L’insupportable silence des médias devant le massacre des chrétiens par des musulmans

Publié le 10 janvier 2011 - par
Traduire la page en :

PAUVRE FRANCE, CHER PAYS DE MON ENFANCE…

En France, il y a la théorie et il y a la pratique !
Théoriquement, la loi est la même pour tous ! Théoriquement, les hommes sont « égaux en droits » et sont censés bénéficier d’une considération identique, qui fait abstraction de leur ethnie, de leur couleur de peau, de leur religion ! Théoriquement, l’indignation et/ou les peines encourues en justice sont proportionnelles à la gravité des faits reprochés !

Dans la pratique, il en va tout différemment : la France des Lumières, la France de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, la France de Voltaire et de l’abbé Grégoire, est devenue le royaume d’Ubu, une nation où la Raison n’a plus cours, remplacée par un Politiquement-Correct qui fait fi de nos valeurs, de nos usages, de l’équité et du bon sens élémentaire ! une nation où le Communautarisme a balayé l’Egalité…

La France est en effet la patrie du “deux poids, deux mesures” !

Prenons un seul exemple de ce « deux poids, deux mesures » à la française !

Quelques personnes s’attaquent verbalement à l’islam, usant de leur droit d’opinion et d’expression garanti par la loi ? Un individu urine sur un Coran, après en avoir brûlé les pages ?
C’est une indignation universelle, c’est un déferlement de déclarations incendiaires contre les affreux blasphémateurs, véritable « tsunami » qui va de la gauche à la droite, en passant les représentants du culte musulman, les officines droits-de-l’hommistes et anti-racistes, les médias et les journalistes de la presse écrite -dont les incontournables Fourest et Sifaoui-, sans oublier le philosophe de service (j’ai nommé BHL) !

A preuve, les compte-rendus des Assises, qui ont crié au « nazisme », au retour de « la bête immonde » et autres joyeusetés et clichés de la même veine !
A preuve, le procès contre Calimero, qui n’aurait pas été inquiété le moins du monde s’il avait brûlé la Bible !

Des musulmans, un peu partout dans le monde, tuent par centaines des chrétiens, uniquement parce qu’ils sont chrétiens ?
C’est un silence quasi-général ! Il y a bien quelques communiqués pour exprimer son émotion, parce qu’il n’est pas possible de faire moins…

Mais où est l’explosion d’indignation de la LDH ou du Mrap ? Où sont les déclarations fracassantes des responsables politiques, des journalistes et des médias, pour dénoncer pareilles atrocités ? Où sont les articles vengeurs de Fourest ou de Sifaoui ? Où sont les manifestations publiques des musulmans de France, dont l’islam serait une religion de paix et de tolérance, alors qu’ils savent bien défiler dans les rues parisiennes pour soutenir les Palestiniens, sous les drapeaux du Hamas, au cri de « Mort aux juifs » ? Où sont les protestations et les condamnations énergiques de Dalil Boubakeur et autres dignitaires de l’islam ?

Quand on voit que seuls, cent députés, sénateurs et députés européens ont signé, à l’initiative du député MPF Dominique Souchet, l’appel à Michèle Alliot-Marie, pour que la France porte la voix des chrétiens d’Orient, on est effaré ! Et on l’est encore plus que la ministre des Affaires étrangères n’ait pas, spontanément, porté haut cette voix !

Supposons un instant -ce qui demande un effort d’imagination considérable, tant ces violences vont à l’encontre du message évangélique et même des « dix commandements » bibliques !- supposons, dis-je, la situation inverse : des pays chrétiens où les musulmans seraient persécutés, poursuivis pour leur foi, massacrés dans les mosquées…Nous n’aurions pas 100 malheureux élus signataires ! Le tollé serait national, les pétitions innombrables, les manifestations multiples. Radio, télévision, journaux ne parleraient que de cela ; les « people » saisiraient l’occasion pour se donner le beau rôle en venant clamer leur indignation sur les plateaux…. Besancenot nous sortirait le grand jeu, comme Mesdames Royal et Brochen-Aubry ! Madame Alliot-Marie serait au premier rang pour faire entendre la réprobation de la France entière ! Bref, notre pays ne serait plus qu’un cri de colère et de protestation !

Mais ce ne sont que des chrétiens qu’on tue : circulez, il n’y a rien à voir ! Indifférence presque totale ou plutôt juste ce qu’il faut comme expression de la compassion, pour ne pas paraître inhumain ! Il n’y a guère que le pape Benoît XVI pour se faire vraiment entendre, au point d’ailleurs d’être accusé d’ « ingérence » par les musulmans : de quoi se mêle-t-il en effet ? Il ne peut pas laisser tuer tranquillement, sans mettre l’accent sur la réalité de ce qui est en train de se passer : l’éradication des chrétiens d’Orient à brève échéance ?

Pour ma part, face à ce déferlement d’intolérance religieuse et de violence vis-à-vis des chrétiens, j’attendrais du gouvernement français une réaction à la hauteur des événements (car il ne s’agit pas de critiquer une religion ou de brûler un livre, mais d’assassiner !) :
d’abord, un moratoire sur la construction de mosquées sur le sol national jusqu’à ce que l’islam donne des preuves de sa bonne volonté vis-à-vis des minorités non-musulmanes ;
ensuite, l’obligation incontournable, pour les représentants du culte musulman français, de reconnaître la liberté de conscience et d’inscrire noir sur blanc le droit à l’apostasie sur les statuts de l’OCMF ;
enfin, l’interdiction formelle des prières du vendredi dans l’espace public -comme c’est d’ailleurs le cas en Algérie- avec application immédiate de la loi…

Mais il faudrait du courage et de la lucidité. Or il semble bien que nous sommes gouvernés par des lâches, des sourds et des aveugles.

Continuez donc à ne pas réagir -ou à réagir si discrètement- face à cette guerre que l’islam lance contre les chrétiens d’Orient, messieurs les politiques et messieurs, les journalistes : comme le dit le proverbe, “qui ne dit mot consent”… et votre silence (ou presque silence) sera perçu comme une preuve de notre faiblesse et de notre bêtise par tous les peuples qui professent l’islam, et en particulier par les musulmans français.

Continuez à rester muets, et ce sont les chrétiens de France qui seront inquiétés un peu plus chaque jour (savez-vous que cette persécution-là a déjà commencé et que de nombreux faits divers font état de tracasseries vis-à-vis des fidèles -parfois encadrés par la police le dimanche à la sortie de la messe-, de harcèlement vis-à-vis du clergé, sans parler du vandalisme à l’encontre des églises, dont certaines sont l’objet de tentatives d’incendies, de jets de pierres contre les vitraux ou souillées quotidiennement d’excréments ?)

Continuez à trahir nos idéaux et nos racines judéo-chrétiennes : le peuple, lui, saura s’en souvenir !

Chantal Macaire

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi