» Lucy contre l’obscurantisme  » de Pascal Picq

Voilà une magnifique riposte laïque que notre journal salue avec joie : merci à Pascal Picq pour ce cri de colère, que nous relayons avec notre journal, qui porte justement ce titre « Riposte laïque ».

Pascal Picq est un paléoanthropologue inquiet et en colère : les créationnistes et les adeptes du « dessein intelligent » poursuivent inlassablement le même but : s’attaquer à la théorie de Darwin en se concentrant sur l’éducation. Darwin, qui a subi de son temps les mêmes attaques des créationnistes, avait prévu ce « coin » facile à exploiter « Ne sous-estimons pas la probabilité qu’une éducation constante à la croyance en Dieu ne produise un effet si puissant, qui puisse être héréditaire, sur les cerveaux incomplètement développés ».

L’Amérique est le creuset du créationnisme et du fondamentalisme chrétien. Avec les procès de Little Rock ( 1982) et autres, les principes laïques ont pu être sauvés. Il fallait donc attaquer de nouveau ; ce fut le « dessein intelligent » en 1990. Le dessein intelligent recrute des scientifiques de différentes chapelles : fondamentalistes protestants, catholiques et même la secte Moon !

Le créationnisme et le dessein intelligent font des ravages: ils s’attaquent à la vieille Europe de toutes les laïcités (j’ajoute, à l’Europe à Bruxelles qui a émis un vote honteux ! nous y reviendrons – voir en fin d’article). Il s’agit d’introduire le créationnisme dans … les écoles publiques, au même titre que l’Évolution.

Cette fièvre créationniste atteint aussi les pays musulmans ! La Turquie, officiellement laïque pourtant. Le BAV ( Bilin Arastime Vakfi) a pris contact avec des créationnistes américains ( Institute for Creation Research, ICR). Et on organise des conférences, et on passe des films, et enfin on envoie  » L’Atlas de la Création » à des milliers d’exemplaires en Europe, mais plus particulièrement en Allemagne et en France. D’où viennent les moyens financiers ? Où se sont-ils procuré les noms, les adresses? s’interroge Pascal Picq.

Les adversaires de la théorie de l’Evolution ?
Ils refusent les concepts fondamentaux comme :
– le hasard
-la sélection naturelle
-la contingence
-et surtout l’absence de finalité

Il faut donc, dit Pascal Picq, que la théorie de l’Evolution soit enseignée, et bien enseignée.
Le « sapere audere », devise des Lumières, la quête de la Connaissance, jamais figée, jamais finie, cette devise des Lumières doit être celle de l’Education, à tous les niveaux.

Mythes et Religions

Quatre ontologies fondamentales ( Philippe Descola, Par-delà Nature et Culture )
– le totémisme : corps et esprit, l’être se retrouve dans le »totem ». Aborigènes d’Australie. Amérindiens d’Amérique
– l’analogisme : l’astrologie est un exemple d’analogie. ( L’Amérique centrale )
– l’animisme ; l’esprit se retrouve chez les autres êtres vivants ( animaux) Sibérie- Afrique du Sud- Japon- Asie-
– le naturalisme : le corps se partage avec d’autres organismes vivants.

Mais l’esprit ou l’âme proviennent d’ailleurs ; peuples du bassin méditerranéen et du Livre – le monothéisme
Une théorie scientifique a plus de chances d’être acceptée si elle épouse l’ontologie dominante : la théorie de l’Evolution s’oppose évidemment à la religion du Livre !
La géologie, au 18e siècle, a permis d’estimer l’âge de la terre, qui n’est pas de quelques six millénaires ( la Genèse) mais se compte en millions d’années.

Jean-Baptiste Lamarck établit la relation de parenté « l’homme descend du singe ». Darwin parlera d’une ascendance commune. C’est l’évolutionnisme.
Les créationnistes réfutent l’idée d’évolution mais les fossiles mis à jour par les paléontologues leur posent problème. Ils ne reculent devant rien pour démontrer que les hommes vivaient avec les dinosaures! (mais Noé n’en avait pas mis dans sa barque…)
 » La science est un mode d’interrogation du monde qui se fonde sur des modèles et des hypothèses qui sont soumis au test de l’observation et de l’expérimentation » dit l’auteur.

Mais les créationnistes, eux, n’acceptent QUE des données qui correspondent à LEUR vérité, c’est à dire à leur dogme.
La parabole du Paradis est révélatrice à ce sujet: Ève ne devait pas croquer la pomme de l’arbre de la CONNAISSANCE ! Tout est dans cette parabole, et les créationnistes devraient être gênés, car elle révèle leur dessein, à eux, créationnistes : interdire à l’homme la CONNAISSANCE.

Note de l’auteur de l’article:
Tels des docteurs Knock, les créationnistes n’ont qu’une réponse aux questions :
La création du monde ? Dieu
L’évolution n’explique pas l’apparition de la vie ? Dieu, vous dis-je
Et quand les idées matérialistes gagnent ? On intente des procès : Galilée abjure, Giordano meurt sur le bûcher à Venise en 1600.

La théorie de la dérive des continents (découverte en 1915) ne sera admise que 50 ans plus tard !
Darwin, lui, a découvert la dérive des espèces : la sélection naturelle
La rancune contre Darwin est tenace en France. Anne Dambricourt Malassé (une collègue de Pascal Picq) dans une émission que l’auteur de l’article a suivie avec colère) reprend, en fai,t la théorie du « dessein intelligent » qui n’est que la théorie du créationnisme voilée, si je puis dire.

Yves Coppens a découvert des fossiles en Afrique, à l’est. (East side story). Mais voilà que dans l’ouest de l’Afrique, on découvre d’autres fossiles. Est-ce à dire qu’il s’agit d’une erreur scientifique? Non, dit Pascal Picq. Les recherches continuent, il est possible (hypothèse) que le dernier ancêtre commun (des grands singes et des hommes) soit eurasiatique.

Les principes établis par Darwin:

-le matérialisme: nous résultons des seules propriétés de la matière
-le hasard : ce concept fait exploser l’idée de finalisme
-la contingence: elle est liée au hasard ; par exemple, rencontre de systèmes, les catastrophes naturelles.
-l’absence de finalité : c’est la vision déiste, ou idéaliste, qui en prend un coup ! C’est l’absence de dessein. Ces scientifiques, confrontés à la complexité du vivant sont décontenancés / pleins d’orgueil, ils manquent d’humilité, il y a donc une intelligence supérieure…

Sigmeud Freud (haï par les crétionnistes) estimait que la Science avait infligé trois blessures à l’amour propre de l’homme
-la terre n’est pas le centre de l’univers
-l’homme appartient au monde animal
-la psychanalyse

Mensonges et manipulations

Les créationnistes font feu de tout bois : les violences urbaines? la faute à Darwin. Les guerres du 20e siècle? la faute à Darwin .
Mais les conflits qui ont eu lieu avant Darwin ? les guerres de religion ? les guerres de conquête? les guerres coloniales?
Bref, Darwin est le DIABLE. Mais ces « humanistes »combattent la liberté de moeurs, l’abolition de la peine de mort, l’interruption volontaire de grossesse, l’homosexualité, ils estiment aussi que le sida est un châtiment de Dieu …

L’avenir de l’Evolution

L’ordre zoologique auquel appartient l’homme comprend 200 espèces.
-Les cercopithécoïdes : singes à queue, ce sont les plus nombreux ( plus de 80 espèces)
–les hominidés : 7 espèces (chimpanzés, gorilles, et les hommes)
Voir et revoir  » la planète des singes : où ce sont les grands singes qui ont mis en cage leurs oppresseurs, les hommes…
De nos jours, il ne reste que quelques grands singes, dont l’homme. Que nous enseigne l’évolution ?
L’homme élimine les espèces les plus proches de lui .
Des généticiens prétendent que ce n’est pas important, toutes ces espèces… que l’on pourrait cloner des mammouths. Pour quoi faire ? interroge Pascal Picq . Une espèce a une histoire, dans un lieu, à un endroit de l’arbre du vivant.

Autre problème : l’homme a modifié le climat

La situation de la Terre correspond à celle d’il y a 400 000 ans ? Certes, mais la démographie de ce temps -là devait être d’un million. Aujourd’hui, elle est de 6,5 milliards d’individus ! Le taux moyen de CO2 se situe de 180 ppm( partie par million ) et 280 ppm. Nous en sommes à 380 ppm !
Les activités de l’homme sont incontestablement responsables (majorité des chercheurs) du réchauffement climatique.
Notre avenir s’inscrit dans le cadre de l’évolution. Les catastrophes naturelles agissent sur la biodiversité. L’évolution n’a pas de but, l’homme n’est pas l’aboutissement de l’histoire.
S’il disparaît, l’évolution continuera …sans lui !

Voilà qui est dur à avaler pour les adeptes du dessein intelligent qui pensent que Tout ce qui est sur la terre a été créé pour leurs besoins par le créateur !
L’évolution nous dit aussi que les espèces doivent évoluer ensemble : c’est la coévolution.

 » Le monde est un polder » écrit Jared Diamond ( livre « Effondrement » Gallimard)
La laïcité, nouvel enjeu de notre évolution
« La laïcité constitue le pilier de notre modernité » dit Pascal Picq.
Et il écrit un vibrant plaidoyer pour défendre cette valeur fondamentale : le droit de pensée, de croire ou de ne pas croire.
Les évangélistes, catholiques et protestants en Amérique, avec les islamistes essaient d’imposer leur vision du monde, essayant d’imposer leur croyance en visant surtout l’école.

Attention, danger ! dit Pascal Picq.
Il s’agit de donner une caution scientifique à leur dessein intelligent. Les évangélistes américains et les islamistes se sont curieusement unis pour s’attaquer à notre pays, qui se croyait protégé par la loi 1905.
L’offensive contre la laïcité (le voile, les caricatures de Mahomet etc…) nous ouvre les yeux : nous sommes entrés dans une période de régression et d’obscurantisme.

Les laïques, croyants et athées, devraient s’organiser pour une Riposte laïque de grande envergure (note de l’auteur de l’article)

Pascal Picq est un homme dangereux pour les créationnistes, les obscurantismes :
Il nous aide à comprendre le monde, l’Evolution . Merci Monsieur Pascal Picq. Vous transmettez votre savoir et faites oeuvre de militant laïque! Vous m’avez donné envie de lire d’autres ouvrages:
 » les grands singes » 2005
les tigres 2004
 » aux origines de l’humanité » ( Pascal Picq et Yves Coppens) etc

PS : La commission européenne avait proposé une directive interdisant l’enseignement des théories créationnistes. Le 5 Juillet 2007, malgré le vote unanime des députés français, la proposition a été repoussée par quelques voix ! Allons-nous subventionner les manuels scolaires qui présentent la théorie de l’évolution de Darwin comme une simple croyance ? En concurrence avec celle des créationnistes et adeptes du dessein intelligent ?
Une défaite de l’intelligence, de la SCIENCE, du travail des chercheurs et un recul de la LAICITE.

Une descendante de l’australopithèque Lucy (plus de 3 millions d’années )

Mireille Popelin

image_pdf
0
0