La burka, les barbus… et l'humour dans tout ça ?

Ah s’ils osaient nos humoristes ! S’ils osaient s’aventurer sur ce terrain là, ils pourraient faire un malheur ! Ils auraient un sujet en or, du premier choix : le tchador, le niqab, la burka, les barbus, l’intégrisme religieux. Ils pourraient faire un carton et rendre un grand service aux femmes, que dis-je ? A l’humanité tout entière. Mais voilà que se passe-t-il ? Où sont nos joyeux gaulois qui voulaient rire avant que le ciel ne leur tombe sur la tête ? Où sont-ils nos humoristes si prompts à nous faire rire aux mimiques du pape et sa papamobile, ses préservatifs à mettre à l’index, face à ce sujet ? S’ils pouvaient avoir autant de verve là-dessus qu’au temps de nos histoires de bonnes sœurs et de curés ! Mais, où sont-ils pour nous faire rire des fantômes ambulants que nous croisons dans toutes les villes de France ? Aux abonnés absents ? En cherchant bien, nous trouvons les dessinateurs notamment ceux de Charlie Hebdo


S’il fallait, comme au cinéma, décerner des prix, nous pourrions attribuer la palme d’or à la joyeuse équipe de Groland. Celle-ci a proposé un petit film comique avec une originale burka permettant grâce à des ouvertures adéquates d’aller chez le dentiste, le gynéco ou le proctologue sans avoir à se déshabiller, c’est vraiment drôle.
Groland Burka
La palme d’argent, pourrait aller au 5ème défilé de « mode fondamentaliste » proposé par le génial auteur du film « Religolo », Bill Maher, dans lequel se succèdent des fantômes aux noms variés mais à la silhouette identique.
Le Burka show : défilé de mode islamique
On rêverait, cependant, d’un bon grand film sur le sujet dans le style de «La vie de Brian » qu’avait réalisé la formidable équipe des Monty-Pyton. Est-il né le nouveau Charlie Chaplin capable de réaliser, dans l’esprit du « Dictateur » un film engagé contre cette nouvelle dictature? Hélas c’est le silence absolu dans les rangs des grands cinéastes d’humour et des créateurs en tout genre.
On ne peut pas croire que nos humoristes soient d’accord avec les barbus. Sont-ils indifférents ? Peut-être, mais il y a certainement autre chose. S’agit-il d’une auto censure ? Ont-ils déjà peur ? La liberté de rire de ce sujet est-elle aux oubliettes pour toujours ? Vont-ils se réveiller avant qu’il ne soit définitivement trop tard et que nous n’ayons plus que nos mouchoirs en consolation…. Allons Mesdames, Messieurs, vous avez tellement de talent, lâchez-vous, montrez-nous que vous avez du courage ! Faites nous rire, car ces silhouettes noires que nous côtoyons et les hommes qui, derrière, les manipulent comme des marionnettes, pourraient, un jour prochain, si nous n’y prenons pas garde, nous faire tous pleurer et vous faire taire à jamais.
Chantal Crabère
PS : Si nos chaleureux lecteurs peuvent nous signaler des spectacles d’humour ou sketches sur le sujet, Riposte laïque se fera un plaisir de transmettre les informations.

image_pdfimage_print