Madame Daussy, voilà pourquoi, femme de gauche, j’ai rejoint Riposte Laïque

Publié le 24 mai 2010 - par
Share

Bonjour Mme Daussy,

Vous avez fait un petit topo des rédacteurs de riposte laïque. A titre de rédactrice régulière de ce journal je tiens à vous informer que je me revendique de la gauche, mais que la gauche est actuellement, par rapport à la poussée islamiste et au danger potentiel qu’elle représente pour la société française, tout à fait inopérante.

J’ai, pour RL, parlé avec des femmes converties portant de longs tchadors noirs, nous en avons pas mal à Toulouse signe d’une intrusion salafiste en puissance et en action. Le discours de ces jeunes femmes est le suivant : La France était une terre chrétienne, mais elle va devenir terre musulmane, les femmes musulmanes qui ne portent pas le tchador comme nous sont de mauvaises musulmanes. Notre religion est la seule et la vraie, et elle gagnera….

Voilà ces choses sont dites avec le sourire, l’échange a été de part et d’autre très courtois, mais sur les 3 interview réalisées j’ai eu trois fois le même discours, j’ai regretté de ne pas avoir de micro caché…. ! Je crois que vous devriez aller sur le terrain, au plus près de cette mouvance pour vous rendre compte qu’on est dans une démarche du type : islam « über alles » de terrible mémoire. Ces jeunes femmes qui portent ces longs voiles, voilent déjà leurs petites filles qui ont 6 ou 7 ans.

Quant à celles, voilées intégrales (et leurs maris), elles sont prêtes à mettre leur petites filles sous le voile intégral comme elles quand elles auront 12 ou 13 ans. Est-ce vraiment cela que nous souhaitons pour ces petites filles demain ? Je ne sais pas vous, mais pour moi, féministe et fille de déporté c’est non et définitivement non. Je ne veux pas avoir honte d’avoir laissé faire cela et que l’espace public français ressemble dans 10 ou 20 ans à celui du yémen.! J’aurais honte si je ne faisais rien et c’est pourquoi j’ai rejoint Riposte Laïque.

Chantal Crabère

69 ans professeur d’Education physique retraitée. (Contre toutes brimades des femmes et des petites filles, fussent-elles revendiquées au nom de la liberté religieuse, pour le droit des femmes, à la liberté de leur corps et de leur sexualité)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.