Le NPA et sa voilée poignardent mes camarades iraniennes

Publié le 1 mars 2010 - par - 1 790 vues
Share

Capitaine Besanceschnock, Oh ! Pardon ! Monsieur Olivier Besancenot, participait assez assidûment aux manifestations des femmes et des féministes, du 8 mars, journée internationale des droits des femmes,au 25 novembre, journée de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Un tel engagement laissait supposer qu’Olivier Besancenot était un féministe ou bien un politicien intéressé par les luttes des femmes pour la liberté, contre le patriarcat et contre l’obscurantisme religieux.

Mais à présent que son parti présente une femme voilée aux élections régionales, un doute nous habite. Ou bien le patron du NPA nous trompait, ou bien il se trompait de chemin étant à nos côtés. Une troisième hypothèse est possible : comme les luttes des femmes pour la liberté ne sont pas porteuses pour gagner une élection, Olivier Besancenot en choisissant une femme voilée, a décidé de retourner sa veste.

C’est-à-dire d’opter pour une démarche tout à fait à l’opposé des luttes des femmes.

Ainsi en présentant une femme voilée aux élections régionales, il choisit son camp et envoie un message fort.

A qui est destiné ce message ?

Aux femmes, qui courageusement, ne cèdent pas aux pressions et oppressions et restent non voilées ? Car aujourd’hui, dans nos sociétés, dans certains pays, dans nos cités, il est très difficile de rester une femme libre et non voilée.

Aux Sarkozistes et aux islamistes? Pour confirmer aux uns la manière stupide avec laquelle ils abordent la question de l’identité, et pour soutenir les autres qui, à la hussarde, infestent nos espaces publics et laïcs.

En présentant une femme voilée, le NPA casse la lutte des femmes iraniennes, afghanes, algériennes, somaliennes, soudaniennes, malaisiennes, saoudiennes, et la lutte des femmes de nos cités…Il terrasse la lutte des femmes pour la liberté, l’égalité et la dignité. En soutenant et présentant une femme voilée sur sa liste électorale, il donne raison et soutient les agresseurs de Rayhana. Car Rayhana a été forcée de quitter son pays, l’Algérie, à cause des islamistes. Car Rayhana dénonce la misogynie des obscurantistes de tout bord, leurs traitements dégradants envers les femmes. Et en cela, elle dénonce la misogynie de toutes les autres religions.

Leurre, les islamo gauchiste, comme le NPA en agissant ainsi cachent, difficilement leur misogynie.

Le problème du NPA est le même que celui de certaines gauches prétendument internationales. Repliées sur leur nombril, elles se moquent de l’universalité des droits et ne reconnaissent pas aux iraniennes, aux afghanes, aux femmes des cités … ni le droit d’être libre, ni leur dignité humaine.

Anna PAK

Féministe laïque iranienne

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.