M. Bouamama, accepteriez-vous qu’une souchienne écrive : « Nique l’Algérie »?

Publié le 28 juin 2010 - par - 773 vues
Share

Lettre à Monsieur Saïd Bouamama,

Monsieur Saïd Bouamama, la République reprendra les espaces que VOUS lui avez volés !

Ce  » Nique la France » s’il m’indigne, a un mérite: il fait aussi oeuvre de salubrité : il montre, démontre le mal profond qui ronge nos cités : l’islamisme

Qu’il ait la forme ostentatoire des barbes noires et des djellabas, des femmes en burqas et niqabs ou tout autre « envoilage pour la forme religieuse

Ou

La barbe plus courte, le discours « sociologique » ou pseudo-politique de l’islam radical à la Ramadan, c’est le NOUS qui sépare  » Nous arabes, noirs musulmans, nous sommes victimes ! Et si possible, si nous pouvions enfin arriver à nos fins : être reconnus victimes, mais encore plus, beaucoup plus victimes que les juifs !
Nous pourrions ainsi avoir nos droits différentiels et attaquer plus, encore plus, toujours plus cette République laïque que nous haïssons et voulons détruire !

Car, diviseurs, vous l’êtes !

Vous êtes bien des ennemis de l’intérieur, avec les  » Indigènes de la République » vous divisez partout :
à l’école :

A Vénissieux, dans un collectif « Femmes » j’ai entendu une enseignante parler de la haine suscitée par une fillette portugaise qui mange du porc; La mère est obligée de venir la chercher avant l’heure car elle est poursuivie par ses petits camarades ( 93 % d’enfants de confession musulmane). Bientôt, il n’y aura plus un seul élève non-musulman a-t-elle dit, les parents fuient cette école : qui créé le ghetto ?
Ces intégristes eux-mêmes et ceux qui les soutiennent, comme vous, Monsieur Bouamama !

Les élèves refusent la mixité, les cours de biologie, d’histoire, de sport ( surtout les filles ) Dans un collège de la ville, sur 200 élèves, seules 10 filles d’origine musulmane vont en cours d’ éducation physique. Les repas « hallal » sont réclamés partout et les municipalités cèdent, acceptant le menu sans viande pour contourner le problème. Ainsi TOUS les élèves sont privés de porc, pour satisfaire les intégristes musulmans et ceux qui les soutiennent ! Dont vous Monsieur Bouamama. Vous avez combattu la loi sur les signes religieux à l’école et dans les services publics.

Dans les entreprises : vous divisez là aussi les syndicats en créant des syndicats communautaires ! et réclamez là aussi des droits différentiels, temps pour la prière, lieux de culte, congés religieux !
Dans les défilés, les travailleurs ne vous voient guère par contre, les revendications unitaires ne vous concernent guère… Seules les revendications pour votre « communauté » vous intéressent.

Vous divisez dans les quartiers : vous voulez enfermer la communauté musulmane dans le piège du quartier exclusivement musulman : les caïds menacent les habitants, ils font la loi et bien sûr, empêchent tout contrôle, certains quartiers sont « gardés » par des hommes armés. Même le président de la République a eu droit à un :  » T’es pas chez toi ici, enculé ! » Ce territoire perdu de la République n’est pas le seul : il y en a partout en France. Caïds pour faire la loi, et islamistes pour enrôler avec la mosquée. Le bouclage est ainsi complet !

« Niquer la France » ?

Siffler la marseillaise, niquer la France, brûler des voitures tous les samedis et à tous les matchs perdus ou gagnés de l’Algérie, brûler aussi des écoles, des centres sociaux, tous les symboles de la République haïe ! Se promener avec des drapeaux algériens, pour afficher son « algérianité « , cet ethnicisme est même une des causes de la défaite minable des  » Blacks, Beurs, Blancs  » même si cela est tu : le communautarisme est dans l’équipe de France de foot ! Et les valeurs du sport ont été salies par une équipe divisée par des luttes ethniques, mais les joueurs ont été sommés de se taire au plus haut niveau !

 » Tu prends tes affaires et tu t’en vas »

Celui qui prononce cette phrase est sûrement un souchien ( expression raciste de Houria Bouteldja, une autre indigène, au beau visage déformé par sa haine antifrançaise quand elle intervient à la télévision, l’expression désigne les français de souche ), un bien blanc ?
Non, cette phrase a été prononcée par un bien noir, Tione Niang, président des jeunes démocrates, en visite et s’adressant à des jeunes des banlieues en France. Il parle de son parcours  » Il faut laisser une part de son passé, de son identité pour mieux s’intégrer.
Tu détestes la France ?

Tu prends tes affaires et tu t’en vas  »
Je suis une militante, qui a lutté contre le colonialisme. Je suis fière des révolutionnaires de 89, des communards et des anticolonialistes. Mais j’assume aussi le passé peu glorieux des versaillais, des collabos, des colonialistes, des esclavagistes ( les Arabes ont été esclavagistes et ont mené des guerres de conquête aussi ! ) Et il y a eu des « collabos » musulmans pendant la guerre avec Hitler !
Tous les pays ont une histoire d’ombre et de lumière. Les pays du Maghreb aussi !

 » Nique l’Algérie » ?

Supposez que cette femme voilée injurie ainsi l’Algérie en Algérie. Elle n’irait pas bien loin ! Elle serait arrêtée, torturée, tuée peut-être.
Ou bien supposez que cette femme ne porte pas de ces tenues ostentatoires, ni voiles, ni burqa, ni niqab mais qu’elle en a marre des insultes envers son pays, la France ?
Et qu’avec cette tenue , elle vous renvoie votre injure sans être reconnue, puisque vous n’allez sûrement pas lui demander d’ôter son voile ? Vous êtes contre l’interdiction de la burqa.

Monsieur Bouamama , accepteriez-vous qu’une souchienne écrive un livre avec cette photo  » Nique l’ Algérie  » ?

Mireille Popelin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.