La rupture entre la France d’en haut et celle d’en bas est consommée

Publié le 21 juin 2010 - par
Share

Je viens tout juste de lire l’interview de Pierre Cassen sur le site web Marianne 2 et je n’ai que deux mots à dire : BRAVO et MERCI !

Je partage votre conclusion : malheureusement, le seul parti politique à mener la bataille contre l’islamisation de la France est le FN… Et c’est une fille d’immigrés maghrébins qui écrit ces lignes… Née en France, éduquée à l’école républicaine française et laïque, j’enrage de voir ce pays qui m’a donné ma chance (je doute d’avoir eu la même dans le pays d’origine de mes parents…) être trahi par ses « élites » au nom d’intérêts géostratégiques discutables et de compromissions morales inqualifiables.

La rupture entre la France d’en haut et la France d’en bas est consommée depuis longtemps : on l’a vu en 2005, lors du référendum constitutionnel européen. J’avais voté « NON ». Depuis, je n’ai plus remis les pieds dans un bureau de vote : je n’ai pas encore digéré la forfaiture qui a suivi, le fameux « plan B » qui soi-disant n’existait mais qui consistait à nous faire avaler de force la « constitution européenne » en utilisant les institutions parlementaires pour contourner la voix du peuple ! Un peuple trahi par ses représentants n’a-t-il pas le droit – le devoir ? – de reprendre sa souveraineté ? C’est ce que vous faites me semble-t-il, en luttant contre les « anathèmes » et « excommunications » de la secte politiquement correcte qui nous « gouvernance » et c’est pourquoi je continue à vous lire semaine après semaine.

Continuez ! La victoire en chantant…

Nadia AYADI

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.