Pour Allah jusqu’à la mort, de Paul Landau

Publié le 9 septembre 2008 - par
Share

Chaque année, des milliers de personnes en Amérique ou dans chaque pays d’Europe se convertissent à l’Islam…
Qui sont ces nouveaux musulmans plus pratiquants en général que ceux de souche?

L’auteur, écrivain et chercheur, spécialiste des mouvements islamistes propose un diagnostic qui s’appuie sur une étude .
Durant la première partie de son livre, il revient assez largement sur les itinéraires personnels et politiques de certains convertis à l’islam radical…Si ces portraits sont fascinants, il est difficile de décrypter les profils afin de dégager une « loi générale ».

Les convertis ne se laissent pas séduire toutes et tous à l’islam radical même si de plus en plus d’adeptes fanatiques de l’islam radical sortent de leur rang.

Si de nombreux nouveaux musulmans sont des intellectuels ou appartiennent à la petite bourgeoisie, un nouveau phénomène en cours mérite d’être analysé, c’est l’islam des banlieues:

En s’installant durablement en France, l’islam est devenu une réalité sociologique réelle ainsi qu’une force politique dans sa forme la plus visible: « Il a attiré des convertis plus nombreux, plus jeunes, souvent issus des milieux populaires, qui voyaient en l’islam non plus une réalité extérieure, étrangère, voire exotique, mais au contraire un phénomène local et même souvent, de manière paradoxale, un facteur d’intégration! »

Cette deuxième partie du livre, consacrée à l’analyse rigoureuse, interpelle objectivement les pouvoirs publics et les partis politiques qui n’ont pas su faire vivre les services publics dans ces quartiers, lutter contre l’exclusion sociale et proposer un cadre de construction personnelle et des repères à des milliers de jeunes pouvant se jeter dans n’importe quels bras.

L’auteur détruit certaines représentations et montre les divergences qui peuvent exister entre les différents tenants de l’islam politique : les uns comme Ben Laden, utilisant les « convertis aux yeux bleus », quasi invisibles pour en faire des bombes humaines et d’autres comme le cheik Qaradawi, partisan en Europe et en Amérique d’une politique de conversion massive.

Cela ne signifie pas que le deuxième soit un islamiste centriste, quelque peu modéré.
Comme le rappelle l’auteur c’est Qaradawi qui justifie le terrorisme en Israël….!

Les divergences entre les deux mentors de l’intégrisme restent conjoncturelles et limitées :
« Si les convertis jouent un rôle fondamental dans la stratégie islamiste, c’est parce qu’ils se trouvent justement à l’intersection de ces deux versants complémentaires de la stratégie de lutte contre l’Occident: certains deviennent des soldats du djihad, d’autres sont employés à des fonctions de da’wa. » (propagation de la foi)

Dans ce livre, l’auteur qui distingue clairement l’islam comme religion et l’islamisme comme doctrine politique réussit à ouvrir des pistes de compréhension sur les causes de cet engouement des jeunes pour l’islam radical….
Il nous faut comprendre, non pour pleurer mais pour agir résolument contre tous les intégrismes et notamment celui-ci!

Jean-François Chalot

« Pour Allah jusqu’à la mort »
de Paul Landau
collection document
éditions du Rocher
septembre 2008
286 pages
19 €

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.