Les dégâts du regroupement familial

Publié le 25 octobre 2010 - par
Share

L’an dernier, j’ai fait connaissance d’une voisine dans mon village. Elle vit seule avec ses deux enfants des minimas sociaux. Très vite, je me suis aperçue que cette femme semblait un peu déboussolée, et surtout très naïve. Elle m’a raconté qu’elle avait un ami au Maroc dont elle avait connaissance sur Internet et qu’elle se rendait là-bas une ou deux fois par an pour le voir. Récemment, elle m’a avoué qu’elle y est allée pour se marier cet été, en vue de le faire venir. Elle a été bien sûr obligée de se convertir à l’islam et de faire des démarches auprès de la paroisse où elle a été baptisée pour renier sa religion catholique. Après le mariage, ils se sont rendus pour un entretien à l’ambassade de France au Maroc pour les formalités. Ils ont eu facilement l’accord, il leur a suffi de déclarer qu’ils s’aimaient vraiment. Il lui reste juste un petit test de français à passer et il sera là fin novembre ; il sera un de plus aux crochets du contribuable français, car évidemment il n’aura aucun moyen d’existence et il deviendra rapidement inexpulsable, selon la Convention des Droits de l’Homme, dès lors qu’il aura engendré un enfant français.

On peut légitimement se demander pourquoi le « regroupement familial doit toujours se faire chez nous et pourquoi ce n’est pas la femme amoureuse qui irait vivre dans le pays de son mari !…

Rien ne de ce que j’ai pu dire à cette femme pour la mettre en garde n’a eu d’effet. Cette gourde ne s’inquiète même pas du fait que son « mari » lui interdise d’emmener ses enfants jouer au parc car elle pourrait y rencontrer des hommes, qu’il lui interdise d’aller à la piscine à moins de se baigner habillée, ou encore qu’elle doive justifier son absence si elle n’est pas disponible immédiatement pour répondre aux mails ou au téléphone.

Elle dit que ce sont ses coutumes et qu’il changera quand il sera là !!!

Jepense plutôt qu’elle sera bientôt une française de souche de plus à porter le niqab !

Voilà, ce n’est qu’un cas, mais la question est : Combien d’autres? !!!

Hortefeux a renvoyé chez eux quelques dizaines de Roms à grands renforts médiatiques, alors qu’il continue à laisser rentrer, sans aucun contrôle sérieux, des milliers d’étrangers qui vont vivre de nos aides sociales, et notamment d’islamistes radicaux.

Il faut savoir que les islamistes continuent à s’introduire chez nous notamment par le biais du mariage. Ils recrutent sur Internet, par tous les sites possibles (j’ai même eu personnellement des sollicitations sur mon jeu de scrabble en ligne- il suffit que le pseudo soit féminin-) des « dindes » vulnérabilisées par la solitude et en mal d’amour. Une fois qu’elles ont mordu à l’hameçon, ils ne les lâchent plus et finissent par les endoctriner, même si cela doit leur prendre des mois ou des années (4 ans dans le cas que j’ai évoqué).

Que font nos RG ? On a vu récemment qu’ils avaient appris l’existence d’une secte de catholiques intégristes grâce à une émission de télé ! De même, les journalistes qui font des enquêtes arrivent à suivre les filières de trafiquants de drogue et même à interviewer les dealers qui ne sont pas inquiétés par la police !

Voilà, j’arrive à être complètement écœurée de l’incurie de notre système politique. Tout ce que nos dirigeants savent faire, c’est taper sur « l’extrême droite « (c’est pas dangereux et ça ne mange pas de pain), pointée du doigt comme le péril majeur qui menace notre société de liberté !

Ont-ils seulement lu le Coran, qui, à longueur de versets, incite à la haine et à l’anéantissement des juifs et des « mécréants » et prône la seule loi divine ?

Ont-ils, au moins par curiosité, été visiter quelques sites islamiques comme radioislam.org ?

On y trouve l’apologie d’Hitler sur des dizaines de pages et des caricatures anti-juives comme au temps de l’occupation.

Personne ne dit rien, comme pour les paroles ordurières et racistes de rappeurs.

Mais c’est Marine le Pen le danger !

Sylvia Bengala

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.