La fin du judaïsme en terre d’islam, par Shmuel Trigano

Publié le 16 mars 2009 - par
Share

C’est encore une fois au patient et exigeant travail de Shmuel Trigano que l’on doit un livre qui ne plaira pas à la pensée dominante ni au politiquement correct. Sous sa direction un collectif de chercheurs a contribué à étudier « la fin du judaïsme en terre d’islam », c’est le titre de l’ouvrage édité chez Denoël. Voilà que 20 siècles d’une présence juive antérieure à la présence musulmane sont désormais réduits à néant. Près d’un million de personnes ont du quitter ces terres dont ils avaient contribué à bâtir la civilisation.

Sous les coups de boutoir du nationalisme arabe puis de l’islamisme, il n’y a plus de juifs en terre d’islam. Du Maroc à l’océan indien un monde a disparu mais le monde d’aujourd’hui feint de l’ignorer. Ce négationnisme historique a ses raisons : le seul peuple ( partiellement ) déplacé se nomme le peuple palestinien à cette particularité près qu’au moment où il le fut, déplacé, son identité se confondait avec celle des autres populations de la région placés sous dominations successives, ottomane puis britannique.

Il est probable que le livre piloté par Shmuel Trigano ne fera pas varier d’un iota le prêt à penser et la bonne conscience qui le soutend. Que le monde musulman ait pratiqué une politique de purification ethnique depuis qu’il est maître chez lui ne dérange ni l’histoire officielle des luttes d’indépendance ni le regard que portent les historiens d’occident car ceux qui se risqueraient à le faire se verraient immédiatement traités de néo colonialistes. Pourtant Mohamed V au Maroc et Habib Bourguiba en Tunisie avaient cherché à préserver le capital pluri religieux de leurs peuples, tandis que Nasser, Ben Bella et autres Khadafi se sont très rapidement séparés de ces « agents du sionisme ».

En Iran, au Yémen, en Irak en Syrie, c’est une culture millénaire qui a disparu. Ainsi va l’histoire et il faut remercier Shmuel Trigano pour l’opiniâtreté qu’il met à nous raconter ce que d’autres voudraient effacer.

Jacques Tarnero

Editions Denoël

25 euros

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.