Les trotskistes et la burqa

Publié le 22 juin 2009 - par
Share

Quand Victor Hugo écrivit : »Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là! », c’était pour formuler son combat contre le coup d’état du futur Napoléon III. Aujourd’hui ce sont les tout derniers pseudosrévolutionnaires soutenant objectivement les islamistes qu reprennent à leur compte cette déclaration d’intention.

La proposition de loi interdisant la burqa fait débat chez les islamogauchistes du forum des amis de la LCR http://revolution.celeonet.fr/index.php?showtopic=1383&st=2460&#entry215595. On y lit des interventions surprenantes de la part de militants révolutionnaires. Certains débatteurs prêts à manifester avec les islamistes contre la loi du 15 mars 2004 n’hésitent pas à traiter Gérin de « raciste ».

« Chez ces gens-là, on ne pense pas Monsieur, on ne pense pas, on calomnie ».

Comme je l’avais expliqué dans un article précédent, de plus en plus de forumeurs scandalisés par des propos tenus et alimentés par les responsables de ce forum remettent heureusement les pendules à l’heure : « L’interdiction du voile à l’école existe. Elle fait quasiment consensus.
C’est un (petit) progrès.
Ceux qui sont contre peuvent mobiliser .
De toute évidence ,ils ne convaincront pas l’extrême-gauche de les suivre pour obtenir l’autorisation du voile et des signes religieux à l’école publique.

Ils serait donc plus logique que les partisans du voile aillent rameuter sur des forums ou vers des groupes religieux ou communautaristes .
Ils auraient objectivement plus de chances de mobiliser du monde. »

Sur le forum des amis de LO http://forumlo.cjb.net/index.php?showtopic=27461&st=100&#entry284328, à part une toute petite poignée de contributeurs venant du NPA, la très grande majorité des intervenants réfléchissent sérieusement en adoptant une position de classe sur la question du port de la burqa : « comparer la burqa à un simple acte de violence envers soi-même, comme se tailler les veines ou s’encrasser les poumons au tabac, c’est évacuer du raisonnement une dimension essentielle, le fait que cette burqa soit un signe, une pratique sociales. Ce n’est pas une pulsion qui s’emparerait on ne sait trop comment de certains individus : c’est un drapeau, que la société peut choisir de considérer comme un vêtement comme un autre… ou pas. »

« Je suis pour une loi qui interdise de couper les cheveux en 4, surtout quand on est chauve.

Ca va bien d’axer toute une argumentation sur la distinction entre celles qui portent la burka sous la contrainte et celles qui le feraient pour le plaisir ???

Je suggère à ceux qui n’ont rien compris à ce qu’est la burka vu de l’intérieur d’en porter une ne serait-ce qu’une heure durant et d’aller faire son marché avec. »

Il est évident qu’il n’est pas possible d’accepter que des femmes soient dans des cages ambulantes et aucun révolutionnaire conséquent ne peut occulter le débat pour de fait fermer les yeux et cautionner.

Celui qui ne veut rien faire parce qu’il s’agit d’une population issue de l’immigration procède d’une forme de racisme sous couvert comme l’écrivait un militant d’un relativisme culturel plus ou moins assumé.
LO a fait beaucoup moins de voix que le NPA aux élections européennes mais vraiment le mérite n’est pas en fonction du nombre de suffrages obtenus…

Si des sympathisants et même militants avaient connaissance de l’existence du forum « des amis de la LCR », ils découvriraient une autre face d’un courant encore présent chez ces pseudos trotskistes.

Alain Bleuzet

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.