M. Teper-Birenbaum préfèrent taper sur le FN, mais se taisent devant le fascisme islamiste

Publié le 31 mai 2010 - par
Share

J’ai regardé le débat organisé par @si dans émission la ligne j@une où Riposte laïque était invité. Un débat qui en dit long sur tous ses participants.

A tout seigneur tout honneur commençons par @si, qui a eu le courage d’organiser un tel débat. L’équilibre du plateau a été respecté selon moi, car la prise de parti anti-RL de l’animateur Guy Birenbaum, qu’Anne Zelensky a bien fait de rendre explicite a un moment du débat, était contre-balancée par une prise de parole plus importante, m’a-t-il semblé, d’Anne et de Pierre que de leurs deux contradicteurs.

Je me suis souvenu d’un plateau bien plus déséquilibré dans la même émission mais sur France 5, en 2005 ou 2006, quand Daniel Schneidermann avait invité Mohamed Sifaoui seul contre trois : Schneidermann lui-même, Thomas Deltombe et Olivier Roy. Cela confirme qu’@si, au contact du marché et des clients, s’ouvre et devient un peu plus équitable qu’avant. Cela dit mes louanges vont s’arrêter là. En effet tout le débat peut se résumer en cette accusation gratuite et péremptoire : RL est-il d’extreme-droite ou de droite extrême ?

Comme a leur habitude, les gauchistes staliniens usèrent et abusèrent de comparaisons qui ne sont pas raison mais calomnie, et que Pierre ne manqua pas de relever : Doriot, Déat, résistant du 7 mai 45, etc. Avec des « arguments » pareils, les contradicteurs de RL n’étaient pas dans la contradiction, mais dans la dénonciation d’une hérésie, à l’instar de Caroline Fourest quand elle déclare dans le Monde du 22 mai 2010 : “La liste est longue des péchés commis par ce gouvernement en matière de citoyenneté et de laïcité.”

Cela permet au moins de distinguer les laïques, ceux qui utilisent leur raison comme le martelait Anne lors du débat, des autres.

Mais le pompon revient indéniablement à M. Teper qui déclara sans rire que la critique d’une religion ne relève pas de la laïcité ! Personne ne releva sur le plateau, à ma grande surprise. C’est le même M. Teper qui refusa de serrer la main de Pierre Cassen, comme preuve de sa tolérance sans doute. J’aimerais bien savoir si ce monsieur a déjà serré la main de beaucoup de gens dont il ne partage pas les idées… L’islam est contre l’homosexualité, contre l’avortement, pour la peine de mort, pour la soumission de la femme à l’homme et à Dieu, pour la soumission de l’homme à Dieu, il n’a pas fait son aggiornamento laïque donc il mélange allègrement temporel et spirituel, sans parler de l’existence indéniable d’un antisémitisme musulman, comme vient de le démontrer Philippe Simonnot dans un excellent livre… L’islam est donc d’extrême-droite. Dans ces conditions pourquoi ces gauchistes, Guy Birenbaum le premier, qualifient-ils le FN d’extrême-droite, et pas l’islam ? Sinon par idéologie et/ou aveuglement ? Ils cherchent en réalité à amalgamer islam et musulmans, critique légitime d’une religion et critique illégale d’un groupe de personnes en raison de leur croyance. Mais leur petit jeu ne prend plus, et Anne Zelensky a très bien répondu à M. Teper qui qualifiait de raciste l’affiche du FN : « l’islam n’est pas une race ». On trouve en effet toutes les races parmi les musulmans, et l’immense majorité des musulmans ne sont pas arabes, cela a dû échapper à M. Teper.

En tout cas, voilà un débat comme on aimerait en voir plus, et qu’on ne peut voir que sur Internet.

Jean Robin

Journaliste et éditeur, auteur dernièrement du petit dictionnaire des débats interdits.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.