Les Frères du GODF, à nous pour la sauvegarde de La République

Dans son article Kamel Dahamat cite une intervention du Grand Officier de la Laïcité et de l’immigration J.P Weisselberg dans Énergies Laïques qui est le Journal de La Commission Nationale Permanente de la Laïcité et qui n’est réservé qu’aux membres des loges du GODF.
Or pour ce propos je voudrai aussi rendre à des Césars francs-maçons que le discours du sieur Weisselberg n’est pas, et de loin sans doute, un discours « évangéliste » reconnu pas tous.
J’en veux et pour mémoire citer la conclusion de l’éditorial du Président de cette Commission Nationale de ce n°26 (2è trim.2009) d’Énergies Laïques pour indiquer à Riposte Laïque et à ses lecteurs que le son de cloche n’était pas le même et…heureusement. Je cite :
« En ces temps de conformisme, de repli égotique, de confusionnisme, de contre-réforme, plus que jamais les chercheurs de vérité et de concorde doivent faire entendre leurs voix.
La République Laïque ne doit se laisser intimider par aucun intégrisme politico-religieux.
Au nom d’une parole révélée, nulle religion n’a le droit de saper les fondations du Temple de l’intelligence humaine que nous nommons raison.
Si nous n’y prenons garde, à force de plier, la « laïcité roseau » pourrait bien rompre. »
J’ai dit. Signé L.G
Donc acte que le GODF n’a pas que ce discours lénifiant intemporel qui renvoie à des calandes d’horizons jamais atteinds. Même s’ils doivent, aussi, imaginer en permanence le futur les Francs-maçons et ceux du GODF en particulier, ne doivent pas oublier qu’ils ont les pieds dans l’argile. Ces mêmes pieds sur terre les incitent à constamment réfléchir sur la concorde universelle toujours dans le secret espoir d’améliorer à la fois l’Homme et la Société pour y parvenir.
Ce n’est donc pas pour rien que les Francs-maçons du GODF ne peuvent être que de farouche défenseurs de La République et de Sa Laïcité. Encore faut-il qu’ils le montrent, en le disant haut et fort.
Robert Fitte

image_pdf
0
0