Peut-on rendre la justice devant un crucifix et un voile islamiste ?

Publié le 15 décembre 2007 - par
Traduire la page en :

Les laïques ont suivi, depuis 2005, la bataille du juge Luigi Tosti, cet iconoclaste, pour avoir refusé de rendre la justice sous un crucifix, a été menacé d’une forte amende, et de prison.

[http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=1009->http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=1009]

Grâce à Michel Naud, libre-penseur de la région nantaise, animateur du site « Les Brights », [http://brightsfrance.free.fr/->http://brightsfrance.free.fr/], nous avons pu suivre, depuis lors, les évolutions de ce procès d’un autre siècle. Nous vous joignons un courrier, où le juge nous informe des derniers méandres de cette affaire qui montre encore la capacité de nuisance de l’Eglise catholique contre nos libertés.

Cher Michel,

Je te signale que la chaîne de télévision canadienne CBC a fait une émission sur mon cas. Le film se trouve aussi sur le site de Richard Dawkins. Voici les liens :

[http://www.cbc.ca/mrl3/8752/news/features/murray-church-state-071204.wmv->http://www.cbc.ca/mrl3/8752/news/features/murray-church-state-071204.wmv ]

[http://richarddawkins.net/article,1963,Riding-with-Rocinante-Its-me-or-the-crucifix.CBC->http://richarddawkins.net/article,1963,Riding-with-Rocinante-Its-me-or-the-crucifix.CBC]

Je te signale par ailleurs que du site de Radioradicale peut être téléchargé l’enregistrement audio de l’audience qui s’est tenue au Conseil Supérieur de la Magistrature le 7 décembre passé, au cours de laquelle j’ai eu la possibilité d’affirmer que “l’Eglise Catholique est la plus grande association de délinquants, la plus grande bande de faussaires de l’Histoire.” Voici le lien :

[http://www.radioradicale.it/scheda/242173/manifestazione-in-sostegno-del-magistrato-dottor-luigi-tosti->http://www.radioradicale.it/scheda/242173/manifestazione-in-sostegno-del-magistrato-dottor-luigi-tosti ]

A la fin de cette procédure disciplinaire délirante j’ai été condamné à la sanction (minimale) de “l’avertissement” pour avoir osé écrire dans une lettre adressée au Ministre de la Justice que “en ma qualité d’accusé je me serais refusé de me présenter dans des salles de tribunaux montrant une partialité catholique à cause de l’exposition de crucifix.” Après la condamnation à la prison infligée par le tribunal de l’Inquisition à Galileo Galilei, en l’année 1633, pour avoir osé affirmer la vérité, moi aussi, en l’année de grâce 2007, je suis condamné pour “outrage mensonger”, c’est-à-dire pour avoir exprimé une opinion juridique qui a, d’ailleurs, été affirmée par la Cour de Cassation italienne, par le même Conseil Supérieur de la Magistrature, par les Cours Constitutionnelles allemande et suisse et, enfin, par la Cour Européenne des droits de l’Homme

Un vrai délire qui démontre – s’il en était encore besoin – quel est le niveau de criminalité qui connote la persécution judiciaire appliquée à mon égard.

Remerciement et salut à tous mes amis Brights de France

Ciao

Luigi Tosti

Rappelons qu’il y a quelques années, en France, un avocat, Daniel Delrez, se battait, lui aussi, pour faire décrocher un crucifix de 3,50 mètres de haut sur 1,50 mètre de large, au tribunal de Metz.

[http://www.lutte-ouvriere-journal.org/index.php?act=artl&num=1681&id=15->http://www.lutte-ouvriere-journal.org/index.php?act=artl&num=1681&id=15]

En janvier 2002, une avocate du barreau de Sarreguemines, Nadia Weiler-Strasser, a adressé une motion de protestation au président de la Conférence des bâtonniers de France contre le port d’un foulard islamique par une élève avocate de Nancy. « Cette pratique me paraît tout à fait contraire aux lois de la République et à celles régissant la profession d’avocat », précise l’avocate mosellane. Cela n’empêcha pas, quelques années plus tard, la même avocate de qualifier, dans une revue d’une association laïque, l’action de Fanny Truchelut de “raciste”.
Lors du procès de la propriétaire du gîte, au tribunal d’Epinal, la plaignante, Horia Demiati, put prêter serment et témoigner en étant voilée.

J’avoue que je ne comprends pas comment on peut, à juste titre, refuser de rendre la justice sous la pression du Christ, et accepter de la rendre sous la pression de l’uniforme de l’islam politique.

Jeanne Bourdillon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi