Pendant qu’Abu annonce la couleur, Bécassine Royal veut rééduquer les méchants Français islamophobes !

Publié le 10 janvier 2011 - par
Traduire la page en :

Pendant que les leader d’opinion musulmans s’échinent à appeler les musulmans, au nom de leur foi, à renverser la démocratie pour la remplacer par la théocratie islamique, nos leaders s’échinent à nous expliquer que la laicité consisterait à respecter toutes les croyances, y compris celles qui appellent à renverser la démocratie et abolir la laïcité.

Ségolène Royale, janvier 2011 :

« 42% des français trouvent que l’islam est une menace, oui cela me choque. Il faut faire de la pédagogie, il faut expliquer aux français ce qu’est la laicité, la laicité c’est le respect de toutes les croyances. »

http://rutube.ru/tracks/3965821.html?v=f28e49dc4c5b7f879a325ef4a9713bce&autoStart=true&bmstart=1000

Abu Munisa, décembre 2010 :

« Nous voulons changer tout le système, nous voulons que toute la société soit dans le chemin d’Allah, vous croyez que cela arrivera sans attaquer la loi et l’ordre ? Qui permet la démocratie ? Le gouvernement, la loi et l’ordre. Nous devons décapiter la démocratie, le capitalisme, depuis leurs racines. Nous devons attaquer les systèmes tous les jours, pour les remplacer par l’islam. Nous devons attaquer les racines du problème, qui sont les lois faites par l’homme. Nous devons attaquer les dirigeants. »

http://www.youtube.com/watch?v=LfTEC3GmoXs&feature=player_embedded

Elisseievna

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi