Monsieur Jean-Christophe Lagarde, vous manquez de dignité !

Publié le 30 septembre 2008 - par
Traduire la page en :

Rappel

– Jean-Christophe Lagarde est député-maire de Drancy

– Le 6 septembre 2008, Le Parisien publie un article qui révèle non seulement les infractions à la loi 1905 que ce maire a commises, mais qu’il se félicitait aussi d’avoir menti. Ce qui lui a permis d’éviter un débat public sur la mosquée financée sur deniers publics

– Le 9 septembre, Jeanne Bourdillon lui consacre un article où elle explique les tenants et aboutissants de cette affaire

– Le 26 septembre, Riposte Laïque reçoit une [réponse de Jean-Christophe Lagarde->https://www.ripostelaique.com/Lettre-de-Jean-Christophe-Lagarde.html?]

—————

Cher Monsieur,

J’ai pris la peine de mettre le mail que vous avez adressé à Jeanne Boudillon dans un tableau avec trois colonnes et huit lignes, correspondant aux huit paragraphes de votre texte : la première colonne contenait le numéro de chaque paragraphe, la seconde contenait votre texte et la troisième mes commentaires.

Une fois ce travail d’analyse terminé, je me suis rendu à l’évidence que les termes de votre texte sont tout simplement fuyants. Il s’en dégage une évidente mauvaise conscience.

Vous fuyez la réponse à une question très simple : moi, le musulman de France et non pas d’Algérie ou de Tunisie, suis-je devenu adulte pour que la loi 1905 s’applique aussi à mon culte ou dois-je continuer à en être exempté, comme au bon vieux temps des colonies ?

Vous contrevenez à la loi, vous m’achetez avec les deniers publics pour que je reste votre obligé et vous ne vous assumez pas. Vous manquez de dignité et d’honnêteté. Point final !

Mohamed Pascal Hilout

Nouvel-islam

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi