Pendant que Fourest nous poursuit d'une haine obsessionnelle, nous construisons la Résistance laïque

Le travail de démolition de Riposte Laïque, entrepris par Caroline Fourest, Mohamed Sifaoui, Respublica, l’Ufal, Prochoix, et d’autres, depuis la rentrée septembre, a franchi un nouveau seuil, ce vendredi, avec la parution, dans « Le Monde », d’une chronique intitulée « Retour de flamme anti-islam »
retour-de-flamme-anti-islam-par-caroline-fourest
Consacrant les deux derniers paragraphes de ce billet à notre site (qu’elle nomme pour la première fois), la journaliste nous agresse avec une violence et une mauvaise foi stupéfiantes. Je ne vais pas, dans cet édito, consacrer de l’énergie à répondre sur le fond à son article, nos amis Radu Stoenescu, Pascal Hilout, Lucien Oulahbib, Christine Tasin (que nous sommes ravis de relire dans nos colonnes) et quelques contributeurs s’en sont fort bien chargés. Une lectrice, Leila Adjaoud, a même consacré une ode à la journaliste vedette.
Qu’elle tape sur de Villiers et continue de piquer sa vachette catholique autant qu’elle veut, cela n’est pas fait pour nous déplaire ! Mais ce faisant, elle continuera à détourner le regard des vrais problèmes d’aujourd’hui, qu’elle n’ose même pas nommer correctement : c’est bien le taureau islamique, nous disons bien islamique, qu’il nous faut maintenant prendre par les cornes ! C’est ce nouveau défi que nous osons relever à Riposte Laïque et que les « laïquement corrects » n’osent regarder en face. Le peuple est avec nous. Il suffit d’écouter les auditeurs de Daniel Mermet faire connaître à l’animateur leur ras’l’bol devant sa complaisance face à la montée de la burqa (sujet que la journaliste oublie d’aborder dans son billet). (1) C’est bien la vision de Caroline Fourest et des ses amis bien-pensants de la France et de ses problèmes qui est totalement rance, accrochée à des temps héroïques où régnait encore la superpuissance catholique. Les temps ont changé, mais les outils intellectuels de nos amis progressistes ont du mal à s’y adapter.

Nous devons malgré tout remercier doublement Caroline. Grâce à cette promotion inespérée, notre site a pulvérisé ses records de visite, ce vendredi. D’autre part, les réactions des lecteurs du « Monde » (qui ne sont pas le fer de lance de la mal-pensance) sont intéressantes à observer. Sur les 54 premières réactions, 29 nous sont favorables, 12 approuvent la dame Fourest, et 8 sont plutôt neutres.
Mais une question taraude notre rédaction. Que lui arrive-t-il ? Nous ne la reconnaissons plus. Après avoir commandité un article ahurissant de 20 pages, avec 83 rappels de notes, à sa fidèle Caroline Brancher de Prochoix, la voilà qui, quelques jours après, nous cherche à nouveau querelle, nous reprochant des insultes qui n’ont jamais existées, et qualifie la vision de la France d’Eric Zemmour (que nous partageons) de « rance » (2). Cela nous rappelait la méprisante phrase du bobo Philippe Sollers, « La France moisie ».
Pourquoi tant de haine, et surtout de mauvaise foi ? Considère-t-elle qu’elle soit la seule qualifiée pour affronter Tariq Ramadan ? Craint-elle pour son fond de commerce ? Elle sait pourtant qu’elle a des réseaux influents, de Charlie Hebdo au Monde, en passant par BHL et Sciences Po. Son ego, que l’on dit fort développé, ne supporterait-il aucune critique par rapport à ses positions, de plus en plus conciliantes pour l’islam ? Aurait-elle pris comme un coup de massue le ralliement de l’exemplaire Ehsan Jami (3), le fondateur du comité central des ex-musulmans, aux Pays-Bas, au parti de Geert Wilders, tant haï et calomnié par les Fourest, Val, BHL, Sopo ? Aurait-elle vraiment peur que Riposte Laïque ne lui fasse trop d’ombre, et montre au grand jour les limites d’un discours qui désarme les laïques face à l’offensive islamiste ? Nous ne pouvons résister au plaisir de vous faire part d’une plaisanterie que nous a racontée un journaliste, exaspéré par la suffisance de Caroline. « Cette femme a une telle opinion d’elle-même que si un jour elle se suicidait, ce serait un crime passionnel ». Dans « Le Canard Enchaîné », cela s’appelle « Pan sur le bec ! ».
Nous allons bien sûr demander un droit de réponse au « Monde », comme nous l’avons demandé à « Prochoix ». Et nous souhaitons bonne chance à Caroline Fourest, pour obtenir celui qu’elle réclame à l’émission de Laurent Ruquier. Nous ne la renvoyons pas dos-à-dos avec Tariq Ramadan, nous sommes avec elle, contre le représentant des Frères Musulmans (4).
Mais nous avons vraiment mieux à faire qu’à répondre à ses multiples provocations. Nous continuons notre travail, nous essayons de construire, avec d’autres, une résistance laïque. Nos conférences y contribuent, bien évidemment. Grâce à Ahmed Ghlamallah, Kebir Jbil, et le groupe des Libres Penseurs Eugène Le Roy, animé par Pierre David, Michèle Rousset et Paulette Dubois, nous avons pu, en deux week-ends, défendre les idées de Riposte Laïque à Vichy, Clermont-Ferrand, Strasbourg et Sarlat. La semaine prochaine, nos conférenciers Pierre Cassen et Maurice Vidal feront entendre notre discours à Grenoble, Nice et Vienne (nous précisons à Caroline Fourest que ce sont leurs vrais noms, et pas des pseudos). Nous contribuons à construire des réseaux laïques, à creuser certaines questions, à déculpabiliser le discours sur la réalité de l’islam. Nous opérons des rapprochements amicaux avec des réseaux qui ne se connaissaient pas. Nous n’en avons absolument pas honte, l’esprit de la Résistance, c’est cela. Nous sentons que nous redonnons confiance à certains citoyens, désespérés par l’apathie des partis politiques et des associations laïques.
De nombreux lecteurs nous remercient de notre initiative sur les autocollants, et disent se régaler. Alain Rubin explique, dans ce numéro, pourquoi il n’a pas apprécié de voir ceux des amis d’Olivier Besancenot recouvrir les Marianne de Riposte Laïque, et surtout le message qu’il y voit.
Notre pétition progresse, mais elle doit encore être bien davantage signée. Notre livre continue à se vendre, et nous l’avons fait parvenir, grâce à l’aide de quelques lecteurs que nous remercions, à l’ensemble des députés de la mission parlementaire.
Nous faisons tout pour que la mission parlementaire sur le voile intégral, soit massivement suivie, et surtout qu’elle se traduise par un rapport qui entraîne une loi, et donc un recul de l’islam face à la République. Le maire de Nancy, André Rossinot, expliquait, devant André Gérin et les députés de la mission qu’il préside, la différence entre la situation de 1905, où les laïques devaient combattre un catholicisme implanté en France depuis de longs siècles, et la situation de 2009, où c’est une offensive venue d’ailleurs qui mine l’édifice républicain et laïque de notre pays.
Dans cet esprit, notre rubrique « Débats laïques » aborde, sans tabou, un ensemble de questions. Certains lecteurs nous font part de leur désaccord avec l’article d’Anne Zelensky, sur le Yom Kippour et Delanoë ? Nous ouvrons le débat, et les publions. Daniel Cabuzel avait exprimé ses réserves sur l’opposition à la loi Carle, y voyant, hélas, un moindre mal. Nous lui avons donné la parole, et la donnons cette semaine à Jean-François Chalot, qui répond au nom du « Collectif de Proximité ». Caroline Fourest nous reproche de ne pas faire la différence entre islam et islamisme (nous sommes pourtant sur la même position qu’ Ayaan Hirsi Ali et Wafa Sultan), Roger Heurtebise développe la question. On nous vante Malek Chebel, apôtre d’un islam éclairé : Jean Pavée montre les limites du discours du personnage, et s’amuse, par ailleurs, de voir qu’il a traité Sifaoui avec les mêmes méthodes que ce dernier, arroseur arrosé, a utilisées contre nous. Paul Landau, auteur de « Pour Allah jusqu’à la mort » nous fait la gentillesse de nous envoyer un mot amical de soutien… Chaque semaine, cette rubrique se veut un vivier de débats qu’hélas il n’est possible d’avoir nulle part ailleurs, tant le sectarisme et les calculs politiciens de certains dirigeants laïques empêchent tout véritable échange digne de la laïcité et de la pensée libre.
A Riposte Laïque, cela ne sera jamais « Silence dans les rangs ». La Libre Pensée de Blondel-Eyschen est capable de faire voter 208 congressistes sur 208 contre une loi sur la burqa ! Nous l’avouons, nous ne savons pas faire, et nous ne voulons surtout pas ressembler à une telle caricature ! Nous savons que cette culture du débat, de la fraternité, du respect de nos interlocuteurs (sauf quand ils nous insultent) est appréciée par la majorité de nos lecteurs, même, quand ils ne partagent pas l’ensemble de nos articles.
Comptez sur nous pour poursuivre dans cette voie, ce sera la meilleure réponse pour défendre des principes laïques, pour nous inséparables de la pensée libre.
(1) http://www.youtube.com/watch?v=QceSLREEO5U
(2) http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2009/09/28/2217-le-dernier-show-de-tariq-ramadan-chez-ruquier
http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2009/09/12/2213-riposte-laique-analyse-d-une-strategie-caroline-brancher
(3) http://www.bivouac-id.com/2009/10/02/pays-bas-ehsan-jami-le-fondateur-du-comite-central-des-ex-musulmans-rejoint-le-parti-de-geert-wilders/
(4) http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23793

SIGNER LA PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

LES PROCHAINES CONFERENCES RIPOSTE LAIQUE

Pierre Cassen sera à Grenoble le vendredi 9 octobre, à Vienne le samedi 10 octobre. Maurice Vidal sera à Nice le samedi 10 octobre (voir agenda)

COMMANDER LES AUTOCOLLANTS

http://www.ripostelaique.com/Tous-a-vos-autocollants-voile-et.html

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Nous vous recommandons, pour cela, sur notre site, l’interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal.

image_pdfimage_print