La meute médiatique est lâchée

Publié le 4 juin 2010 - par
Share

S’il est une profession sinistrée, c’est bien celle de journaliste ! Apparemment rien ne lui sert de leçons! Les mensonges sur la Roumanie de Timishoara, le reportage « en direct « sur Fidel Castro, bidouillé à Paris, le « massacre « de Jenin…. La liste est longue des mensonges par omission , des compte-rendus partiels et orientés se voulant la « Vérité », la désinformation constante concernant Israël et les Palestiniens.

Le dernier exemple sur « la flottille de la liberté » est un véritable cas d’école : on ne donne la parole, de plus sur des radios publiques, qu’à des représentants d’une seule partie ; il est très facile de trouver des « contre informations » sur internet et dans la presse étrangère ; mais les journalistes qui se jettent sur l’ actualité sans prendre le moindre temps de recul pour faire une analyse sérieuse, assènent des informations partielles et partiales.

Quel est celui qui va procéder à une véritable enquête sur la personnalité, les motivations de ces soi-disants redresseurs de torts? Qui sont-ils? Des gens poussés par un véritable désir de mettre fin à ce terrorisme quotidien qu’exerce le Hamas sur la population de Gaza, sur la polpulation d’Israël près de Gaza? Non, ce sont d’une part des nostalgiques d’un communisme pur et dur, des individus qui soutiennent sans coup férir les pires dictatures du Moyen Orient dont la plupart des dirigeants n’ont pas la moindre légitmité (mis en place par les grandes puissances) ; d’autre part des personnes qui approuvent le sort fait aux femmes en préférant défiler avec les « barbus » dans les rues de Paris plutôt qu’entendre ces femmes courageuses qui dénoncent ce qui se passe dans leur pays mais qui ne sont que très rarement invitées dans les médias!

Non, les Palestiniens ne sont pas les damnés de la terre ! Non les Palestiniens ne meurent pas de faim! Non les Palestiniens n’habitent pas dans des camps sous des tentes ! Il suffit de voir les somptueuses maisons en bordure de mer, qui n’ont rien à envier à celles de la côte d’Azur!

Après la deuxième guerre mondiale des millions de personnes ont été « déplacées » sans possibilité de retour ! Qu’on-elles fait ? Elles se sont intégrées dans les pays d’accueil et ont reconstruit une vie ! Après le partage de la Palestine sous mandat britannique (et auparavant territoire, pendant des siècles de l’empire ottoman), 750.000 juifs d’Irak et autres pays du Moyen Orient ont dû tout abandonner (et pourtant ils étaient dans ces pays bien avant l’invasion arabe et musulmane!), sans possibilité de retour !

En Israël, il y a des députés arabes israëliens ; qui en parle ?
Alors pourquoi un tel déferlement contre Israël, soutenu par l’extrême gauche dont le seul fonds de commerce reste les Palestiniens!
Pourquoi un tel manque de soutien de la part du parti socialiste ? Mais il suffit de se rappeler l’adhésion à Pétain en 1940 de la grande majorité des élus socialistes de la chambre du front populaire!

Non les islamistes de la flottille de la paix ne sont pas venus pour aider leurs frères palestiniens ; qu’ont fait, depuis 1948 les frères de la région, pour eux ? Leur ont-ils donné la nationalité du pays vers lequel ils s’étaient tournés ? Non, de septembre noir qui a vu l’éxécution par l’armée jordanienne de 10.000 Palestiens jusqu’au Liban qui laisse ces populations en marge, la grande solidarité des frères est bien absente!
La réalité est autre ; ce qui est insupportable, intolérable, c’est que cette grande nation arabe soit dominée par les Dhimmis qu’elle a opprimés pendant tant de siècles!

La situation est grave, complexe; mais la simplification présentée par les médias, le manichéisme dans lequel ils sont enfermés, loin d’aider à trouver une solution, ne peut qu’aggraver une situation explosive !

Mireille Kukawka

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.