Le maire de Trappes et son avocat menacent Riposte Laïque des foudres de la Justice

Publié le 4 janvier 2010 - par - 3 220 vues
Share

Notre journal dérange de plus en plus la bien-pensance et l’aveuglement volontaire de nos « élites » politiques et médiatiques. Alors faute de vouloir débattre avec nous, nos adversaires utilisent l’arme la plus basse qui soit : la menace gratuite.

C’est le cas de la mairie de Trappes, ville fortement islamisée, et pointée par un article de Maxime Lépante dans ses enquêtes sur l’islamisation ostentatoire de nos villes (1). La municipalité, aux frais du contribuable, charge son avocat Maître Thibault du MANOIR de JUAYE de nous mettre en demeure… de nous autocensurer, par une lettre datée du 2 décembre 2009 :

Pour faire sérieux, cet avocat met en référence une « affaire » créée de toutes pièces : « MAIRIE DE TRAPPES / RIPOSTES LAIQUES » (sic !) Non seulement il montre d’emblée son manque de rigueur en mettant le nom de notre association au pluriel, mais en plus ses menaces montrent le vide de ses arguments et de ses prétentions.

Nous sommes également surpris de voir que l’avocat de la mairie de Trappes, Maître Thibault du MANOIR de JUAYE, a envoyé sa lettre recommandée le 2 décembre… à Roubaix, adresse de notre hébergeur. Là encore, un peu de professionnalisme lui aurait permis de savoir, en cliquant sur notre page d’accueil, que notre Boîte postale se situait à Marseille. Nous aurions ainsi reçu sa lettre recommandée, nous donnant 48 heures pour effacer l’article incriminé, avant le… 23 décembre, date où elle nous est parvenue.

Est joint à cette lettre un constat d’huissier de pas moins de 89 pages, produit par la Société Civile Professionnelle Duparc-Crussard, tout cela pour un seul article dont Maître Thibault du MANOIR de JUAYE est incapable de citer le moindre propos délictueux. Là encore, cela commence mal puisque, dès la première page, nous constatons que le nom du requêteur, le maire de Trappes, Guy Malandain, est mal orthographié (Malandin) ! Cela fait désordre, c’est quand même lui qui paie… avec l’argent des habitants de Trappes ! Les contribuables seront heureux de savoir à quoi servent leurs impôts à l’heure de la disette dans les collectivités locales.

Evidemment, notre collaboratrice Bonapartine n’a aucun mal à démonter point par point cette lettre d’intimidation, par ailleurs diffamatoire (2). Mais la meilleure preuve en est que Maître Thibault du MANOIR de JUAYE n’arrive pas à citer textuellement le moindre propos que sa cliente (la mairie de Trappes, représentée par son maire, Guy Malandain) contesterait, alors que toute action en diffamation se doit de le faire. Il se contente d’un double procès d’intention : notre article « semble sous-entendre » (sic !) des propos qui, en eux-mêmes, ne sont que des opinions tout à fait recevables.

Incapable de fonder ses accusations, Maître Thibault du MANOIR de JUAYE se comporte en censeur, puisqu’il ne nous demande pas moins que de retirer de notre site l’article en question qu’il autoproclame « litigieux ». Sommes-nous donc encore aux temps de l’Inquisition à la sauce musulmane ?

Plus grave encore, Maître Thibault du MANOIR de JUAYE demande de lui « communiquer l’identité et les coordonnées de l’auteur de cet article ». Pour en faire quoi ? Cette exigence est contradictoire avec la demande de suppression de l’article, à moins que la Mairie de Trappes souhaite livrer aux juges et aux islamistes notre rédacteur Maxime Lépante.

Désolé, Maître Thibault du MANOIR de JUAYE, mais nous n’entrerons jamais dans ce jeu qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Un Théo Van Gogh, cela ne vous suffit pas ?

Toute la rédaction de Riposte Laïque soutient Maxime Lépante et son article. Nous invitons nos contributeurs occasionnels et nos lecteurs à témoigner le même soutien face à la police politique que veut mettre en place le maire de Trappes par un autodafé des textes qui ne sont pas à son gré.

Cette lettre de Maître Thibault du MANOIR de JUAYE est une excellente occasion pour dénoncer de nouveau le terrorisme intellectuel que nous combattons depuis deux ans et demi, et que nous allons encore plus combattre en cette nouvelle année.

Nous sommes à une période où les islamistes veulent réduire au silence tous les résistants qui veulent réveiller les consciences. Geert Wilders sera poursuivi devant les tribunaux, aux Pays-Bas, suite à la publication de son film Fitna. (3) Ce week-end, le dessinateur danois Kurt Westergaard, auteur des caricatures polémistes, a échappé de peu à la mort, agressé chez lui par un islamiste somalien. Dans ce contexte, il est révoltant de voir qu’un maire qui se réclame des valeurs de la gauche relaie, sur le territoire français, avec des armes juridiques, le travail des inquisiteurs islamistes.

Non seulement notre journal ne se laissera pas intimider, mais nous allons approfondir, sur la réalité de Trappes, l’enquête amorcée par Maxime Lépante.

Comme vous le voyez, les intimidations d’un maire comme Guy Malandain, son avocat et son huissier ne changeront en rien la ligne de conduite de RL, pour 2010. Et s’ils veulent nous traîner devant les tribunaux, suite à l’article de Maxime Lépante, nous sommes sereins. Nous savons que nous pourrons compter sur le soutien des milliers d’amis de RL qui, tout au long de l’année, et lors des voeux, ont multiplié les encouragements à notre journal.

Ce dernier est retourné, le jour de Noël, à Barbès, pour nous ramener un film extraordinaire. Des policiers voient les musulmans occuper la rue, illégalement, par leurs prières. Ils réagissent… en verbalisant une voiture mal garée !

http://www.youtube.com/watch?v=ZxnM_wgZKRU

Nous aurions préféré commencer cette année en mettant en valeur, dans cet édito, l’interview que Malika Sorel a accordée à notre journal.
Un moment de pur bonheur. Enfin quelqu’un qui parle clair, ne méprise pas le peuple et ne se laisse pas intimider par le discours de la repentance. Ses réponses aux questions de Pierre Cassen nous changent de la bouillie d’intellectuels auto-proclamés, fortement médiatisés, qui monopolisent les plateaux de télévision en galvaudant les mots « République » et « laïcité ». (4)

Nous adressons donc à nos lecteurs tous nos vœux pour cette nouvelle année, qui sera pour nous plus combative que jamais, et nous adressons au maire de Trappes et à Maître Thibault du MANOIR de JUAYE le conseil de s’inspirer davantage de Jean Jaurès que de Mahomet, de Thomas de Torquemada ou de Jérôme Savonarole.

(1) http://www.ripostelaique.com/Voyage-dans-la-France-musulmane.html

(2) http://www.ripostelaique.com/Le-maire-de-Trappes-n-a-aucun.html

(3) priorite-absolue-a-geert-wilders-sita-internationale-de-soutien/

(4) http://www.ripostelaique.com/Malika-Sorel-Longtemps-anesthesies.html

—————————-

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Identité nationale, votation suisse, mission parlementaire sur le voile intégral, débouché politique : entretien de 1 heure de Pierre Cassen par Radio La Luette.

http://luette.free.fr/spip/spip.php?article271

Interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal (aller sur notre site, à droite, sous la présentation du livre « Les dessous du voile ».

Audition de Pascal Hilout, à la mission parlementaire sur le voile intégral, le 2 décembre 2009.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp

Conférence Pierre Cassen à Saint-Leu

1re partie
2e partie
3e partie

—————-

SIGNER LA PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

—————-

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/

————-

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.