Nous sommes tous des Israéliens !

Publié le 7 juin 2010 - par
Share

Il n’a échappé à personne que l’affaire de la « flottille de la paix » fait couler beaucoup d’encre et suscite de nombreuses réactions. Dans le climat de désinformation que nous subissons en permanence depuis de trop nombreuses années, le lynchage médiatique que subit aujourd’hui l’état d’Israël m’en rappelle un autre : celui de la Serbie. A l’époque où l’OTAN envoie ses bombes sur ce peuple courageux, les médias sont unanimes. Les serbes sont des génocidaires, des tueurs d’enfants, des violeurs, des nazis, des fachos, etc….

Bien peu de voix se sont élevées pour rappeler le passé tragique mais néanmoins glorieux de cette Nation qui a encore et toujours résisté à l’envahisseur. Durant plusieurs siècles, la Serbie a été occupée par les musulmans turcs (on attend toujours les « regrets » de la Turquie pour ces siècles d’occupation et d’exactions et on les attendra encore longtemps….). Il sont morts à nos côtés dans les tranchées de la grande guerre. Ils ont payé le prix fort pour avoir vaillamment combattu les nazis durant la seconde guerre mondiale pendant que bosniaques et albanais formaient des divisions SS sous le regard réjouis du grand mufti de Jérusalem Al Husseini. Comme Israël aujourd’hui, ce peuple héroïque a été trainé dans la fange, insulté, attaqué. Au profit de qui ? Toujours les mêmes : les musulmans. Avec quelles méthodes ? Toujours les mêmes : calomnies, manipulations, bombes, en deux mots, DESINFORMATION, VIOLENCE.

Contrairement à Israël, la Serbie n’avait pas la chance de disposer d’une force de frappe nucléaire. « On » pouvait donc la bombarder à loisir sans prendre trop de risques. Cependant, l’état hébreux en est équipé lui. Et, eu égard à la détermination des Israéliens à défendre leur Terre chèrement acquise et défendue, « on » ne peut pas l’attaquer de front sous peine de s’exposer à une riposte dévastatrice. Il faut donc le discréditer à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières. C’est la stratégie des musulmans, la même que dans les Balkans. Utiliser le cheval de Troie que constitue les musulmans israéliens de papiers pour jouer la montre de l’arme démographique à l’intérieur et désinformer le reste du monde pour attiser l’antisémitisme et dresser la communauté internationale contre les juifs. Les juifs, vous savez, ces êtres fourbes aux grandes oreilles, à l’oeil torve et aux grands nez. Ces croquemitaines manipulateurs cyniques décris dans le faux « Protocole des sages de Sion ». Les juifs quoi…..

Seulement voilà, dans cette stratégie de désinformation coraniquement correcte (taqqiya), il y a un hic : la réinformation est déjà à l’oeuvre et, n’en doutons pas, bientôt les boites mèl recevront les vraies informations et je vais me faire le plaisir de vous en communiquer quelques unes. Evidemment, pour la plupart, il m’a fallu les chercher dans les médias internationaux, nos médias nationaux étant, comme chacun sait et depuis longtemps, majoritairement entrer en collaboration avec l’ennemi. A écouter nos journaleux, à Gaza, c’est la misère. Rien à manger, rien à boire. A les entendre, pas même un sac de ciment ne passe le blocus israélien. Alors dîtes-moi, comment se fait-il que tout récemment, les gazaouïs ont eu la joie d’inaugurer une piscine olympique (1). L’article ne nous apprend pas si, comme à Lille, des horaires ont été aménagés pour séparer hommes et femmes…. mais, son contenu induit clairement que des matériaux de construction rentrent dans la bande de Gaza. Encore la faute des juifs ! Autre fable, à Gaza, la population crèverait de faim. Oui ma brave dame. Il faut se tourner vers la presse danoise pour apprendre que les marchés sont carrément bien garnis (2). Par ailleurs, si la famine sévissait vraiment là-bas, on devrait voir des images de gens faméliques et d’enfants rachitiques. Images propres à faire pleurer dans les chaumières et à organiser des concerts de solidarité. Rien de tout çà ! Tout ce qu’arrive à nous montrer nos journaux, ce sont des gens en pleine santé et tellement bien nourris qu’ils ont la force de hurler à s’en casser la voix leur haine d’Israël en gaspillant leurs munitions sur les membres du fatah (âmes sensibles s’abstenir !) (3). Ah ces juifs !!!

Venons en maintenant à la dernière tentative de manipulation des musulmans. La « flottille de la paix ». Des bateaux remplis de bisounours (4) en partance pour Gaza sont stoppés par la marine israélienne. Sur six bateaux, cinq se rendent pacifiquement mais sur le sixième, un bateau affrété par une « ONG » turque dont la vocation est de collecter des fonds que le Hamas ramasse (5) (les multinationales ont inventé les sociétés écran pour faire des montages financiers, les musulmans, eux, ont inventé les ONG écran pour financer le djihad international mais çà, ce n’est pas nouveau….), c’est le drame. Que s’est-il donc passé ? Il faut là, traverser la Manche et voir ce qu’en dit un expert naval militaire britannique (6 ). Quelle est son analyse de l’abordage ? Images à l’appui, il met en évidence plusieurs choses :

1- les militaires Israéliens étaient attendus de pied ferme et ont été attaqué avant même d’avoir mis le pied sur le bateau,

2- les militaires Israéliens ont abordé avec des armes anti-émeutes à balles de peinture (paintball) donc avec l’intention de neutraliser mais pas de tuer,

3- les djihadistes à bord s’étaient équipés pour se protéger des impacts de ces balles de peinture, ils étaient donc prêts et déterminés à en découdre,

4- les soldats de Tsahal ont été contraints de faire feu pour protéger leurs vies.

Il m’est avis qu’il y a peu de chances pour que d’autres experts (objectifs….) ne fassent pas la même analyse, surtout quand on apprend (7) que parmi les blessés, sept sont des soldats israéliens et que deux d’entre eux le sont « gravement », çà laisse songeur.

Malgré tout, alors que la faute en incombe clairement aux provocations des djihadistes et de leurs complices gauchistes, c’est l’indignation mondiale. L’accusé : Israël ! Le juif ! Ses ambassadeurs sont convoqués et sommés de s’expliquer quand ils ne sont pas purement et simplement expulsés. Seul contre tous un italien, sous-secrétaire d’Etat, dénonce la machination (8 ). Le « monde » musulman est dans la rue. 10 000 turcs défilent à Istanbul et se « recueillent » aux cris de « mort aux juifs ! » et « allah akbar ! ». Etrange pour des gens indignés et en deuil….Les islamogauchistes, fonds de commerce électoral et haine du juif forcement « riche » obligent, s’y mettent eux aussi. L’ineffable BHL ajoute son grain de sel etc. Bref, toute la bien-pensance collabo et dhimmie s’indigne.

Mais, où étaient-ils donc tous quand les enfants de Beslan sont morts par la faute des musulmans ? Ils étaient sur les plateaux de télé pour expliquer que c’était la faute de Poutine. Où sont-ils quand des islamikazes se font exploser au milieu des civils dans les bus de Tel-Aviv ? Ils sont sur les plateaux de télé pour expliquer que c’est de la faute à Netanyahu. Où sont-ils quand les darfouris sont massacrés ? Ils sont sur les plateaux de télé pour parler d’autre chose. Où sont-ils quand les victimes ne sont pas musulmanes ? Ils bavardent avec leurs copains à Saint-Germain des prés et ils s’en foutent ! De toute façon, pour eux, une victime qui n’est pas musulmane n’est pas digne d’intérêt. Au contraire, ces victimes là ont forcément fait quelque chose de coupable (demandez aux policiers Français, ils en savent quelque chose…..). Bientôt, ils seront sur les plateaux de télé pour nous expliquer qu’Israël a violé le droit international et doit en subir les conséquences. Ils feraient bien, ces donneurs de leçons, de jeter un oeil sur l’article 67 de la section 5 de l’accord de San Remo (9). Ainsi, ils auront peut-être l’honnêteté de reconnaitre qu’ils manquent de culture en matière de droit international (et si seulement il n’y avait que sur le droit international….)

Israël a raison de se défendre. L’attitude du monde dit « libre » devrait être de soutenir l’unique démocratie de cette partie du monde. Au lieu de cela, on condamne, on convoque et on parle….Pendant ce temps-là, l’état hébreux, seul contre tous, lutte pour sa survie et se prépare à de futurs bains de sang.

Je ne suis ni juif ni Israélien, je suis Français, fier de l’être, et, c’est au nom de cette fierté que j’affirme aujourd’hui, pour suivre l’exemple de notre Camarade Paul Landau : « Nous sommes tous des Israéliens ! » (10)

Francis Régnier

PS : une citation à méditer : « Les Israéliens préfèrent recevoir des condamnations de l’ONU ou de la « communauté internationale » que des condoléances. » Golda Meir

(1) http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=285242

(2) http://translate.google.com/translate?js=y&prev=_t&hl=en&ie=UTF-8&layout=1&eotf=1&u=http://www.steffen-jensen.dk/dan/blogartikler/134–mere-mangel-pa-arbejde-end-pa-mad/&sl=da&tl=en

(3) http://www.road90.com/watch.php?id=rZIwlvfsAe

(4) http://www.youtube.com/watch?v=wIp8PcZxXYQ

(5) http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-06-02/interview-de-frederic-encel-dans-tous-les-cas-israel-etait/924/0/461867

(6 ) http://www.youtube.com/watch?v=qG0EfG8mnAo

(7) http://www.leparisien.fr/international/raid-israelien-contre-une-flottille-pour-gaza-une-dizaine-de-morts-31-05-2010-944196.php

(8 ) http://lci.tf1.fr/filnews/monde/assaut-israelien-la-flottille-pro-palestinienne-une-provocation-5866276.html

(9) http://www.icrc.org/dih.nsf/FULL/560?OpenDocument

(10) http://www.ripostelaique.com/Le-coming-out-anti-israelien-de.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.