Ma réaction d’ancienne directrice d’école à l’affaire de la visite de la mosquée…

Publié le 13 septembre 2010 - par
Share

Madame Martoïa
directrice de l’école laïque retraitée

à Madame Golé, directrice de l’école Binet-freinet

Chère collègue,
Je viens de découvrir l’information que vous avez fait passer aux parents de vos élèves.

« dans le cadre de la semaine du patrimoine tous les élèves iront visiter la mosquée de Farébersviller », depuis quand une mosquée fait-elle partie du patrimoine français ?
« à cette occasion, toutes les filles doivent se munir d’un foulard », alors là c’est le bouquet, nous nous sommes battus pour que le foulard soit interdit dans les lieux scolaires et vous voulez imposer UN SIGNE RELIGIEUX à des enfants de votre école !! »

Connaissez-vous la signification du foulard, signe du sexisme et de la ségrégation ? Je ne pense pas, car sinon vous protègeriez les enfants, et de plus les filles, dont vous avez l’éducation à faire : en leur apprenant l’égalité, la fraternité, la laïcité, le respect des lois de la république, le respect d’autrui.

Or, en demandant la compréhension des parents vous leur demandez de cautionner ce que vous avez décidé.
Ce projet a-t-il fait l’objet d’un point au Conseil d’Ecole ? D’après ce courrier, cela n’a pas l’air d’être le cas.
Lorsque j’étais directrice, je n’ai jamais favorisé ou brimé les diverses croyances des familles de mes élèves, ni fait part de ma propre religion (protestante).

J’ai eu des familles catholiques, juives, musulmanes, athées, lors de voyages scolaires, nous avons visité des églises faisant partie de notre patrimoine, sans demander aux enfants de faire « la genou flexion », ni « le signe de croix », juste le respect du silence !!!
Je ne sais pas si votre projet est fait ou à faire, mais j’espère fortement que vous serez plus prudente à l’avenir.

Je vous prie d’accepter mes salutations distinguées.

Gilberte Martoïa

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.