Lettre à la LDH, qui annonce un dépôt de plainte contre RL : Vous êtes les supplétifs de l’islamisme

Publié le 3 janvier 2011 - par
Share

Madame, monsieur, je constate encore une fois que le combat en faveur
des droits de l’homme est totalement dévoyé par les prises de position
de la LDH. Vous venez de porter plainte contre Riposte Laïque. Par ce
fait vous paraissez suggérer qu’il faudrait rétablir dans notre pays
le délit de blasphème, supprimé par la révolution française ! Je ne
vois pas au nom de quoi la critique d’une religion, même violente
pourrait être condamnée. La seule chose qui mérite d’être respectée,
c’est la liberté de conscience, que les musulmans bafouent d’ailleurs
partout où ils sont en position dominante, et non les croyances
elles-mêmes, qui doivent pouvoir être soumises dans une démocratie à la critique et à la liberté d’examen.

En voulant criminaliser les critiques contre l’islam et l’islam seul
(les critiques contre les autres religions paraissent ne vous faire
ni chaud ni froid, pas plus que l’antijudaïsme violent qui se
manifeste dans les manifestations contre Israël) vous vous rangez aux
côtés des intégristes religieux de tous bords et de l’extrême-droite.

En effet, voici ce que déclarait Jean Marie Le Pen au moment de
l’affaire des caricatures de Mahomet :  » On condamne à juste titre de
blessantes caricatures du prophète des musulmans. Les croyants doivent avoir droit au respect de leurs croyances « .

La féministe Taslima Nasreen déclarait dans un entretien accordé au
journal le monde le 1er septembre 2003 :  » Ce ne sont pas seulement
les fondamentalistes musulmans, c’est aussi le véritable islam qui est
en guerre contre la démocratie, la liberté d’expression, les droits de
l’homme et les droits des femmes. Nous avons à combattre l’islam pour
créer une société dans laquelle les femmes obtiennent égalité et
justice. Il peut y avoir des musulmans modérés, mais l’islam lui-même
n’est pas modéré « . Allez-vous aussi porter plainte contre cette
combattante des droits de l’homme et des droits de la femme et
allez-vous vous joindre à la manifestation de 200 000 musulmans qui
dans les rues de Dakka en 1994 demandaient à ce qu’elle soit pendue ?

Vos positions font de vous les supplétifs de l’islamisme et les
soutiens de l’obscurantisme religieux.

Salutations écoeurées

Jean Loup Bidot

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.