête aux pieds !!!

Toujours dans les années 1980 l’un des leaders influents des frères musulmans Égyptiens, l’Imam El Ghazali, (il demanda à ne pas enterrer en terre Algérienne « musulmane » l’écrivain Kateb yacine – mort en 1989 – qui déclara : « la France a occupé le pays 130 et est partie,
l’occupation de l’islam se poursuit toujours) écrit dans un de ces multiples et répétitifs livres : « Les juifs sont peu nombreux mais voyez leur poids en politique !! (en Europe et Usa), nous (les musulmans), c’est l’inverse !! et de détailler comment renverser la situation en faveur de l’islam !

En 1997, dans un livre d’entretiens avec le journaliste Alain Chevalérias, le dictateur-idéologue du Soudan, guère décidé à arrêter la répression contre le Sud-Soudan, chrétien et animiste, fait des déclarations
fracassantes sur « l’islam , avenir du monde », le politologue François Burgat, émule de Bruno Etienne , qui milita médiatiquement pour le FIS, combattit les laïques rendit visite avec son ami, monsieur « Moratoire sur la lapidation des femmes », au Soudan, ne souffla bien entendu pas un mot sur cette répression, la poursuite de la pratique de l’esclavage, la
lapidation des femmes et la pendaison publique des réformistes qui
osent s’attaquer à la vérité du Coran et à sa « fabrication »
humaine (si l’on peu dire) : Le sort du grand Mahmoud Mohamed
Taha, pendu publiquement, n’a pu émouvoir François Burgat : il n’est pas aussi « authentique » et démocrate que le FIS Algérien, le Hamas palestinien ou les soldates du voile en France !

En 1974 , l’un des pires idéologues islamiques Pakistanais, Abou Aala El Mawdudi, dans des petits opuscules largement diffusés dans les pays musulmans conseille aux jeunes hommes musulmans de ne pas « forcer » sur le travail ou la science (laisser cela aux occidentaux), il conseille plutôt la « technique du ventre et du bas ventre » : épouser des occidentales, les convertir à l’islam, « gonfler » leur ventre avec de futurs musulmans … « posséder » les femmes d’un peuple, étape préliminaire pour dominer ce peuple avec le package : démographie-démocratie !

S’étonner de ce qui se produit en occident depuis vingt ans, c’est ignorer que cette praxis, pratique, faits, ont été préparés de longue date par une théorie qui prépara le terrain, testa la résistance (ou non) des opinions publiques et des politiques, balisa le chemin et continue sur la
lancée d’une offensive conquérante visant à la poussée inexorable
du désert coranique jusqu’au coeur de l’Europe, avec la complicité
d’élites culturelles et politiques paralysées par leur querelles et
leur chapelles politiques aux bénéfices à court terme !

L’islam pratique adroitement le « deux poids , deux mesures » : la démocratie ? Kufr ! (impie) chez lui, mais excellente affaire chez les autres, il contrôle les ventres des femmes comme personne !

La laïcité ? Pas question chez lui (elle pourrait profiter à d’autres religions que celle de mahomet !), mais excellente affaire chez les autres : elle lui ouvre un boulevard, lui permet de « s’installer »
confortablement en attendant de la torpiller ! (prochainement voir
l’article de Shmuel Trigano sur le double jeu et double signature de
Ramadan, sur la laïcité…)

La tolérance religieuse ? Excellent chez autrui ! Elle lui permet de mener sa propagande prosélyte (une comédienne anciennement « nue » dans « l’Ennui » de Cédric Klapish, annonce tranquillement à « Libération » son lavage de cerveau et son port du voile, un moment !) mais pas question dans les pays d’islam : Le cheikh millionnaire et polygame El qardawi, dépêché par Ramadan au rencontres islamistes du
Bourget, convertit des dizaines d’Aurélie et d’Isabelle, et en parallèle, il condamna à Alger ceux qui quittent l’islam et approuva les peines de prison à leur encontre : reconnaissons lui une vertu : l’ampleur de l’apostasie de l’islam est telle qu’on ne peut condamner à mort cinq millions d’Égyptiens qui ont quitté l’Islam !!

Le suffrage universel ? Une seule fois ! Le temps que les islamistes s’emparent du pouvoir et à condition d’avoir préalablement noyauté les journaux, écoles, télévision, ensuite finish : c’est une invention occidentale !

Ne perdons pas de vue cette réalité : c’est de la « couardise « occidentale que l’islam tire sa force. Exemple : Confronté – sur la chaine du pétrole El Djazira, où il a son « show » – à la psychiatre Wafa
Sultan qui connait « les secrets de fabrication » du coran, sa violence, son avilissement des femmes, la tentation du paradis-Lupanar de luxe qui infantilise les hommes musulmans (jusqu’à se faire exploser), et qui connait sur le bout des doigts la biographiee de mahomet « El Sirah », succession de viols, vol, esclavage, rapine, butin de guerre, pédophilie, etc., il n’a rien trouvé à répondre si ce n’est : « vous n’êtes pas musulmane DONC, votre opinion ne compte pas ! » Il ne put évidemment pas l’accuser d’avoir menti, inventé, falsifié, « islamophobisé »… elle n’a fait que citer ses propres références, son fond de commerce !

A l’opposé, nous avons l’aveuglement de ceux qui joignent à leur ignorance de l’islam et de la langue arabe, leur militantisme « islamolatre », parmi ceux là : nous avons l’excellent ex-Monde Xavier Ternisien et la politologue (disciple de Bruno Étienne, remerciements dans la préface de son livre à Ramadan et l’UOIF …) Jocelyne Cesari dont l’écrit sur le polygame – qui « exégétise » la « bastonnade »
des femmes en Europe – est un monument d’aveuglement de la part d’une femme dont l’habillement et les déplacements sans l’autorisation
d’un mâle la rend éligible à la bastonnade et à la lapidation, herself !!

A moins que ce soit là un profond racisme inconscient envers les femmes sous domination coranique !!!

Mais les temps changent : Wafa Sultan (Syrie-Usa), Ayaan Hirsi Ali (Somalie-Pays Bas), Ayesha Ahmed (Pakistan-usa), Nahed Metwali (Égypte-pays bas), Taslima Nasreen (Bengladesh-Suède) ne sont que la partie apparente d’un mouvement de fond qui nécessite la vigilance de tous et de toutes pour un monde débarrassé d’ une maladie qui pour se soigner , doit faire son aggiornamento et se débarrasser de ses fixations obsessionnelles : les juifs, les femmes , les « autres » .

Ahmadinajed, Khadafi, Castro-frère et les criminels de la tragédie du Darfour doivent rendre des comptes sur la gestion autocrate et désastreuse de leur peuples « castrés », non parader en suisse pour un Durban I, bis répétita !

Caroline Fourest qui a fait son travail d’alerte à propos de Durban I , devrait méditer sa position actuelle …

Oum Kirfa Christiensen

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.