Mais à quoi servent donc les journalistes ?

Publié le 15 avril 2008 - par
Share

Riposte laïque a publié dans son numéro 34 un article s’interrogeant sur cet engouement subit autour de la question du Tibet (1). De manière totalement excessive et sans très peu de réflexion, tous les médias se sont engouffrés dans cette vague déferlante d’un soutien inconditionnel au dalai lama et au peuple tibétain.

Tout le monde aura pu constater une fois de plus que les journalistes français qui considèrent que la valeur la plus fondamentale est leur liberté d’expression en font en réalité un usage très modéré. Que vous écoutiez les radios officielles de radio France ou les radios périphériques, que vous regardiez le JT sur les chaînes de télévision nationales ;vous n’avez qu’un seul et même discours. Il faut écouter des émissions spéciales où interviennent des spécialistes des pays concernés pour commencer à entendre des propos plus nuancés et plus construits. Mais le journaliste lambda, lui, ne se fatigue pas trop à rechercher une information étayée.

S’appuyant le plus souvent sur les dépêches de l’AFP, il se contente de surfer sur la vague et de répéter ce qui lui a été pré mâché. Loin de l’indépendance proclamée, on a plutôt l’impression d’avoir à faire à des moutons de panurge, aucun n’osant se démarquer un tant soi peu du discours convenu. Je ne reviens pas sur les propos et commentaires sur Wilders (d’autres articles lui sont consacrés) et son film qui ont tous été strictement identiques : Wilders est un populiste d’extrême droite, son film est raciste et xénophobe, point barre, circulez, il n’y a rien à voir.

Je reprendrais l’affaire du Tibet et des jeux olympiques. Tous les journalistes ont défendu exactement la même thèse et traité l’affaire de la flamme olympique de la même façon, l’un a eu l’idée de passer les retransmissions de la télévision chinoise et tous ont suivi. Mais ce qui me paraît plus grave encore c’est que les journalistes ne se contentent plus de manquer obstinément d’originalité mais endossent souvent une posture militante. Ainsi Jean Pierre Elkabach sur Europe 1 invite Jean Luc Mélenchon qui est un des rares hommes politiques a s’être démarqué de façon très pertinente de la bien pensance médiatique sur le Tibet et qui fort justement refuse de défendre une théocratie. Même s’il nous a parfois déçus car il n’a pas fait preuve du même courage à l’égard de l’islam fondamentaliste, saluons son courage. Car que n’a t-il pas dit ? Passant du rôle d’interviewer à celui de militant, Elkabach le prend à partie, défend le dalaï lama, prend fait et cause contre les Chinois, perdant totalement la distance avec le sujet.

Idem sur RMC et l’émission les grosses têtes dans laquelle le pauvre Mélenchon ne pouvait placer un mot (il a pourtant en général du répondant) devant les tombereaux de propos à la limite de l’insulte. Le plus virulent étant en la circonstance, Karim Zéribi proche de Jean Pierre Chevènement, qui ferait mieux de réfléchir de temps en temps avant de parler parce que je n’imagine pas que Jean Pierre Chevènement puisse être sur les positions de ce dernier.

Évoquant les liens douteux de Reporters sans frontière que nous avons déjà mentionnés précédemment, l’animateur explique « mais j’en ai parlé avec Ménard, oui il a reçu des fonds de la fondation pour la démocratie et alors ? » Eh! bien ce soi disant journaliste n’est pas bien curieux. Sans aller faire une longue recherche comme l’a fait Marie Monique Robin sur Monsanto, quels clics et on est renseigné sur le rôle et les objectifs de cette fondation.

Incompétence, ignorance ou parti pris délibéré ? Certains médias et journalistes qui se sont spécialisés dans le journalisme dit d’investigation (ils sont rares et préfèrent souvent aller traquer les révélations sans intérêt) pourraient peut-être se fendre d’une petite enquête sur le sujet. Marianne par exemple, ça nous changerait des Une sur Sarkozy ?

Parce que pour conclure en cette période de commémoration de Mai 68, j’ai du mal à croire au spontanéisme des masses et à la floraison spontanée des drapeaux tibétains.

Gabrielle Desarbres

Le monde selon Monsanto, Marie Monique Robin

La face cachée de Reporters sans frontière, de la CIA aux faucons du Pentagone. Maxime Vivas, Thierry Deronne

Blog de Jean luc Mélenchon [http//www.melenchon.fr->http//www.melenchon.fr]
National endwoment for democracy: [http//:ned.org->http//:ned.org]

Le Monde diplomatique luillet 2007 Quand une respectable foundation prend le relais de la CIA
[http://www.ripostelaique.com/Agitation-mediatique-sur-le-Tibet.html->http://www.ripostelaique.com/Agitation-mediatique-sur-le-Tibet.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.