Madame la directrice, ne participez pas à la montée du fascisme vert !

LUTTER PLUTOT QUE D ETRE COMPLICE

Madame,
Vous vous êtes permise de passer outre nos valeurs républicaines, nos lois républicaines, en imposant (je rappelle votre texte : tous les élèves iront visiter la mosquée de Farébersviller), lors d’une visite d’une mosquée, le foulard islamique. Outre le fait qu’une mosquée ne fait pas partie de notre patrimoine (de par l’histoire), je trouve votre attitude particulièrement scandaleuse. Imposer une visite de mosquée, avec obligation pour les petites filles de porter le foulard islamique, foulard de la honte, signe de l’inégalité homme femme, de l’oppression des femmes, signe de soumission….
Venant d’un citoyen quelconque c’est déjà choquant. Cela l’est d’autant plus lorsque cet acte indigne vient d’une institutrice représentant l’Education Nationale, par conséquent l’Etat. Jules Ferry et Jean Jaurès se retourneraient dans leur tombe. C’est vous les enseignants qui devriaient être en première ligne et montrer l’exemple en véhiculant et réaffirmant les valeurs de la république auprès des enfants. Ainsi, vous rempliriez votre rôle d’enseignant et seriez digne de la maison REPUBLIQUE. Mais au lieu de cela, non seulement vous ne faites aucune résistance à l’offensive islamique (cela serait trop vous demander) mais pire encore, vous allez dans leur sens en outrepassant vos responsabilités d’enseignante.
Madame, je tiens simplement à vous signaler cela : j’éprouve une profonde gratitude envers mes anciennes institutrices qui ont su enseigner les belles valeurs de la république lorsque j’étais petite fille. Grâce à elles, j’ai pu m’émanciper et aujourd’hui je suis une femme libre, et je vis pleinement ma vie de femme. Grand merci à ces FEMMES. Question : quelle aurait été ma vie si ces femmes n’avaient pas été à la hauteur ? Réponse : JAMAIS je n’aurais pu m’émanciper.
Par conséquent, au lieu de flatter les sensibilités musulmanes avec vos sentiments dégoulinants de pseudo humanisme, vous feriez mieux de considérer ces personnes comme capables d’adhérer aux valeurs universalistes plutôt que de vous rendre complice de leur maintien dans leur prison mentale. Je perçois de plus en plus derrière ce genre d’attitude une forme de racisme.
En vous soumettant à leur pression par des compromis, vous ne permettez pas aux jeunes filles issues de culture musulmane de pouvoir LUTTER, pour s’émanciper de la tyrannie domestique qu’elles subissent. Alors qu’en réaffirmant haut et fort les valeurs auxquels nous sommes fidèles, la liberté, l’égalité entre les sexes…, vous leur offrez une perspective d’échappatoire.
Ne participez pas à la montée du fascisme islamique en acceptant l’inacceptable. En imposant le foulard à des petites filles que l’on vous a confiées. Luttez contre le prosélytisme montant de l’islam. Luttez pour que votre ville ne soit pas un territoire perdu de la république.
Mes salutations.
Ayten OZDEMIR-PAVEE
Sauvée par la République

0
0