Pierre Péan a employé le mot « cosmopolitisme ». Ce n’est pas une preuve d’antisémitisme !

Publié le 16 février 2009 - par - 293 vues
Share

Sans me lancer dans un débat sur le fond de l’ouvrage de Pierre Péan concernant Kouchner, j’aimerais apporter la critique d’un rationaliste concernant la divagation intellectuelle et logique d’un argument qui a été employé à l’Assemblée nationale par Bernard Kouchner (1) et par d’autres ( Schneidermann, dans un débat d’arrêts sur image (2) , dans lequel Pierre Péan a été obligé de sortir ) : l’insinuation d’antisémitisme  » prouvée  » par l’utilisation du mot  » cosmopolitisme  » par Pierre Péan.
Pour répondre à la question de savoir si pierre Péan est ou non antisémite, il faut déjà s’accorder sur une définition de ce terme .

L’antisémitisme est une variante particulière de racisme qui consiste à croire simultanément à deux contre-vérités :
1°) La première de ces contre-vérités consiste à prétendre que les gens de religion juive forment une  » race  » (ce qui suppose au préalable de croire à l’existence de « races » en général, ce qui est un non-sens du point de vue scientifique). Cette croyance absurde a pour corollaire d’affirmer que tout descendant de personnes de religion juive est nécessairement juif, autrement dit que la religion est un caractère héréditaire, donc inscrit dans le génome (absurdité encore plus énorme que la première !). Dans la réalité, un descendant de personnes de religion juive qui aurait apostasié sa religion, soit en devenant athée, soit en adoptant une autre religion, n’est pas juif, contrairement à ce que prétendent certains .

Je me souviens qu’une illustration de la confusion intellectuelle sur cette question avait été donnée il y a quelques années au cours d’un débat télévisuel, dans lequel Jean François Kahn se plaignait d’avoir été mis sur une liste de « journalistes juifs » par un autre participant à ce débat. JFK déclarait à cette occasion qu’il n’était pas du tout juif, mais catholique, prouvant ainsi l’absurdité et le racisme de cette liste !

2°) La deuxième contre-vérité consiste à prétendre que les membres de cette « race juive » ont un certain nombre de défauts qui justifieraient une discrimination ou des persécutions.

Celui qui ne croit qu’à la première de ces contre-vérités est simplement dans l’erreur scientifique la plus grossière. Celui qui croit simultanément aux deux contre-vérités est un raciste, adepte des idées hitlériennes, qui sont parfaitement décrites par cette définition de l’antisémitisme.

Cette définition précise et sans ambiguïtés de l’antisémitisme a le mérite de faire sortir du champ de l’antisémitisme des idées qui n’ont rien à voir avec celui-ci. Par exemple : critiquer les dogmes de la religion juive, contester l’hypothèse selon laquelle un dieu aurait accordé un droit de propriété imprescriptible aux adeptes du judaïsme sur une zone jouxtant la Méditerranée orientale n’a rien à voir avec de l’antisémitisme. Critiquer la politique de l’Etat d’Israël, dès lors que cette critique n’est pas une manifestation de haine contre cet état et ses habitants, n’est pas non plus de l’antisémitisme (que toutes ou partie de ces critiques soient fondées ou non fondées est évidemment un autre débat !) .

Maintenant, une fois défini ce qu’est l’antisémitisme, on voit mal par quel raisonnement tortueux le fait d’employer le terme « cosmopolitisme » lequel, jusqu’à preuve du contraire, fait partie intégrante de la langue française, équivaudrait à affirmer que les juifs forment une « race » et que celle-ci est inférieure aux autres « races ». Ou plutôt, pour comprendre quel pourrait être ce raisonnement, on doit se référer au célèbre feuilleton d’animation des années soixante : « les shadoks ». Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce feuilleton, rappelons que le professeur Shadoko avait élaboré les principes de base de la « logique shadok », dont l’un d’entre eux était le suivant :
– « Tous les chats sont mortels, Socrate est mortel, donc Socrate est un chat ! » .

Sur le même modèle, nous pouvons comprendre le « raisonnement » qui a abouti à ce que certains qualifient Péan d’antisémite :
– « Tous les antisémites emploient ou ont employé le terme « cosmopolitisme », Pierre Péan emploie le terme « cosmopolitisme », donc Pierre Péan est antisémite !  » Ce « raisonnement » est rigoureusement équivalent, d’un point de vue logique, au précédent…

Rappelons ici, à toutes fins utiles, à l’intention des lecteurs qui ne seraient pas familiarisés avec les bases de la logique, que le modèle « orthodoxe » du syllogisme est le suivant : « tous les hommes sont mortels, Socrate est un homme, donc Socrate est mortel ».

Cette histoire d’accusations contre Pierre Péan est d’autant plus grotesque que, si mes souvenirs sont justes, il avait sorti dans le passé une ténébreuse affaire concernant une « francisque » ayant appartenu à Mitterrand (dans « Mitterrand, une jeunesse française » (3) affaire qu’il n’aurait pas eu intérêt à sortir s’il avait eu des convictions antisémites. Cette accusation est une nouvelle application d’une technique bien connue: la « reductio ad Hitlerum ».

Des techniques similaires ont été employées dans le passé, ou toute personne contestant les agissements des gouvernements communistes des pays de l’est était cataloguée comme « fasciste » , et actuellement, quand toute contestation de l’application de coutumes musulmanes dans notre pays ou ailleurs est qualifiée de « racisme » ou de « lepénisation des esprits ».

A noter que, jusqu’à cette histoire, quasiment personne n’avait jamais remarqué que Kouchner était de religion juive (est-ce d’ailleurs vrai ?) . Reste à savoir si la ficelle grossière employée par Kouchner (quasiment un point Goodwin en direct à l’Assemblée nationale) et reprise de façon très regrettable par Schneidermann dans son émission marchera auprès du public.

Il est très facile de se défausser d’affaires gênantes en taxant celui qui les révèle d’antisémitisme : c’est répondre à un argument ad rem par un peu glorieux argument ad hominem. M’est avis que le procédé employé par Kouchner est par trop éculé, et n’empêchera pas une dégringolade méritée (4) de ce personnage dans les sondages d’opinion….

La roche Tarpéïenne est proche du Capitole !

Docdory

(1) :
http://www.dailymotion.com/video/x89a55_bernard-kouchner-a-lassemblee-natio_news

(2) :
http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=21815

(3) :
http://www.lexpress.fr/informations/la-genese-d-un-chef_599358.html

(4) :
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=32349

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.