La dérive islamique du président du Mrap belge

Publié le 7 octobre 2008 - par
Share

Je suis absolument d’accord avec l’article de Guillaume Plas (RL n° 58 de ce 30 septembre dernier.) et je souhaite y apporter quelques exemples concrets.

Le MRAX est le pendant belge du MRAP en France.

Depuis mai 2004, son président est un belge d’origine marocaine, Radouane BOUHLAL qui, sitôt élu président par des naïfs qui n’ont rien vu venir, a pris les rennes du pouvoir et en use d’une manière plutôt contestable et d’ailleurs très contestée.

En février dernier, Anne Morelli
<http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Morelli>, docteure en histoire à l’Université libre de Bruxelles, se réclamant de l’extrême-gauche mais clairvoyante envers l’islam, ancienne membre du MRAX, a protesté vigoureusement contre le fait que, je la cite : « De plus en plus le MRAX apparaît à l’extérieur comme un groupement d’auto-défense utilisé par des musulmans avec quelques hommes liges extérieurs » (Source : Le blog « Bruxellois, non peut-être ?
<http://khalilzeguendi.canalblog.com/archives/2008/02/19/8002414.html> »
de Khalil ZEGUENDI, un Bruxellois d’origine marocaine actif dans la vie politique locale.

Sur cet autre blog intitulé de manière très révélatrice « sauvons le mrax » <http://sauvonslemrax.blogspot.com/> , des militants antiracistes, sympathisants ou membres du MRAX, inquiets et scandalisés par les dérives actuelles de l’association, révèlent comment le MRAX est devenu le cheval de Troie de l’islam politique marocain.

Dans le numéro 33 de RL en mars dernier, j’avais moi-même dénoncé la dérive islamique du président du MRAX <http://www.ripostelaique.com/Belgique-la-semaine-d-action.html> alors qu’il annonçait la semaine contre le racisme sur les antennes d’une radio officielle de la Belgique francophone.
Si la rédaction de cette radio avait courtoisement répondu au courrier de protestation que je lui avais adressé, le MRAX par contre ne daigna même pas en accuser réception.

S’élever contre toute contestation de l’islam est un réflexe conditionné chez Bouhlal, au prix de n’importe quelle contorsion intellectuelle, comme en témoigne cet article <http://nadiageerts.over-blog.com/article-17729056-6.html> de Nadia Geerts <http://www.resistances.be/nadiajdm.html>, militante de la laïcité en Belgique.

Le dernier exploit du MRAX est une plainte auprès de l’AJP <http://www.mrax.be/article.php3?id_article=683> (association des journalistes professionnels) contre le journal Le Vif-l’Express <http://www.levif.be/actualite/belgique/72-56-22225/le-mrax-saisit-l-ajp-pour-un-article-du-vif-sur-l-islam.html>,
pour avoir publié un article qui, je le cite : « alimente l’islamophobie et nourrit le racisme anti-musulmans ».

Cet article dénonçait les abus et ingérences dans l’enseignement public de parents et d’associations islamiques qui veulent y imposer leurs croyances et leur mode de vie.
Pour le MRAX, il est apparemment intolérable que la presse explique comment l’islam étend ses tentacules jusque dans les assiettes de nos chers bambins, à l’insu de leurs parents.

Afin de pouvoir juger par vous-même, vous trouverez en annexe le texte intégral de l’article incriminé, ainsi que mon analyse personnelle qui pointe les passages où, contrairement à ce que dit le MRAX, la journaliste s’est montrée d’une prudence à la limite de l’auto-censure.

Le plus navrant dans cette histoire, c’est de voir une association fondée par des personnes animées des meilleures intentions, subsidiées par les pouvoirs publics pour dénoncer les dangers du racisme et promouvoir la tolérance et le vivre-ensemble et reconnue comme telle, détournée et instrumentalisée dans un but diamétralement opposé, au nez et à la barbe des autorités.

Salutations républicaines,

Jean Thirion

Ancienne principauté de Liège.
Belgique (un pays pas encore imaginaire)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.