Marianne va-t-il rejoindre la meute des lyncheurs bien-pensants ?

Publié le 21 juin 2010 - par

Marianne en ligne a consacré de nombreux articles, la semaine dernière, à l’épisode de l’apéro géant. Nous connaissons les différences de ligne éditoriale entre le journal internet, animé par Philippe Cohen et Bénédicte Charles, et le journal papier. Marianne 2 a souvent une ligne bien plus laïque et républicaine que Marianne, que l’influence d’anciens journalistes de Libé pousse de plus en plus vers la bien-pensance gauchisante.

Aussi, quand Bénédicte Charles, qui pilote Marianne en ligne avec Philippe Cohen, a interviewé Pierre Cassen (ils se connaissent depuis une dizaine d’années), ce dernier a répondu en toute confiance, connaissant la qualité professionnelle et la déontologie de cette journaliste. Lors de l’entretien, Bénédicte n’a pas caché à Pierre sa divergence avec l’initiative du 18 juin, et le fait de cohabiter avec les Identitaires, y voyant une grave faute politique. Cela fait partie du débat, et Pierre, lors de l’échange, a tenté de lui expliquer la démarche.

Quelle ne fut pas sa surprise, le lendemain matin, quand il constata que l’article – qui retraçait fidèlement l’entretien – était titré : “Selon Pierre Cassen, seule l’extrême droite défend la laïcité”. Un titre assassin, véritable coup de poignard, malhonnête, qui faisait dire à l’interviewé le contraire de ce qu’il exprimait dans le texte. Comment un laïque pourrait-il dire que l’extrême droite défend la laïcité, quand, historiquement, elle combattit ce concept ? Il fallut de longues palabres pour leur faire ajouter, à la fin de l’article : malheureusement. Bien sûr, grâce à ce titre malencontreux, tous nos adversaires, notamment dans les milieux laïques, se déchaînèrent contre notre journal, y voyant la preuve de notre passage à l’extrême droite !

http://www.marianne2.fr/Apero-geant-selon-Pierre-Cassen,-seule-l-extreme-droite-defend-aujourd-hui-la-laicite-Malheureusement_a194130.html

Pensant que cela ne suffisait pas, une autre journaliste, Anna Alter, ce vendredi, se crut autorisée à publier un article fort désagréable à l’encontre de notre journal. Se permettant de parler de notre rédacteur en chef de manière familière – “l’ami Pierrot” – elle donne la parole à un gaulliste de gauche dont nous n’avons jamais entendu parler, qui annonce qu’il retire sa signature (présente depuis cinq jours), s’affirmant manipulé par Riposte Laïque ! Et voilà qui fait la moitié d’un article, qui se permet de dire que l’apéro géant a saoulé tout le monde, alors qu’il a fait l’événement, et a révélé un fait de société incontournable. Deux coups bas en 48 heures, cela commençait à faire beaucoup.

http://www.marianne2.fr/L-apero-Goutte-d-Or-n-a-pas-eu-lieu,-mais-il-a-saoule-tout-le-monde_a194176.html

Heureusement, le spécialiste de la gastronomie, Perico Legasse, a amené une autre lecture de l’événement, même s’il reprend l’argument des prières musulmanes et de l’absence des mosquées. Il défend quand même le droit de manger du saucisson et du pinard dans le 18e, sans être traité de raciste ou de provocateur.

http://www.marianne2.fr/Apero-saucisson-la-Goutte-d-or-est-le-berceau-de-la-vigne-%21_a194165.html?preview=1

Ce matin, Philippe Cohen en personne, sans doute étonné par le nombre de messages favorables à Riposte Laïque reçu par son journal, essaie de revenir sur les derniers événements, en tentant – laborieusement – de jouer une posture centriste révolutionnaire : Ni les prieurs islamistes, ni Riposte Laïque et ses alliés !

Nous connaissons la culture du débat qui fait le charme de Marianne 2. Nous reconnaissons à ses animateurs le droit de ne pas partager l’ensemble de nos engagements, et de l’écrire. Mais nous n’avons pas aimé ce que nous avons ressenti comme une volonté de nous discréditer, souvent gratuitement, pratique à laquelle nos amis de Marianne 2 ne nous avaient pas habitués.

http://www.marianne2.fr/Apero-saucisson-circulez,-il-n-y-a-rien-a-voir_a194170.html?preaction=nl&id=2952704&idnl=25991&

Mais l’article le plus caricatural sera celui, paru dans “Marianne” papier, signé par Jack Dion, présentant Pierre Cassen comme un “intégriste laïc”. Nous on écrit “laïque”, parce que “laïc” écrit comme cela, cela veut dire “clerc” et désigne un homme du clergé qui n’est pas prêtre. Mais là n’est pas l’essentiel. Voir un ancien communiste reprendre les arguments du clergé catholique du début du 20e siècle, et celui des islamistes du 21e siècle, pour qualifier d’intégriste, les défenseurs de la vraie laïcité, ne manque pas de sel, dans un journal qui se veut républicain. Mais cela nous change des “ultra-laïques de Caroline Fourest.

Surtout, la volonté de “se faire” Pierre, et Riposte Laïque, dans cet article, est évidente. Pierre dit qu’il ne renvoie pas tous les musulmans dans le camp de ceux qui osent prier rue Myrha, le journaliste ajoute que cette précision est faite “sans trop de conviction”. Qu’est-ce qui lui permet de faire une telle remarque, gratuitement blessante ? Se voulant cinglant, Jack Dion écrit que Riposte Laïque est à la laïcité ce que l’islamisme est à l’islam ! Volonté, là encore, de nous nuire gratuitement… Mais surtout, à nouveau, étalage d’une grande partialité, Wafa Sultan, Ayaan Hirsi Ali, Taslima Nasreen, Pascal Hilout ou Hamid Zanaz ont depuis longtemps demonté l’imposture du bon islam et du mauvais islamisme. L’islamisme n’est que l’application de l’islam. La nuance se fait entre les musulmans modérés, et les islamistes.

A sa création, Marianne voulait lutter contre la bien-pensance, et la dictature du politiquement correct, incarnée par Libé et Le Monde. Ce journal, grâce à la détermination de Jean-François Kahn et de son équipe, a fait un travail remarquable, et a su remettre au premier plan un discours républicain.

Depuis plusieurs années, nous ne reconnaissons plus l’hebomadaire que nous avons tant aimé. Quand Jean-François Kahn attaque la votation suisse, en disant que ce vote, honteux, est la faute de Sarkozy et de Besson, et de leur débat sur l’identité nationale, nous nous disons que quelque chose ne va plus rue René Boulanger.

Un article comme celui de Jack Dion n’en est que la triste confirmation. Mais on le remercie quand même pour la publicité.

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi