Ne rien faire face à l’islam est un suicide programmé

Publié le 26 avril 2010 - par - 856 vues
Share

Bonjour Cyrano

Toujours un grand bravo pour tout le travail accompli, je ne suis pas encore d’un grand secours, même si d’ici quelque temps, j’espère pourvoir participer de manière plus sérieuse..

En attendant, voici quelques réflexions

*******

L’islam ressemble à un cancer, fait de nodules enflammés et de métastases sournoises, nous pouvons voir les symptômes et l’extension du terrible cancer mortel que représente l’islam , un peu partout, jusques dans les partis politiques, mais comment envisager la moindre thérapie ?

Le constat est alarmant déjà car ceux qui sont censés défendre le corps social, ont été pervertis : 90% du corps politique, 95% des médias. L’aveuglement et la surdité, l’autisme y sont absolus. Seules les cellules de base , le peuple, commence à s’éveiller …

Remercions d’abord les vecteurs de la maladie : les Musulmans « convaincus »

Si les cellules de base commencent à se réveiller plus largement, ce n’est pas grâce à nos politiques ou élites diverses qui font tout pour étouffer tout réveil, diluer, relativiser et diaboliser toute discussion, et finalement il faut d’abord remercier les cellules cancéreuses elles mêmes, qui n’arrêtent pas d’en rajouter en matière d’horreur et d’absurdité, se sentant déjà en pays conquis, concluant que l’organisme est suffisamment malade, ses cellules de défense circonscrites, acquises à leur causes comme le parti socialiste, ou muselées, pour faire basculer des pans entiers de l’organisme dans l’horreur de l’islam …

Mais , il reste toutes les cellules de base : Quel choc plus salutaire que celui de croiser la négation de la vie et de tout ce qu’elle représente qu’est une de ces choses noires sans visage ( et le choc aussi d’entendre des politiques pervertis par la maladie défendre un « choix » qui n’est qu’un lavage de cerveau , une aliénation inculquée dès le berceau le plus souvent et les menaces …)

Quel choc salutaire pour la population encore saine de voir qu’une voilée, n’est qu’une des 4 femmes d’un barbu, qui vit des allocations avec ses 12 enfants …. Escroquant ainsi l’état français, c’est-à-dire chacun de nous, bafouant nos règles les plus élémentaires, tout en fabriquant des enfants à la chaine, éduqués, évidemment dans le rejet et la haine du pays qui les accueille, pays de cocagne, mais à vomir car non musulman (pas encore)..

En ce sens, une simple enquête permettrai de débusquer des dizaines de milliers de cas de ce type (parfaitement connus et défendus par les cellules infectés : les politiques et les « bien pensants ») et de faire de considérables économies qui pourraient servir à de vrais nécessiteux, sans compter l’effet immensément salutaire dans les quartiers, écoles , hôpitaux, que ces pures horreurs gangrènent par leur attaque permanente du vivre ensemble …

A quel aveuglement, trahison, rejet de sa propre société, en sont donc arrivés tous ces responsables de gauche, associations… qui vont se fendre en 4 pour ces tenants d’une croyance primitive, absurde, haineuse et destructrice, mais qui ne feront rien ou presque pour un des leurs… et qui iront jusqu’à les défendre malgré l’évidence.. jusqu’au bout…

Et à quel éveil de bien de cellules, de personnes, endormies ,conduit de constater que la seule « diversité » ( terme si cher aux « Zélites ») qu’admet le cancer, c’est lui-même, par exemple à travers les Quick hallal, ou les quartiers infectés et dans lesquels toute cellule encore saine ou qui essaie de le rester est éjectée, circonvenue ou mise à mort … ( les reportages de Maxime Lépante en sont un des meilleurs exemples)

Quel plaisir de voir que là où le cancer est le plus implanté et virulent, comme Marseille ou le Nord de la France, les cellules de base on enfin commencées à se choisir des représentants au moins éveillés … capables pointer du doigt le cancer et ses effets.

Ne plus être maitres chez soi ?

Une hirondelle ne fait pas forcément le printemps et ces quelques éveils ne doivent pas occulter la progression de ce cancer dépossédant purement et simplement chaque pays de son propre contrôle et utilisant toutes les lois et règles qui n’avaient pas été faites pour cela, mais pour protéger la société et aider ses plus faibles, pour retourner ces lois et règles de vie en société, carrément contre cette société, et la déposséder, la rendre sans défenses, dans tous les sens du terme !

Jusqu’ou ira cette inversion absolue du bon sens, qui permet à la gauche de prendre la défense de ce polygame abjecte et voleur, profitant des largesses de notre société, tout en appelant à sa destruction, et permet à un procureur de la république de n’y voir aucune entorse à nos lois, alors qu’a coté il poursuivra des foudres de la justice deux jeunes lucides et courageux ayant tagués une mosquée pour protester contre la charia et le fascisme musulman … deux poids deux mesures, et donne ainsi la mesure de l’emprise de ce cancer mortel sur nos institutions et du détournement de nos lois !

Extrême danger et extrême urgence

Dans un cadre d’une telle attaque contre les fondamentaux des sociétés européennes, la tergiversation. Le coupage de cheveux en 4, si cher à nos élites n’est plus de mise, l’analyse de « droits » relatifs, qui n’ont aucune valeur dans le monde que le cancer met en place, ne sont que des couardises et des démissions. Il suffit de voir le cancer, en œuvre dans les pays où il contrôle les sociétés … il n’y a aucune excuse possible.

Il s’agit de décisions qui relèvent aujourd’hui purement et simplement de sécurité, de salubrité et de salut national : ce sont des situations d’extrême urgence et d’extrême gravité qui doivent conduire à des décisions radicales et sans compromis … car en laissant faire le cancer : On détruit, la liberté des femmes, celle des enfants, la liberté de conscience, d’enseigner, de penser, de s’exprimer librement, de critiquer, de faire de la recherche scientifique, de croire ou pas, de vivre en paix (la liste est très longue) vivre en paix y compris dans les banlieues, qui étaient avant l’arrivée de ce cancer des havres de paix aussi. C’est une maladie extrême et mortelle.

Que faire, quelles stratégies mettre en place, quelles décisions et actions ?

La réaction des cellules de base, du peuple lui-même, tant en France qu’à peu près partout en occident, est assez salutaire, à peine une cellule de base s’éveille, constate l’ampleur, l’absurdité, la malfaisance du phénomène, elle en est effarée, et ne comprend pas la trahison, car c’est le seul terme utilisable, de ses responsables : maires, journalistes, intellectuels, associations, etc … Et évidemment cherche comment exprimer son rejet total et absolu de ce cancer , malgré la culpabilisation instillée par ces mêmes manipulateurs par les anathèmes classiques : Extrême droite, racisme, comme si la défense de la liberté , de son mode de vie, relevait du racisme ( ?) … preuve encore une fois que nos « zélites » ont été infectées et leur raisonnement inversé, perverti.

… Cette simple constations venue de la réaction des peuples, nous donne la voie à suivre, elle n’est pas évidente, mais c’est la seule qui permettra de susciter la réaction salutaire de l’organisme entier pour rejeter ce cancer mortel

Elles ont pour lignes de conduite : l’Information au niveau local, ouvrir les yeux au plus grand nombre ( il y a quelques pistes assez faciles à mettre en place pour élargir ces champs d’action), la constitution de réseaux d’action, d’information, de dénonciation et de soutient. La mise en place d’outils de dénonciation de faits constatés et de collaborateurs du cancer, et de stratégies pour les faire connaitre à leur juste mesure au peuple, partout où ces faits ont lieu, et leur donner un prolongement juridique … rendre la vie des cellules cancéreuses impossible ..

Utiliser la stratégie du Ridicule et de la provocation, car nous savons la haine de l’humour, de la critique et du ridicule que ces gens ont, jusqu’à menacer dernièrement les créateurs d’un dessin animé (South Park) de mort, pour avoir osé représenter leur idole absurde.

Ce sont des actions concertées, car si deux jeunes courageux ont osé braver les foudres d’une justice orientée ( et peut être d’une fatwa de mort), pour avoir dénoncé à juste titre la charia, que fera la justice contre 2 000, 20 000 ou 200 000 personnes faisant ensemble la même chose en même temps, sur les murs des mosquées ou sur les trottoirs des rues prises en otage pour leur fascistes prières, partout en France et en Europe…

Ne rien faire est un suicide

Ne rien faire aujourd’hui est ( et non pas serai) un suicide. Le respect et l’attitude que l’on doit avoir envers ce cancer , c’est-à-dire l’islam et la totalité de ses manifestations est le même que celui que l’on doit avoir envers une maladie mortelle : tout faire pour en endiguer la progression, éradiquer toutes les souches, établir, même temporairement, comme c’est le cas pour n’importe quel organisme malade, des règles strictes, des traitements de choc pour guérir le malade, toutes les formes de lois martiale, de déchéance de nationalité, d’expulsion d’urgence, appliquer aussi « le bon sens » des lois et ne pas accepter leur détournement , sinon, soyons clairs, la société elle même pourrira sur pieds et par tous les bouts (comme elle le fait déjà dans les quartiers ou ce cancer fait maintenant loi).

En ne faisant rien, périra par « idéologie » multicuraliste et bien pensance couarde et stupide, 2000 ans de civilisation, car cette maladie est la pure et simple ennemie de toute forme de raison, progrès ou civilisation, tel que tout à chacun peut le constater (s’il n’est pas infecté par un ensemble de toxines telles que bien pensance, Politiquement correct, pensée unique, aveuglement, etc… ) en voyant les immenses ravages causés par la maladie partout ou elle étend son horrible purulence.

Bien à vous, tant que l’on peut encore s’exprimer librement

Jack Lucent

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.