Lyon la ville des culs bénits

Publié le 2 juin 2009 - par

Lyon, la 3e ville de France (plus de 1 million d’habitants) est exclue de la proposition de loi sur le travail du dimanche.

Pour moi, qui suis contre le travail du dimanche, je ne puis qu’approuver.

Oui, mais pourquoi cette exclusion à Lyon ?

Eh bien, d’après le député des Bouches du Rhône Richard Maillé, « parce qu’il n’existe pas d’usage de consommation le samedi et le dimanche à Lyon.

En décembre 2008, l’ensemble des parlementaires UMP comme PS sont partis en croisade contre le projet. Mais serait-ce que l’on ne consomme point le dimanche à Lyon ?

Le lobby catholique

Mais si on consomme à Lyon et dans toute l’agglomération le dimanche ! Je vous le jure, croix de bois croix de fer, si je meurs…je ne vais pas en enfer. Parce que je ne crois ni en l’enfer ni au paradis et parce que je suis laïque la semaine et le dimanche. Et je consomme, mais comme je suis comme vous, militante pour que l’on respecte les droits des travailleurs, je défends leur droit au repos dominical.

Les parlementaires UMP et PS de la région souvent eux-mêmes culs bénits, sous l’influence du puissant lobby catholique veulent préserver « le jour du seigneur »…chômé.

Et voilà pourquoi à Lyon, les élus UMPS sont contre le travail du dimanche ! ( Progrès de Lyon du 20 Mai 2009 )

T’as pas 600 000 € pour ma procession ?

Le 21 Avril 2009, la Cour administrative d’ Appel de Lyon a annulé l’arrêt du Tribunal administratif qui avait lui-même annulé LE VOTE DES SUBVENTIONS à Sant’ Egidio par la Mairie de Lyon ( voir n°1 )

Un scandale : la laïcité de le République bafouée

Ces subventions avaient été votées le 20 Juin 2005, en catimini, juste avant les vacances, au moment où les militants se préparaient aux vacances. Ville de Lyon, Courly, Conseil régional et général votèrent ces subventions aux journées Sant’ Egidio, association italienne catholique censée œuvrer pour promouvoir la paix. Thierry Braillard, élu du parti radical de gauche, sonna le tocsin. Aussitôt avertie, la Libre Pensée du Rhône alerta les citoyens et la riposte se mit en branle. Une pétition lancée recueillit 600 signatures en 2 semaines.

Les associations laïques ont soutenu les recours en annulation ( l’Ufal nouvellement créée aussi )

Le 8 Mars 2007 ; le tribunal administratif donne raison à la Libre Pensée ! « La République ne reconnaît ne salarie ni ne subventionne aucun culte » : la communauté Sant’Egidio a bien des activités CULTUELLES

Mais la Cour d’ Appel a annulé ce jugement du 21 Avril 2009 :

– l’objet statutaire de l’association n’est pas cultuel

– la 19e rencontre pour la paix ne prévoyait pas de caractère cultuel ( !) voir photos du n°1

– et surtout : le nombre important de participants a favorisé le développement économique :

Tiens, tiens mais le 11 Septembre 2005, c’était un dimanche ! je croyais que les élus étaient contre le travail des salariés le dimanche ? Alors, le travail des salariés organisateurs serveurs etc. de ce dimanche ?

Des arguments antilaïques, antirépublicains

Pour réfuter ces arguments antilaïques, antirépublicains vous n’avez qu’à bien regarder les photos des processions : pas culturelle la procession ?

Je suis allée sur place pour voir (non pas pour prier, vous savez bien que je ne fais pas du tout confiance aux religions pour promouvoir la paix, je pense même qu’elles attisent les haines entre les hommes, qu’elles se font une concurrence libre et non faussée, que chacune prétend être la meilleure)

Eh bien il y avait une proportion de culs bénits en robes, soutanes et autres habits cultuels + des catholiques au m2 impressionnante ! C’est tout juste si on ne m’a pas demandé mes papiers.

Ces religieux ont bel et bien processionné, ont bel et bien prié en la cathédrale de Fourvière, tous ensemble, rabbins, curés, évêques, cardinaux imams, pasteurs + leurs fidèles priant, chantant et psalmodiant .

Pas cultuels, les processions, les prières, les chants ?

Et l’affiche, c’est celle du club Med peut-être ? L’affiche qui indique les organisateurs : (en haut sur l’affiche)

« Diocèse de Lyon » et « Communauté de Sant’ Egidio »

600 000 € (minimum. C’est 600 SMIC environ), ces 600 000 € auraient pu être utiles pour l’emploi, les services publics de l’éducation nationale (eh oui nationale pourquoi a-t-on ôté l’adjectif nationale ? l’Europe voyons) pour les associations laïques etc.

La religion service public ?

La Libre Pensée a réuni les mêmes associations qui l’avaient soutenue en 2005. Si elle décide le pourvoi en cassation, elle aura besoin du soutien :

_ moral de tous les laïques _ financier de toutes les associations mais aussi de tous les laïques (Riposte laïque peut lancer une souscription m’a-t-on dit) )

Le Maire de Lyon, Gérard Collomb est socialiste. Tout comme Jean- Paul Bret à Villeurbanne qui avait permis à des associations musulmanes proches de l’UOIF de faire du prosélytisme religieux dans le Centre culturel de Villeurbanne.(n°2)

Ces maires (la liste est longue) ont de la laïcité la même conception que… Nicolas Sarkozy, qu’ils prétendent combattre !

« L’instituteur ne remplacera jamais le curé » et la laïcité positive, ouverte, apaisée etc. c’est les mêmes qualificatifs, à droite UMP ou à gauche PS. Et l’on verse des subventions, on ne fait plus aucune différence entre le culturel et le cultuel, le petit « r » on s’en fout !

Ces maires, UMP ou PS et autres, subissent les pressions de ces groupes qui sont des électeurs, et quand on veut être réélu, il faut faut penser en nombre de voix n’est-ce pas ?

C’est l’ Union européenne qui a inscrit la participation des religions à la vie publique et à la gestion des affaires publiques, à la visibilité des religions dans l’espace public et notre laïcité à la française a bien du souci à se faire . C’était inscrit dans le TCE que nous avons refusé mais le NON majoritaire a été nié, bafoué, le vote du peuple souverain nous a été volé.

Avez-vous remarqué, amis lecteurs, que pas un parti politique n’a écrit le mot laïcité dans son programme pour les élections européennes ?

Comme par hasard, les 2 partis majoritaires étaient partisans du OUI au TCE. Ensemble, ils votent les lois européennes, ensemble ils sont partisans de cette Union européenne !

Alors, Dieu soit loué ? La religion service public ? Les Dieux à l’école ?

Les laïques réunis le 27 Mai 2009 ( CDAL-CDAFAL- Cercle E.Herriot – LDH- Les rationalistes- FCPE- FOL- et UFAL ( ex-présidente de l’UFAL de Lyon ) à la demande de la Libre Pensée du Rhône ont décidé de se battre :

« Nous pouvons perdre mais ne pas nous battre serait bien pire »

Décision unanime. Réforme Darcos, destruction des UIFM, reconnaissance des diplômes de l’enseignement catholique etc.

Si nous laissons faire, c’est la destruction totale de l’enseignement public et laïque :

Il ne restera qu’un îlot d’établissements publics laïques, pour les élèves les plus pauvres. Les autres élèves iront dans des établissements confessionnels catholiques, protestants, juifs, musulmans etc. largement subventionnés par l’argent public.

Si nous laissons faire, d’autres religions demanderont des subventions publiques. Déjà, une Assemblée des églises européennes ( protestantes et orthodoxes ) veut 48 000 € pour soutenir sa manifestation . Pourquoi se gêner ? Si Sant’Egidio a obtenu 600 000 € sans problèmes ?

Si nous laissons faire, notre République démocratique laïque et sociale sera une république bananière, œcuménique où les religions remplaceront les services publics.

Oui, il faut nous battre ! Et faire connaître le scandale des 600 000 € de Sant’ Egidio et le jugement tout autant scandaleux de la Cour d’ Appel du 21 Avril 2009, nom des Dieux !

Mireille Popelin

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi