Marre des petits juges liberticides ! Soutenons Eric Zemmour !

Publié le 29 janvier 2010 - par
Share

Même si nous nous réjouissons de la relaxe de Dominique de Villepin qui montre l’indépendance des juges dans l’affaire Clearstream, nous ne pouvons cacher notre révolte face à la démarche ignomineuse de l’USM (Union des Syndicats de magistrats) à l’encontre d’Eric Zemmour(1), emblématique du parti-pris d’un certain nombre de juges.

Cela fait un moment que nous rongions notre frein. Nous ne comprenions pas. Nous ne comprenons toujours pas.

Pourquoi une Fanny Truchelut a-t-elle pu être condamnée à quatre mois de prison avec sursis et huit mille cinq cents euros d’amende pour avoir simplement demandé à une voilée de retirer son voile dans les parties communes de son gîte quand des barbus insultent et menacent en toute impunité les médecins qui veulent et doivent examiner leurs femmes en danger ?

Pourquoi les policiers qui, en état de légitime défense, blessent un délinquant en fuite, sont-ils mis en examen quand ceux qui montent de véritables guet-apens contre les forces de l’ordre et les pompiers se retrouvent libres le jour même de leur interpellation ?

Pourquoi l’enseignant qui a giflé(2) un élève qui l’avait traité de connard a-t-il été mis en garde à vue puis condamné à 400 euros d’amende quand chaque jour des professeurs sont agressés sans que les auteurs ne soient poursuivis ?

Pourquoi un Français moyen excédé par les insultes, le bruit, les menaces, les dégradations de voiture qui finit par tirer en l’air sur son balcon est-il considéré comme un criminel raciste quand chaque jour fleurissent sans aucune restriction sur le net des chansons ordurières sur la France, les Français, les politiques, les femmes et qui appellent à la haine raciale voire au meurtre ???

Pourquoi un Eric Zemmour qui dénonce la libération des Kurdes clandestins se trouve-t-il en butte à la colère de l’USM, qui demande au Ministre de l’Intérieur de réagir (c’est-à-dire, sans doute, de porter plainte), quand ont pu défiler(3) tranquillement ceux qui appelaient à tout casser ou même à tuer lors des manifestations pro Gaza de janvier 2009 ?

Les Français en ont marre. Marre de ces deux poids deux mesures. Marre que les victimes soient trop souvent considérées comme des coupables.

Alors, avec Eric Zemmour, on peut, à bon droit, sans remettre en cause les lois de notre pays, nous interroger sur ceux qui les appliquent. En effet, qu’il y ait, et c’est heureux, nombre de juges intègres, c’est une évidence mais cela n’empêche pas que l’on a l’impression qu’un certain nombre de magistrats jugent davantage en fonction d’une idéologie, d’un formatage intellectuel, en vigueur depuis 68, qui fait la part belle au fauteur de trouble, considéré d’abord comme une victime du système.

C’est intolérable. Ils pourrissent le système, ils pervertissent les valeurs, ils conduisent ceux qui refusent la notion de bien commun à se rire des lois, de la police, de la justice, de la République, de la France.

Par idéologie, ils transforment, peu à peu et subrepticement un pays où il faisait bon vivre et où le respect de l’autre était une tradition en une gigantesque pétaudière où prévaut, de plus en plus, la loi du plus fort, la loi du clan. Quand s’ajoutent à cela les peurs des politiques qui encouragent la loi de l’émeutier la déroute est totale, le mal-être total, et le désespoir amène peu à peu, le citoyen lambda à rêver de faire justice lui-même, à créer des milices, à engager des vigiles… Qui peut leur jeter la pierre ?

Au moment où le maire de Trappes et la porte-parole des Indigènes cherchent à nous intimider juridiquement, nous allons aggraver notre cas. Nous en avons marre des organisations anti-racistes qui abusent des plaintes sans fondements, avec la complicité de certains juges. Et nous en avons assez que cette profession interdise toute critique de ses verdicts, pourtant souvent discutables. Alors oui, nous sommes avec Eric Zemmour pour dire qu’il a raison de s’élever contre des décisions qui paraissent arbitraires. Nous sommes avec Eric Zemmour pour nous battre pour la liberté d’expression, car, ne nous y trompons pas, la lettre des juges est bien une tentative d’intimidation envers le journaliste qui ne manie pas la langue de bois.

Qu’est-ce que c’est que ces petits juges qui confondent la loi et le gardien de la loi ? Qu’est-ce que c’est que ces petits juges qui voudraient que parce que, comme le dit l’adage, « dura lex sed lex », « la loi est dure mais c’est la loi », ceux chargés de la faire appliquer se retrouvent sacrés, intouchables et échappent à toute critique ???

Eric Zemmour gêne, comme Riposte Laïque gêne. Mais on ne fait pas taire les esprits libres. Les esprits libres ne sont inféodés à aucun dogme, à aucun pouvoir, à aucune chapelle. Ils ont le droit et le devoir de critiquer, c’est leur rôle, et c’est une nécessité dans une démocratie. Aucun sujet ne doit être tabou, aucun corps de métier, aucun individu… sauf à vouloir vivre dans une société totalitaire.

D’ailleurs, quid des journalistes droidelhommistes qui, à longueur d’articles, font l’apologie des sans-papiers, dénoncent les victimes et excusent les coupables ? Vont-ils se battre pour la liberté d’expression qui leur est si chère et se solidariser avec leur confrère ou bien vont-ils sonner l’hallali et hurler avec les loups, saisissant l’occasion de régler leurs comptes avec Eric Zemmour, l’empêcheur de tourner en rond ? Nous allons bientôt le savoir…

En attendant, messieurs les censeurs, nous ne vous disons pas « bonsoir », nous sommes là et nous nous lèverons face à vous, à chaque fois que vous voudrez rogner les ailes d’un Eric Zemmour ou les nôtres, à chaque fois que vous voudrez vous attaquer à la liberté d’expression.

Christine Tasin

http://christinetasin.over-blog.fr

(1) [http://www.marianne2.fr/Exclusif-l-USM-appelle-Mam-a-poursuivre-Zemmour_a184358.html->http://www.marianne2.fr/Exclusif-l-USM-appelle-Mam-a-poursuivre-Zemmour_a184358.html

(2) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-16172561.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-16172561.html

(3) http://christinetasin.over-blog.fr/article-26955503.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.