Lettre ouverte au Président des Etats-Unis d’Amérique, Barack Obama

Publié le 8 juin 2009 - par
Traduire la page en :

Nous avons reçu cette lettre ouverte de Françoise Hostalier, député UMP du Nord, adrssée à Barack Obama. Cette femme, déjà auteur d’une proposition de loi renforçant la laïcité dans les services publics, nous avait accordé une interview des plus intéressantes.

https://www.ripostelaique.com/Francoise-Hostalier-il-y-a-des.html

C’est avec plaisir que nous publions sa lettre, et que nous la saluons amicalement pour son combat inlassable pour la laïcité et le droit des femmes.

Cyrano

Bonjour,

J’ai été surprise et même choquée des propos de Barack Obama à propos de la laïcité. Certes, il est américain, mais je le pensais tout de même plus ouvert à la défense des droits des femmes…

Ci-joint la lettre ouverte que je lui ai adressée via l’ambassade des Etats Unis à Paris et adressée aussi à la presse.

Bien à vous.

Françoise Hostalier,

Député du Nord

LETTRE OUVERTE A BARACK OBAMA

Monsieur le Président,

Le discours que vous avez prononcé au Caire le jeudi 4 juin, se voulait un appel à tous les Musulmans pour leur tendre la main et ouvrir de nouvelles voies vers la réconciliation et la paix.

Je vous approuve totalement dans cette volonté et j’espère sincèrement que vous arriverez enfin à permettre que chacun fasse un pas vers l’autre.

Mais dans cette démarche, qui nécessitera des renoncements de part et d’autre, faut-il pour autant sacrifier la moitié de l’humanité, c’est à dire les femmes ?

J’ai été profondément choquée par vos propos sur le port du voile et par votre condamnation des Etats laïque sur ce sujet. Comment, en tant que Président du pays qui incarne pour beaucoup de peuple la liberté et l’espoir d’une condition meilleure, vous avez pu ainsi nier le combat de tant de femmes pour leur dignité et le respect de leur personne ?

Dans quelques jours, vous serez sur les plages de Normandie pour célébrer l’anniversaire du débarquement où tant d’hommes donnèrent leur vie pour lutter contre l’oppression. Aujourd’hui, la menace contre la liberté et la dignité des personnes est certes différente, mais elle est bien présente et de plus en plus menaçante.

Comment pouvez-vous à ce point ignorer ce que représente la laïcité et ignorer pourquoi en France et dans de nombreux pays d’Europe la question du port du voile islamique doit être règlementé. Contrairement à vos propos, il n’est pas question d’interdire à quiconque de pratiquer sa religion. Il est simplement question de ne pas permettre que certains imposent leur religion à d’autres ni par des signes ostentatoires, ni par des pratiques contraires aux Droits de l’Homme.

Vos discours, lors de votre campagne électorale, me laissaient penser que seriez parmi les premiers défenseurs de ces valeurs. Les petites filles aspergées d’acide en Afghanistan pour simplement vouloir aller à l’école, apprécieront vos propos. Les femmes enlevées et battues en Iran pour quelques cheveux dépassant de leur linceul noir, apprécieront vos propos. Les femmes algériennes qui ont risqué leur vie pendant la période des massacres du GIA en sortant tête nue dans les rues d’Alger, apprécieront vos propos. Les jeunes filles de nos banlieues qui nous remercient d’imposer la laïcité dans les écoles de la République et de les protéger contre des coutumes d’un autre âge, apprécieront vos propos. Car toutes, d’une manière ou d’une autre sont les victimes innocentes de l’intégrisme et de l’obscurantisme.

Comment pouvez-vous d’un côté mener un combat difficile contre les Taliban et de l’autre vous montrer si conciliant avec des pratiques qui insultent et humilient les femmes ?

J’espère sincèrement que vous accepterez de réviser votre jugement sur les lois en vigueur qui garantissent la laïcité en France et dans d’autres pays, mais que de plus vous défendrez la cause des femmes dont l’existence est niée sous la burka ou le tchador.

La réconciliation avec le monde musulman passera aussi par l’évolution des mentalités et je vous invite à vous appuyer davantage sur les musulmans modernes et ouverts, d’esprit plutôt que sur les intégristes.
Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de mon respect sincère.

Françoise HOSTALIER

Ancien Ministre, Député

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi