Militant de la Libre Pensée, j’ai été qualifié de bouffeur d’arabe… pour avoir défendu RL !

Publié le 15 juin 2009 - par
Share

Cher Cyrano

Cette fois, c’est fait.

Lors de la dernière réunion locale de la Libre Pensée, j’ai eu le privilège de me faire traiter de bouffeur d’arabe parce que j’avais osé défendre Riposte Laïque et avoir pris position contre l’Islam politique.

Suite à la critique faite par RL contre Péna-Ruiz, j’avais osé dire que chacun était libre d’exprimer son choix et que critiquer l’islam n’était pas une preuve de racisme.

A la Libre Pensée dont beaucoup d’adhérents sont des sympathisants ou des militants du POI (ancien parti des travailleurs) il n’est pas bon de lire d’autres articles ou de s’opposer au texte de la Raison. J’ai osé dire à ce militant POI et ancien président départemental de la LP qu’il était, comme certains membres du PC, incapable d’avoir une opinion avant de lire l’Humanité et en ce, pour lui, en l’occurrence la Raison.

Donc un mois plus tard, après avoir mûrement réfléchi, cet ancien président m’a sorti que j’étais un bouffeur d’arabe (sous entendu raciste) parce que je ne partageais ses idées (celles du POI). Je lui ai répondu calmement devant ce coup bas que je n’appréciai pas cette invective et que faire l’amalgame entre arabe et musulman était une grossière erreur et un manque certain d’imagination. Je n’ai pas voulu lui dire devant l’assistance qu’il était un crétin. D’ailleurs on ne dit pas à un enseignant (prof de dessin) que c’est un crétin car le premier pays musulmans n’est pas arabe mais indonésien ou pakistanais.

J’ai eu l’honneur d’être défendu par le nouveau président départemental ainsi que les deux autres adhérents qui ont pris position en ma faveur.

Je me suis rendu compte que devant le politiquement correct des gens « dits de gauche » il ne faut surtout pas s’attaquer à l’obscurantisme de l’islam conquérant, avec ses femmes voilées, battues, lapidées, reniées, abandonnées, sans être traité de raciste xénophobe de droite.

J’espère que ce courrier va ouvrir les yeux aux éternels bouffeurs de curés qui bien ouvertement se déclarent contre l’église et le Vatican mais qui se voilent la face devant le prosélytisme démesurés de la deuxième religion de France.

Peut-être espèrent-ils l’indulgence de Mahomet en cas où l’Europe deviendrait une république islamiste ?

Georges Brousse

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.