La vision de Guy Arcizet, nouveau Grand Maître du GODF : une trahison laïque !

Publié le 8 novembre 2010 - par - 363 vues
Share

La laïcité se gagnera d’abord au GODF

Les articles et prises de position successives de Pierre DUBANT, Astrid SAVARY et Robert BERNARD méritent un débat sur plusieurs sujets.
Les prises de position sur la laicité du Grand Maître actuel du GODF, Arcizet sont consternantes

Dans plusieurs déclarations et entretiens (dont celui avec le journaliste Robert Ménard, qui émarge avec son école de journalisme au QATAR à la finance et à la politique des émirs qui chacun le sait sont un modèle de démocratie, de droits de l’homme et de laïcité), notre nouveau Grand Maître fait reposer la « laïcité » sur la notion de coexistence des cultures religieuses.

http://www.souslavouteetoilee.org/article-guy-arcizet-grand-maitre-du-godf-sur-i-tele-avec-robert-menard-58905848.html

Consternant pour ceux qui comme moi, venu du Maghreb, ont adhéré à la laïcité justement comme valeur intrinsèque de libération individuelle vis à vis de tout obscurantisme religieux, valeur qui a été le combat de tous ceux qui m’ont précédé au GODF depuis des décennies.

La notion de laicité pour Guy Arcizet, n’a jamais été celle du GODF, et est non seulement consternante, mais est très grave; car cela voudrait dire, par l’absurde, que la laïcité n’est pas nécessaire dans un pays dont les habitants sont les fidèles d’une seule religion!!!

Pas besoin donc de laïcité dans les pays à à 99% musulmans, pas besoin donc de laïcité en Turquie, au Pakistan, en Iran, et dans la plupart des pays arabes, mais aussi pas besoin de laïcité au Mexique, imposée au 19ème siècle par JUAREZ dans un pays à 99% catholique.
Pour Guy Arcizet, la laïcité n’a donc de valeur que pour une coexistence des cultures religieuses comme il l’explique si bien dans ses déclarations et interviews

C’est une véritable trahison.

Il est vrai qu’il a obtenu le poste de Grand Maître à 1 voix près au Conseil de l’Ordre en utilisant les soutiens de Frères qui ne sont pas un modèle de vertu ; avoir la voix de Jean-Pierre Weisselberg, qui au sein de la défunte commission de laïcité, s’alignait sur les thèses des trotskystes de la Libre Pensée qui soutiennent le régime iranien (et c’est Antoine Thivel le président sortant de l’ADLPF qui le dit dans son rapport moral!!!), et qui pensaient que les loges BNAI BRITH étaient des loges qui réchauffaient en leur seins de dangereux antisémites (cf le PV d’une célèbre réunion de Mai 2010), est remarquable. Jean-Pierre Weisselberg a reçu de Guy Arcizet depuis son salaire en tant que Grand Secrétaire aux Affaires Intérieurs du GODF: un modèle, certainement donc, on vous dit, qui peut avoir la confiance des Frères!!!!

Guy Arcizet a reconnu que sur l’admission des femmes au sein du GODF sa position avait évoluée. Que c’est bien dit pour reconnaître tout simplement que pour être élu Grand Maître, il avait retourné sa veste, tout comme Jean-Pierre Weisselberg, qui avait en début d’année pris langue avec les trotskystes de la Libre Pensée pour empêcher l’admission des femmes au sein du GODF.
Mais si Paris vaut bien une messe, alors le siège de GM et de GMA de la rue Cadet vaut bien un retournement de veste !!!!

En effet je tiens à répondre aux commentaires de Robert Ménard : si le GODF a perdu en 30 ans son aura d’obédience de combat prossessiste , c’est certainement parce que que les jeunes profanes, militants dans la société, disons maintenant de moins de 40 ans, hésitaient à faire leur demande d’entrée au GODF, ne comprenant pas qu’il pouvait refuser l’entrée des femmes en son sein.

Ce verrou psychologique a donc sauté, et c’est tant mieux; le recrutement va sans doute progressivement changé, et renoué avec l’admission d’authentiques militants qui veulent transformer la société et non plus se contenter de faire entrer seulement des causeurs de café du commerce comme c’était le cas ces dernières décennies, ce qui a permis ce glissement idéologique du GODF vers les thèses de la bien pensance de la gauche bobo.

Pour répondre à Marie-Astrid SAVARY que j’ai secoué dans un article sur cet aspect des choses, le GODF est la seule obédience maçonnique qui jusque dans les années 70 proposait par des documents et colloques des transformations de la société. Et c’était bien la marque de fabrique de cette obédience, marque de fabrique pour laquelle j’ai adhéré 2 décennies plus tard, qui a disparu depuis. Et ce n’est pas moi qui le dit seulement; la semaine dernière, dans une émission de télé, un journaliste a dit exactement ceci, approuvé par Alain Bauer, qui a reconnu que les lois sur la contraception et l’interruption volontaire de grossesse avaient été les dernières lois inspirées par les Francs-maçons du GODF, après une multitude de lois, de la loi de 1905, aux lois sur les assurances sociales et sur les lois formant le Code du Travail et l’égalité des femmes.

Guy Arcizet avait l’occasion dans le débat sur les retraites d’engager le GODF sur des propositions garantissant les acquis du programme du Conseil National de la Résistance. J’ai appris grâce aux articles de 3 Frères du GODF, parus sur Riposte Laique, que des études avaient été faites au sein de loges du GODF il a plusieurs décennies sur l’utilisation d’une TVA sociale pour garantir des acquis de solidarité et surtout permettre une intervention financière pour réduire l’immigration des affamés du Tiers monde dans notre pays, intrumentalisée depuis par les islamistes. Inaction et silence totale de Guy Arcizet qui pourtant lors de sa réception comme Grand Maître avait déclaré que le GODF devait se préoccuper de la misère sociale. Sans doute voulait-il dire s’en préoccuper comme les catholiques, c’est à dire seulement par de pieuses pensées et de bonnes intentions.

Mais mes frères et soeurs du GODF, il faut comprendre la réalité des choses: Guy Arcizet et son équipe font partie des Hauts grades de rite écossais du GODF qui ont été la plaie du GODF depuis des décennies: les grands commandeur de ce rite dans les années 90, Claude Saliceti et Pierre Chapuis ont, parait-il, voulu imposer au GODF le retour à l’invocation au GADLU!!! Depuis c’est la volonté sourde des mamouchis du rite écossais de faire du GODF une obédience attachée à un ésotérisme qui n’est finalement que de pacotille, en laissant de coté le combat en faveur de la laicité.

Depuis ces années années 90, pour faire pièce à l’influence néfaste de ce rite écossais regroupant seulement 10.000 membres mais qui veulent tout régenter au sein du GODF et le faire détourner de sa mission de construire une société laïque et progressiste, les frères maitres intransigeants dans la laïcité se regroupent dans les chapitres de rite français; rejoignons les et constituons nous en réseau de reconquête du GODF. Démissionner du GODF n’est pas à l’ordre du jour. Regroupons-nous dans les chapitres de rite français, et agissons.
Le GODF une fois reconquis par les laiques, c’est la société française qui renouera avec la laicité.

Kamal DAHAMAT

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.