Le cauchemar d’une société qui serait dirigée par Aubry-Cohn-Bendit

Publié le 22 mars 2010 - par

2010, les régionales. Entre les abstentionnistes, le mécontentement des Français et les triangulaires avec le FN (à nouveau bien diabolisé par la gauche ces dernières semaines, et ce n’est pas un hasard…), la suprématie de “la gauche” dans les régions françaises était assurée. On en fera notre deuil. On sait que des sommes ahurissantes vont être gâchées dans des projets démagogiques ou pseudo-culturels dont la gauche a le secret, on attend des jours meilleurs.

Mais si, en 2012, on se retrouvait dans le même cas de figure, au niveau national, cette fois, avec les séides de Aubry et/ou Cohn-Bendit faisant et défaisant les lois, ce serait la catastrophe, irrémédiable.

Imaginez un peu… ou plutôt cauchemardez.

La retraite à 67 ans, parce que l’espérance de vie augmente et qu’il faut bien que l’on travaille plus dur et plus longtemps pour engraisser spéculateurs et fonds de pension. Et parce que c’est ce que Bruxelles demande. (1)

L’interdiction des référendums populaires, si dérangeants, puisque le peuple est constitué d’imbéciles. (1)

Au boulot 7 jours sur 7 parce que, comme le dit Cohn Bendit, il n’y a pas de raison pour que les hommes travaillent moins que les machines…(1)

Des frontières ouvertes à tous ceux qui le veulent, les sans-papiers régularisés à tour de bras attirant toute la misère du monde sur notre sol, réduisant à néant notre système social, incapable de gérer des centaines de milliers de gens en plus chaque année, réduisant comme peau de chagrin le nombre d’emplois disponibles et accroissant le chômage, faisant baisser les salaires grâce à la concurrence induite, envahissant les quelques logements sociaux encore disponibles, chassant ainsi ceux qui, de longue date en France, seraient considérés comme des privilégiés non prioritaires.

Les étrangers non communautaires votant aux élections locales, prenant ainsi le pouvoir dans les municipalités, imposant dans les cantines scolaires la viande hallal pour tous, dans les piscines publiques des horaires réservés aux femmes, finançant les mosquées mais refusant les subventions aux associations qui organisent kermesses avec merguez au porc et autres Saint Vincent… (2)

La discrimination positive comme système de gouvernement et d’élection aux emplois, publics ou privés, contraignant le petit Français bardé de diplômes mais non issu de la diversité, malgré les années passées à bosser, à apprendre, à passer après… ou plutôt à rester sur le carreau. Révocation, bien sûr, de la loi de 2004 sur les insignes religieux à l’école et restauration de la non-mixité en classe.

Suppression des jours fériés correspondant à des victoires guerrières, pointées comme des vestiges du nationalisme et de Pâques, fête chrétienne discriminante pour les musulmans, remplacés par les jours correspondant aux fêtes de l’aid el kebir et de yom kippour, avec interdiction de mettre des sapins dans les lieux et services publics afin de ne pas, une fois encore, offenser ceux qui ne fêtent pas Noël parce que leur religion le leur interdit (3).

Interdiction de la fessée recommandée par Bruxelles légalisée en France (4)

L’école devenue un gigantesque foutoir sur le modèle du lycée expérimental de Gaby Cohn-Bendit à Saint-Nazaire, les établissements autogérés, les élèves décidant du contenu des cours, des ateliers, des programmes…(5) ; la priorité devenue l’achat d’ordinateurs, de clés USB et de tableaux blancs interactifs(6) ainsi que l’introduction obligatoire de conférences du Mrap et de SOS racisme pour apprendre la citoyenneté à notre belle jeunesse… (7). Evidemment, des primes aux élèves qui ne sèchent pas trop souvent les cours ! Meirieu ministre de l’Education Nationale décrètant qu’il faut se mettre à la portée de tous, qu’il faut que les enfants apprennent tous à lire avec le règlement de jeux ou des publicités et qu’il faut réserver l’étude de Molière et Voltaire aux spécialistes en fac. Evidemment suppression de l’histoire de la shoah, remplacée par celle de l’esclavage et de la colonisation, interdiction de parler de Darwin pour laisser place au créationnisme et cours de grec et latin remplacés par des cours d’arabe, de breton ou de basque… Quant aux enseignants, devenus animateurs et garde d’enfants 35 h par semaine, ils n’ont plus de cours à préparer ni de copies à corriger, puisqu’il leur faut cocher sur des livrets les compétences acquises des élèves… “Est capable de sortir ses affaires”. “Sait se servir d’une souris d’ordinateur”. “Comprend des consignes de 3 mots”… D’ailleurs ce sont les élèves et leurs familles qui notent les profs…(8)

Les subventions à la culture réservées aux “arts populaires”, aux groupes de rap ou de chants en langue régionale pour la plus grande partie et pour le reste aux expérimentations des metteurs en scène abscons mais à la mode qui créent des spectacles pour intellos déjantés.

Des éoliennes couvrant des centaines de kilomètres carrés, défigurant tous les paysages, coûtant les yeux de la tête à EDF obligé de racheter à prix d’or l’électricité à des investisseurs privés s’engraissant sur le dos des consommateurs d’EDF obligés de payer de plus en plus cher pour répondre, en plus, aux demandes des actionnaires. Et parce que c’est ce que Bruxelles demande.

Le nucléaire abandonné, la France obligée d’acheter l’électricité ailleurs, en plus du gaz, dépendant des caprices d’un Poutine ou d’un Bouteflika, sans parler des importations massives de pétrole nous rendant encore plus dépendants des dictatures riches de pétro-dollars, capables de nous imposer les lois de la charia pour qu’on aie le droit de leur acheter l’or noir…

Des péages urbains dans les grandes villes, permettant aux heureux possesseurs de comptes en banque bien garnis de rouler tranquillement, au chaud dans leurs BMW, pendant que la piétaille trop fauchée pour payer s’entasse dans des bus, RER et métros bien souvent en panne, économie d’investissement oblige(1).

De la science-fiction ??? Non, chacun de ces épisodes du cauchemar est non seulement plausible mais assuré de se réaliser…

Alors retroussons nos manches, et assaillons nos députés de la majorité, Matignon et l’Elysée pour les convaincre de changer leur politique et éviter que les Français désespérés ne choisissent le choléra dans deux ans. Il ne serait pas inutile de leur rappeler que c’est parce que la droite ressemble à cette gauche, qu’elle en épouse le discours bobo, qu’elle s’éloigne du discours de Sarkozy-Guaino, en 2007, que cette catastrophe est possible.

Christine Tasin

http://christinetasin.over-blog.fr

(1) [https://www.ripostelaique.com/Les-mensonges-de-Cohn-Bendit-et-d.html->https://www.ripostelaique.com/Les-mensonges-de-Cohn-Bendit-et-d.html

(2) [https://www.ripostelaique.com/Droit-de-vote-Martine-Aubry-est.html?var_recherche=Martine%20Aubry->https://www.ripostelaique.com/Droit-de-vote-Martine-Aubry-est.html?var_recherche=Martine%20Aubry]

(3) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-non-je-ne-veux-pas-chomer-le-jour-de-l-aid-el-kebir-ou-celui-du-yom-kippour-44062452.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-non-je-ne-veux-pas-chomer-le-jour-de-l-aid-el-kebir-ou-celui-du-yom-kippour-44062452.html

(4) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-fessons-en-choeur-les-verts-et-l-ump-avant-qu-ils-ne-suppriment-la-fessee–39436482.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-fessons-en-choeur-les-verts-et-l-ump-avant-qu-ils-ne-suppriment-la-fessee–39436482.html

(5) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-gaby-cohn-bendit-n-aime-ni-la-france-ni-son-ecole-et-il-s-en-vante-42755759.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-gaby-cohn-bendit-n-aime-ni-la-france-ni-son-ecole-et-il-s-en-vante-42755759.html

(6) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-27301518.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-27301518.html

(7) [https://www.ripostelaique.com/Pourquoi-vais-je-m-abstenir.html->https://www.ripostelaique.com/Pourquoi-vais-je-m-abstenir.html

(8) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-philippe-meirieu-envoie-l-ecole-au-compost-46349400.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-philippe-meirieu-envoie-l-ecole-au-compost-46349400.html

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi