On peut être franc-maçon, et s’exprimer dans les colonnes de RL sur ce qui se passe au GODF

Publié le 19 juillet 2010 - par
Traduire la page en :

Le GODF et le ménage

Je me permets d’être un peu surpris de l’intervention d’une soeur, sans doute, qui croit bon de faire un appel ou un rappel à ceux qui utiliseraient Riposte Laïque pour régler leurs comptes.
Premièrement Riposte Laïque ne fait pas montre de laisser des comptes se régler sur sa ligne rédactionnelle sous prétexte de personnes ou de groupes plus astreints que d’autres à la discrétion.

Deuxièmement les francs-maçons du GODF ne sont soumis à rien ni à personne, sinon de ne pas parler en lieu et place de l’Obédience. Et ils ont tout à fait le droit de s’exprimer, en tant que tel, et non pas au nom des autres, sur tous les problèmes de sociétés sur les deux hémisphères certes, mais aussi sur le propre positionnent des Institutions maçonniques. Car elles aussi à défaut d’être mortelles, peuvent avoir droit à l’erreur et au renoncement. Les francs-maçons du GODF ne font par partie d’une grande muette ni d’un quelconque sérail à qui, aux eunuques, on ne coupait pas que la langue. La France et son régime Républicain Constitutionnel est en grand danger de perte de Liberté, de Mixité, de Laïcité et de toutes ses valeurs démocratiques qui font l’immense bonheur des Français de vivre dans un des plus beaux pays du Monde. Alors permettait aussi à des francs-maçons, fussent-t’ils du GODF et pas plus misogynes que les autres, de faire état de LEURS sentiments d’hommes libres et de bonnes moeurs sur un problème plus que préoccupant, qui dépassent tous les clivages. “Je n’étais pas juif et je n’ai rien dit” “J’étais franc-maçon et je me suis tù”.

Enfin troisièmement, dans son article premier de la Constitution la notion de défense de la Laïcité apparaît.

Robert Fitte

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi