Lettre de l’UJP à Résistance Républicaine et à Riposte Laïque

Publié le 21 juin 2010 - par - 480 vues

A Mme Tasin, Présidente de Résistance Républicaine et aux rédacteurs de Riposte Laïque

Chers amis,

Bien que nos compagnons de Debout la République et les jeunes du MPF se soient retirés du dispositif, ce que nous regrettons vivement, nous avons néanmoins pris la décision de nous joindre à l’ensemble des mouvements appelant à manifester Place de l’Etoile ce soir. C’est en ce jour symbole de l’épopée Gaullienne une réelle opportunité pour notre mouvement de manifester la vigueur de la pensée Gaulliste et de témoigner en ce 18 juin, jour symbole de l’actualité jamais démentie du message gaullien de lutte pour une France indivise…

Depuis plusieurs années en effet, nous suivons avec intérêt les différentes chroniques et articles proposés par Riposte Laïque, et depuis peu par Résistance Républicaine. Nous partageons vos convictions, ceci parce que l’UJP quoique assez volontiers Sarkozyste d’obédience a toujours manifesté une vive sympathie pour les positions de M. Nicolas Dupont-Aignan (un authentique gaulliste et qui compte apparemment de nombreux sympathisants sur votre site). L’UJP entend comme vous, comme « Debout la République » et de très nombreux élus gaulliens de l’UMP répercuter avec force le primat de la laïcité comme préalable absolu à toute cohésion sociale ou refondation nationale.

Aussi, dans le cadre qui nous sollicite désormais, le choix certes justifié en termes de respect de d’ordre public mais néanmoins d’inspiration partiellement liberticide, d’annuler la manifestation de la rue Myhrra n’aboutira jamais qu’à abandonner le monopole du réel comme l’a souligné Alain Finkielkraut -la dénonciation de la constitution de ghettos communautaires et religieux- à la seule extrême droite, ce que nous ne pouvons accepter.

Comme gaullistes, nous ne pouvons en effet envisager un seul instant d’abandonner davantage le terrain de l’identité nationale à des mouvements dont nous condamnons naturellement nombre de positions Aussi, serons-nous présents mais nous ne vous dissimulerons cependant pas que nous avons beaucoup hésité ces derniers jours à participer au Comité d’organisation car associer notre nom à celui du bloc identitaire fût-ce fugitivement a soulevé de nombreuses et vives controverses au sein de notre mouvement.

Il est cependant manifestement apparu lors de ces débats internes à une courte majorité que la liberté est indivisible et ne saurait se décréter et bien évidemment pas davantage se circonscrire. Il demeure certain pour nos militants que le mot même apocryphe de Du Général et cité sur votre site conserve ici toute sa vigueur, toute son actualité « A Londres je n’ai trouvé que la cagoule et la synagogue » En d’autres termes, le déchainement de haine, l’appel aux armes parfois et les fatwas vengeresses émanant des milieux radicaux islamistes – et bien évidemment le déplacement de la manifestation place de l’Etoile ou elle ne saurait être désormais aucunement interprétée comme une inutile provocation – nous ont décidé et contraint à admettre le bien-fondé d’alliances de circonstance que nous eussions réprouvé naguère.

Il ne peut en effet exister davantage de territoire perdu de la république et même si notre riche identité ne saurait se réduire à un binôme aussi pauvre que le saucisson et le pinard, nous devons lutter résolument avec tous les moyens légaux dont les manifestations et les apéros mais aussi aux cotés de tous ceux disposés comme nous à s’insurger dans le cadre de la loi contre l’émergence de ghettos communautaires. Enclaves de non-droit détachés du tissu national par l’intimidation, la terreur parfois mais également favorisées par la lâcheté complaisante et pétainisante de nombre de nos politiques (essentiellement à gauche) à l’endroit de l’islamo-fascisme et de ses dérives totalitaires, complaisance manifestée par l’adoption d’une novlangue de bois politiquement correcte…

L’UJP vieux mouvement Gaulliste et de ce fait naturellement politiquement incorrect par essence s’il en est, rejoindra donc ses amis d’autres mouvements gaulliens au sein de ce qui s’esquisse déjà comme un authentique mouvement de résistance à la dilution de nos valeurs laïques et de notre tissu national

Bien entendu tout comme vous nous ne souscririons en aucun cas à d’éventuels débordements ou mots d’ordre racistes et si tel devait être le cas, nous nous retirerions immédiatement du dispositif et condamnerions fermement d’aussi inacceptables dérives. Nous entendons en cela rester résolument fidèles à notre mot d’ordre :

Le racisme anti-arabe est un délit qui doit être réprimé sans complaisance

L’islamophobie ou méfiance voire peur de l’islam est et doit demeurer une opinion pleinement recevable

L’islamisto-vigilance ou islamistophobie est plus que jamais un devoir, un devoir citoyen

Chers amis, une fois de plus, nous avons le plaisir de vous redire que nous serons donc présent en notre qualité de mouvement gaulliste et laïque et nous nous joignons donc officiellement à votre comité d’organisation et invitons dés cet après midi par mail nos militants parisiens à rejoindre la manifestation Place de l’Etoile.

C’est pourquoi dans l’attente de vous rencontrer ce soir, pour évoquer les synergies à ébaucher, les partenariats à mettre en place pour la constitution d’un CNR bis, nous vous prions Chers amis de bien vouloir agréer l’assurance de nos salutations républicaines, laïques, gaullistes et les plus cordiales.

Eric-Alexandre POHER Secrétaire général de l’UJP et Président de la Fédération de Paris de l’UJP

Claude IKONOMI, Vice président chargé des Fédérations

Alexis de FORSTREM Secrétaire national à l’intégration et l’identité nationale

Notre vieux site : http://ujp.chez.com site ancien mais qui conserve un caractère informatif, le nouveau site ne sera en effet disponible qu’à ma mi-juillet

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi