Non à la charia en France : changez de banque, c’est urgent !

Publié le 15 décembre 2008 - par - 1 160 vues
Traduire la page en :

Avec Riposte Laïque, agissez : “Votre banque ouvre ses portes à la finance islamique ? Changez de banque !”.

Nous avions attiré à plusieurs reprises(1) votre attention sur les manœuvres et du gouvernement et des banques pour attirer en France la finance islamique.

Oui, il paraît ahurissant de parler de finance islamique, comme il serait ahurissant de parler de finance juive ou chrétienne mais ce serait oublier que, pour l’islam, il n’y a pas de séparation entre le temporel et le religieux, entre la vie publique et la vie de l’individu, entre le fonctionnement d’une société et celui d’un individu.

Ils ont trouvé la solution, “la charia”, mot magique qui donne des réponses à tout et surtout à ce qui n’a rien de religieux, façon détournée d’imposer le pouvoir religieux, façon détournée d’imposer une théocratie, peu à peu, dans les faits, même en France, pays laïque, qui a une constitution et des lois, les seuls textes qui devraient être pris en cause pour tous les niveaux de fonctionnement de notre société. Et peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. Peu importent les valeurs que l’on brade pourvu qu’on ait l’argent des musulmans, particuliers et pays. Peu importe que l’on veuille faire fonctionner, en 2008, une société selon des lois qui auraient été révélées à Mahomet au début du Moyen Age. Peu importe que l’on favorise le poids économique et donc le chantage politique possible de gens qui ne respectent pas les droits de la femme. Peu importe que l’on ait des doutes sur les rapports de cet argent et des réseaux islamistes…

D’ailleurs, il n’est pas inutile de rappeler qu’il s’agit, ici encore, de manipulation, puisqu’on vend des produits financiers enveloppés dans des mots étranges qui remettent en cause tout le fonctionnement, normal des banques. La charia interdit le crédit avec intérêt mais accepte (encourage) les transactions de vente avec bénéfices. En gros, les banques vont faire des bénéfices en évitant de les appeler intérêts, au mépris des règles de fiscalité et de comptabilité habituelles dans nos banques. Vous voulez acheter une maison ? La banque islamiste l’achète pour vous et vous la revend, plus cher, (son bénéfice), vous la lui payez par mensualités sans intérêts, puisque les intérêts sont déguisés en bénéfices … Ce sont donc les banques islamiques qui décideraient du rôle d’une banque et des règles fiscales qui s’appliquent à elle ? Simulacre. Perversion. Evolution inquiétante.

D’autant plus inquiétante que c’est toute notre société qui risque d’être remise en cause : vous vendez de l’alcool ? La charia l’interdit, pas de prêt. Vous êtes musulmane mariée à un non-musulman ? La charia l’interdit, pas de prêt. Christine Tasin critique la charia ? Pas de prêt. Christine Tasin ne porte pas de voile (oui, je cumule) ? Pas de prêt. Delanoë est homosexuel ? Pas de prêt pour lui ni pour Paris. Vous êtes athée ou franc-maçon ? Pas de prêt. (Que dira la Halde de toutes les discriminations qui vont, forcément, se mettre en place, puisque la finance islamique ne peut financer ce qui est contraire à l’islam ? )

Mais tout cela ne gêne en rien certaines banques qui commencent à s’intéresser au pactole, comme en témoigne une publicité du Crédit Agricole(2) qui est plus que fière de respecter la charia et qui n’hésite pas à tellement nous vanter les mérites des spécificités de ce type de finance qu’on en viendrait à prendre les « capitaux » du Golfe pour des mannes philanthropiques !!

Que pouvons-nous faire ? Réagir… en changeant de banque !

Riposte Laïque lance une campagne “Votre banque ouvre ses portes à la finance islamique ? Changez de banque”.

Nous pouvons, nous aussi, simples particuliers qui enrichissons nos banques (ne voyez vous pas le nombre de celles-ci augmenter de façon exponentielle dans les centre-ville ? Normal, ce sont les seules qui en ont les moyens, avec notre argent qui, bien sûr, les intéresse !), peser à notre tour sur leurs choix.

Si vous connaissez d’autres exemples, faites-les nous connaître, nous les signalerons et nous vous inviterons à changer de banque..

Christine Tasin

(1) https://www.ripostelaique.com/Madame-Lagarde-veut-appliquer-la.html

https://www.ripostelaique.com/Grace-a-sa-dot-la-loi-islamique.html

(2) http://www.calyon.fr/metiers/calyon-au-coeur-du-developpement-de-la-finance-islamique.htm

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi