Looking for Eric, de Ken Loach

Publié le 15 juin 2009 - par
Share

Ce dernier film de Ken Loach s’inscrit dans la lignée de ses précédents films au coeur de la classe ouvrière anglaise. Mais le sujet qu’il aborde cette fois-ci est plus intime même s’il se déroule sur un fonds de préoccupations sociales puisqu’il pose la question de la place des hommes et de leur positionnement dans la société. Pour avoir partagée la lutte des femmes pour l’égalité avec les hommes, je suis sensible néanmoins- comme Eric Zemmour dans son livre le Premier sexe dont je n’approuve pas tout- au sort des hommes et à leur effacement, à leur perte de confiance, à leur incapacité à trouver leur place. Dépossédés du tout le pouvoir, combien désertent leur responsabilité, incapables de le partager et d’exister sans dominer mais sans être non plus dominés. Combien de fois sommes nous (suis- je) amenées désormais à faire l’amère constatation sous cette forme crue et peu convenable mais qui dit bien ce qu’elle veut dire : « mais il leur manque une paire de couilles ! »

Ce film est celle d’un postier brisé par une histoire sentimentale faute de s’être exprimé, hébergeant sous son toit des fils qui font la loi et qui se retrouvent embarqués dans une histoire de délinquance et de mafia. Humilié, cassé, notre homme trouve dans Eric Cantona, un ange gardien tutélaire, qui va lui montrer la voie, lui redonner confiance, faire à nouveau de lui un homme.. C’est souvent drôle, parfois émouvant, toujours d’un réalisme poignant.
Ce film ne semble pas parti pour avoir le succès de bienvenue chez les Cht’is, et pourtant il le mérite. Il n’est pas dans le même registre mais il s’adresse au peuple, il parle du peuple, des vrais gens.
Quand à la fin, Cantona joue les premières notes de la Marseillaise, -rappelons que cela se passe en Grande Bretagne et pas en France- c’est tout un symbole qui montre ce que ce chant représente bien au delà de nos frontières comme hymne à l’égalité, à la fierté retrouvée.

Un film à voir absolument.

Gabrielle Desarbres

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.