Les arguments utilisés contre Riposte Laïque sont souvent de type staliniens

Publié le 14 juin 2010 - par
Share

Mon cher Guy,

Merci de m’ avoir fait découvrir RAPPEL qui milite semble-t-il pour une Belgique ( ou ce qui en restera) laïque. Si j’étais Belge, mes convictions laïques m’auraient conduit à y souscrire mais en ajoutant une réserve aux tiennes.

Tu sais combien je suis hostile au dogmatisme et au sectarisme. Or le titre de l’article consacré à Riposte Laïque me laisse pantois : « Un billet pour le F.N ? » . Mais l’auteur répond aussitôt à notre place par l’affirmative ce qui rend le point d’interrogation inutile, voire perfide en l’absence d’une instruction à charge et à décharge.

Suggérer qu’on a vu dans le passé (avant guerre) des hommes de gauche virer à droite pour prouver que Pierre Cassen , qui anime Riposte Laïque, est un futur Doriot ou un Marcel Déat, est un procédé qui relève des procès de Moscou qui envoyaient au bourreau ou au goulag d’authentiques révolutionnaires communistes « potentiellement » traitres, ennemis du peuple, agents d’Hitler (avant le pacte germano-soviétique) puis « sionistes » et agents de l’Amérique .

Ce procédé stalinien recyclé ce temps-ci par un Teper et autres inquisiteurs de son bord pour « assassiner » un adversaire , Pierre Cassen et ses coéquipiers en l’occurrence, laisse aussitôt entendre que Riposte laïque est raciste et antisémite. C’est indigne d’une personne qui se prétend franc maçon ; il ne fait que discréditer la franc maçonnerie. Malheureusement, la maçonnerie, ainsi que les « machins » faisant dans les Droits de l’Homme ou dans l’antiracisme sélectif, sont truffés de ce genre d’entristes. Raison de plus de se méfier des étiquettes ostensibles.

Je ne fais pas partie de l’équipe de Riposte Laïque , organe né d’une dissension entre Teper et Cassen. Le fait de ne pas être d’accord avec Teper ne fait pas pour autant de son contradicteur un facho ou alors, tu es toi-même un facho puisque tu « oses » émettre quelques réserves sur le texte de RAPPEL. J’ajouterais que le seul fait de porter une étiquette de gauche comme on le fait dans le camps « anti Riposte Laïque » n’est pas une vertu en soi pas plus que le seul fait de porter une étiquette de droite ne fait un salaud. ( Je me souviens du colonel François de La Rocque , fondateur des Croix de Feu. C’était un homme de droite et, circonstance aggravante, catho de surcroît. Aux défilés de Parti communiste on scandait comme une litanie « De La Rocque au poteau ! les Soviets partout !» . Vint le régime de Vichy. De La Rocque condamnait depuis toujours l’antisémitisme et le régime nazi ; refusant donc de s’y rallier, il fut déporté en Allemagne et mourut des suites de sa déportation, tandis que maints homme de gauche, pacifistes ou syndicalistes sa vautraient dans le gouvernement de Vichy tandis que d’autre part, celui qui allait devenir par la suite le modèle de référence de Martine Aubry et président de la 5ème République française se voyait décerner par Pétain la Francisque pour bons et loyaux services.. Même si je garde le cœur à gauche, les valeurs morales sans lesquelles la gauche est une valeur illusoire, font que je voue à la mémoire de La Rocque plus de respect qu’à ce roublard de François Mitterrand qui , en tant que secrétaire d’Etat du gouvernement de Pétain, ne fut pas rebuté par le « Statut des Juifs », ni par la chasse aux francs maçons). Après cette parenthèse, et puisque c’est un point d’interrogation qui m’interpelle, je me demande qui, de Teper ou de Cassen, est potentiellement un collabo. Je me garderai d’y répondre.

Mais qu’est qui sépare ces deux tendances du camp laïque devenues des frères ennemis ? C’est à mon avis l’idée que l’on se fait de la laïcité. Or il n’y a pas plusieurs sortes de laïcité .Il n’y a pas de laïcité « ouverte », de laïcité « dépoussiérée » ni de laïcité à la carte puisqu’elle instaure une inégalité entre les diverses chapelles et favorise le communautarisme. C’est tout le contraire de la laïcité ; ça fait partie de la « discrimination positive » .Or la laïcité ne discrimine pas, que ce soit positivement ou négativement. Or, contrairement aux dérives des prétendus champions de la laïcité ou de l’égalité des femmes, Riposte laïque combat tous les adversaires de la laïcité et du féminisme, tout empiètement du religieux, quel qu’il soit, sur le pouvoir et le domaine temporel et public, ce qui, malencontreusement, inclut l’islam qui s’implante massivement et en communautés organisées dans l’Union Européenne.

De l’autre côté, on est, certes, sincèrement laïque …tant qu’il s’agit de combattre les empiètements du catholicisme sur le domaine public mais place l’islam hors d’atteinte, sans doute « pour ne pas désespérer la Seine-Saint-Denis » comme naguère le fait de s’opposer au stalinisme nous classait automatiquement dans le camp nazi. Mais cette crainte de « stigmatiser » engendre une laïcité castrée qui fait le bonheur des fondamentalistes et perpétue une France morcelée en communautés. Faut-il nous remettre sous le bandeau pour ne pas voir qu’ en ce moment, c’est justement l’islam et non le catholicisme qui porte atteinte au caractère laïque de la France ( et de la Belgique entre autres) Ce point de vue est peut-être discutable car tout point de vue laisse la place à la contestation, mais il n’appartient pas aux partisans de la laïcité, quels qu’ils soient, d’en interdire l’expression publique et jusqu’au sein même du camp laïque. Laissons ce procédé aux islamistes qui on inventé le mot « islamophobie » pour stigmatiser tout opposant par l’étiquette « raciste » et en faire un délit, alors qu’à ma connaissance, l’islam, comme le catholicisme, les Témoins de Jehova, les adorateurs de l’oignon ou de Vishnou ou la scientologie, ne sont pas des races mais « au mieux » des religions derrière lesquelles se profilent des idéologies et des objectifs politiques.

Excuse moi pour la longueur de mon message mais je sui révolté par ces tartuffes qui, jusqu’au sein de la maçonnerie, mystifient les gogos. L’entrisme de ces idéologues sectaires dans la commission « laïcité » de nos obédiences, c’est un peu comme la Lybie siégeant dans la commission des droits de l’homme de l’ONU ( je vais encore être taxé d’islamophobie, la Lybie étant un pays musulman) .

Au plaisir de te revoir ou de te lire.

Adrien Lafleur

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.