Le Pen, Soral, Dieudonné et Jack Lang sur un site dont le président prône la disparition d’Israël

Publié le 16 février 2009 - par - 1 713 vues
Traduire la page en :

Le Centre Zahra est une association dont le but annoncé est de promouvoir la paix et la conciliation entre les peuples (1). Sans doute pour mettre cela en application, son président, Yahia Gouasmi, qui participait à la manifestation du Parti des Musulmans de France (PMF) contre la loi interdisant les signes religieux à l’école, a revendiqué la disparition de l’Etat d’Israël (2).

Les animateurs de ce site, avec quelques femmes voilées, étaient aux côtés d’Alain Soral et des manifestants de son groupe, dans les rues de Paris, quand ils ont été attaqués par la CNT et la LCR, lors des manifestations de soutien au Hamas qu’ils organisaient, sous prétexte de condamner l’agression israélienne de Gaza (3).

Leur site, et les personnalités qu’ils interviewent, est particulièrement révélateur.

L’intervieweuse, qui ne brille pas par la pertinence de ses questions, est une parfaite petite soldate de l’islam, avec la tenue qui va avec.

On peut entendre d’abord le président du Front national, Jean-Marie Le Pen (4), rendre hommage à ce qu’il appelle la « Révolution iranienne », à l’occasion du trentième anniversaire de la prise du pouvoir par l’ayatollah Khomeiny. Faut-il être surpris que celui qui appelait Gaza un « camp de concentration », qui a multiplié les provocations contre la réalité de l’Holocauste, soit un bon client pour un site dont le président réclame la disparition de l’Etat d’Israël ? Faut-il être étonné que celui qui soutenait la dictature de Pinochet et l’apartheid en Afrique du Sud soit fasciné par la dictature des ayatollahs ?

Autre client intéressant, Alain Soral. Interrogé au lendemain de son départ du Front national. Il ne cache pas, lui non plus, sa sympathie pour le Hamas et le Hezbollah, qu’il qualifie de mouvements de résistance face à l’Empire. Il démontre, de façon parfois pertinente par ailleurs, que l’extrême gauche fait le jeu du Medef et du système en place, et affiche sa volonté, avec son copain Dieudonné, de « sauver l’honneur » du pays, au nom d’un peuple rebelle. On lui fera remarquer que l’histoire de la révolte du peuple français est aux antipodes de l’idéologie obscurantiste des groupes politico-religieux qu’il soutient, et qu’utiliser le mot « Résistant » quand on soutient des fascistes est une imposture de l’Histoire.

Bien évidemment, les inévitables Dieudonné (4) et Kemi Seba (5), nouveau converti à l’islam, font partie des bons clients du site.

La surprise viendra de la présence de Jack Lang. Certes, le député du Nord a toujours du mal à refuser la présence d’un micro. Que celle qui le tient soit voilée ne peut lui poser de problème, vu qu’il déclarait en 1995 dans une interview au Monde de l’Education, « trouver particulièrement esthétique un voile qui mettait en valeur “l’ovale ravissant” des jeunes filles ». Qu’il soit présent à une cérémonie célébrant les 30 ans de la Révolution iranienne, en expliquant qu’il a plein d’amis artistes iraniens, et qu’il vient pour défendre l’art de ce pays, ne surprendra plus personne, de la part d’un tel pantin de la politique.

Que le plus anti-laïque des ministres de l’Education nationale, qui a avalisé les accords Lang-Cloupet, gavant de subventions publiques les établissements privés, finançant la cathédrale d’Evry avec nos sous, et voulant mettre les écoles communautaristes Diwan dans l’enseignement public, n’ait pas un mot critique face à l’Iran des ayatollahs, est également assez cohérent. Les islamistes ont besoin d’idiots utiles, et là-dessus, Lang, égal à lui-même, est irremplaçable.

A part cela, la mouvance qui se dessine, autour de ce site Zahra, de son président, et de ses compagnons de route, devra être suivie de près par tous ceux qui pensent que le vivre ensemble, autour des principes laïques, est indispensable à la paix civile dans notre pays. Or, on imagine sans peine les conséquences de l’implantation de l’islam radical, en France, auquel leur discours contribue fortement.

Nicolas Sarkozy nous raconte souvent qu’on est en Afghanistan pour combattre les fanatiques islamistes. Et en France, contre les mêmes, on fait quoi ?

Lucette Jeanpierre

(1) http://www.centre-zahra.com/

(2) http://comedieus.blogspot.com/2009/01/rponse-monsieur-yahia-gouasmi.html

(3) https://www.ripostelaique.com/La-gauche-pro-palestinienne-veut.html

(4) http://www.dailymotion.com/video/x8c5s5_la-verite-du-president-le-pen-inter_news

(5) http://lesogres.org/article.php3?id_article=3562

(6) http://www.dailymotion.com/video/x6i03y_alliance-contre-le-sionisme-kemi-et_news

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi